Partagez
Aller en bas
avatar
Siva
Maitres des lieux
Nombre de messages : 1558
Date d'inscription : 19/06/2007
http://sivadechampmarin.forumsactifs.net

Confession de Siva

le Ven 23 Jan - 10:02
Profitant d'un sejour a Reims,pour les EGC,Siva prit le temps d'une etape a Montmirail,qui lui permettait de souffler,les debats ayant vite fait de tourner en rond parfois,et les tensions s'y exprimant lui donnant la migraine.

Elle etait arrivée la veille,et avait fait prevenir Mythia a temps pour que le Chapelain ai prevu,elle aussi,un passage au Domaine.
Le lendemain matin de son arrivée,apres ses ablutions et ses prieres,elle se rendit a l'Eglise Saint Martin.
Penetrant dans la batisse,elle se signa,et avanca jusque l'Autel,ou elle executa une courte priere.

Elle ne savait pas si elle etait là,aussi s'hasarda t elle a l'appeler,d'une voix que l'Echo porta,sans qu'elle n'ai a trop hausser le ton


Excellence?

Son regard balaya l'edifice,a la recherche de la silhouette de son Chapelain,qui se dessinerait peut etre dans un coin ou derriere une colonne

_________________
avatar
Mytia de Béarn
Chapelain
Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 30/08/2008

Re: Confession de Siva

le Sam 24 Jan - 7:22
Depuis le bapteme d'Oceade, elle n'avait eut le temps ou l'occasion de revenir a Montmirail, mais la baronne l'avait averti du desir de la voir dans les jours prochains et elle avait promis de se rendre disponible. Ce n'etait pas que tout le mouvement autour d'elle lui laissait cette liberté, mais qu'elle avait charge en cette église et comme toute charge devait et voulait s'y consacrer en priorité des lors que sa presence y etait requise.

Arrivée la veille, elle avait procédé a un nettoyage minutieux de la petite eglise, nettoyé le sol, encaustiqué les meubles de bois et allumer les cierges. Un aller retour a Reims pour poursuivre les debats sterils du chene avant de revenir a Montmirail au petit matin.

Fort heureusement, c'est une eglise vide qu'elle trouva en entrant, lui laissant encore le temps de rejoindre la sacritie et de corriger quelques cours des eleves de la garde, jusqua entendre une voix porter son titre. Elle roula les parchemins ouvert sur son petit bureau et apres un signe de croix adressé au crusifix parant le mur se dirigea vers l'autel.

Une reverence adressé a la baronne a sa vue:


Baronne, soyez la bienvenue en votre église de saint Martin.

Elle baissa le regard au sol, elle n'avait pas oublié et devait faire cela avant toute autre chose:

Permettez que je vous adresse mes excuses et mes condoleances. La missive qui vous est parvenu vous informant du dece de votre epoux etant d'une impersonnalité affligeante. J'ai manqué de tacte et en cela je fais excuse. Je n'aurai pas la pretention de pleurer un homme que je ne connaissais pas, mais j'ai ouïe beaucoup de bien de lui et ma peine est sincere au regard de celle que vous devez eprouver.

Nerveusement, elle egrainait le chapelet de bois d'olivier qui ceingnait son poignet, elle n'aimait pas commettre d'erreur, la encore moins.
avatar
Siva
Maitres des lieux
Nombre de messages : 1558
Date d'inscription : 19/06/2007
http://sivadechampmarin.forumsactifs.net

Re: Confession de Siva

le Mar 27 Jan - 12:29
Siva regarda le Chapelain,egnée,presenter ses condoleances.
Un sourire triste se dessina sur ses levres,alors qu'elle tenta de la rassurer


N'ayez crainte Excellence,je n'en ai pas pris ombrage...Je prefere de loin le silence et les prieres,au paroles peu sinceres de certains dans ce cas.J'éprouve la peine d'avoir perdu un homme pour qui j'avais beaucoup d'estime,mais qui a merité la place que lui a reservé le Tres Haut.

Un soupir appuya ses mots,alors que ses yeux se posaient sur la Croix qui siegeait devant elles.Elle posa de nouveau son regard sur Mytia

Je voudrais que vous m'entendiez en confession.Je ne l'ai guere fait depuis longtemps,et il est temps de demander pardon,sincerement,pour mes pechés...

_________________
avatar
Mytia de Béarn
Chapelain
Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 30/08/2008

Re: Confession de Siva

le Mer 28 Jan - 4:18
D'un regard reconnaissant Mytia remercia la baronne pour sa tolerance sur son impair avant d'ecouter sa requete. La lassitude ainsi que la tristesse etait palpable sur le visage de la baronne, son regard porté sur la croix en disait presque autant que des mots.
Jamais encore elle n'avait entendu Siva en confession, toute fois le terme sincerement eveilla une curiosité peut etre mal placé mais soulevé tout de meme. Elle n'en fit pas cas dans l'immediat invitant simplement la baronne a proceder ou il lui conviendrai:


Fort bien Baronne, je suis a votre service et a votre ecoute.

Elle indiqua de la main la direction du confessional, un regard interrogateur pour cette derniere.
avatar
Siva
Maitres des lieux
Nombre de messages : 1558
Date d'inscription : 19/06/2007
http://sivadechampmarin.forumsactifs.net

Re: Confession de Siva

le Mer 28 Jan - 11:01
Siva suivi du regard la main du Chapelain qui lui indiqua le confessionnal.Baissant legerement le regard,elle s'y dirgiea,et y entra.La,elle attendit que Mytia soit elle meme installée.Durant ce leger instant de flottement,elle reflechissait aux mots qu'elle utiliserait,et listait tout pourne rien omettre.Un raclement de gorge pour assurer sa voix,et elle commenca a parler,d'un ton peu assuré,empreint de la honte qu'elle ressentait face a ce qu'elle dirait

Que le Tres Haut me pardonne,car j'ai peché...J'ai tant peché que je ne saurais par ou commencer,a direvrai...Excellence...

_________________
avatar
Mytia de Béarn
Chapelain
Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 30/08/2008

Re: Confession de Siva

le Jeu 29 Jan - 7:34
Mytia l'avait suivi du regard alors qu'elle penetrait dans le confesional, lui emboitant le pas. Apres apres avoir refermé la porte et s'etre assisse. Elle joignit les main dans une silencieuse priere, facon pour elle de faire le vide dans son esprit. Chasser tout ce qui n'etait pas la baronne et ses preoccupations pour etre entierement disponible pour elle. Un baiser deposé sur la croix qui terminait son chapelet alors que la baronne avait pris la parole.

Sereinement, d'une voix douce et calme Mytia lui fit reponse:


Ouvrez votre coeur sans crainte baronne, le Seigneur sait poser un regard bienveillant sur ses enfants. L'ordre de vos pechés n'a pas d'importance, laissez simplement les mots venir au gré de vos souffrances.
avatar
Siva
Maitres des lieux
Nombre de messages : 1558
Date d'inscription : 19/06/2007
http://sivadechampmarin.forumsactifs.net

Re: Confession de Siva

le Jeu 29 Jan - 12:09
Siva ecouta les paroles de son Chapelain,et un long soupir de lassitude lui echappa

Mes souffrances furent si nombreuses,Excellence,au fils de tous ces ans,que je ne crains qu'elles aient fourvoyé mon ame,en la bercant de doux pechés...
Mon coeur est si froid,et si chaud a la fois,que,par moment,je ne sais si je suis en colere,ou en joie...
J'attends le bonheur,qui ne semble pas m'etre destiné sur cette terre et dans cette vie...


Elle regarda ses doigts,qui se tordaient dans un geste nerveux

Je suis en colere...Une colere qui me consumme,et me tue,tel un poison vicieux...Une colere si sourde,et si grande,que seule la priere,et le soutien d'une personne,la font se loger au trefond de mon ame..J'arrive a la contenir,dans un recoin,enchainée,telle une bete avide de sang,qu'il serait dangereux de liberer...
L'espoir semble me fuir,tout comme le bonheur,et le malheur m'accable,au point,que je me demande si je n'ai pas tant peché,que le Tres Haut,ne souhaite m'aider a endurer tout cela...Ma foi est proutant intacte,j'aime mon Seigneur,mais des murmures incessants me donne la migraine,et je crains qu'il n'ecrasent ma ferveur...


Elle fit une courte pause,sentant sa gorge se serrer

Serais je devenu si egoiste,que je ne vois que mon malheur?Serais je si imbue,que chaque acte autour de moi,semblent fait pour me nuire,affaiblissant ceux que j'aime?

Je souffre tant,de cette colere dont je n'arrive a me liberer.J'ai si peur,qu'elle ne se tourne,comme un feu incontrolable vers notre Seigneur,que je cherie tant...Excellence,j'ai parfois l'impression de n'etre qu'un feu semi eteint,un feu de vices,qui risque a tout instant de se reveiller,et de deverser ses flammes sur mes voisins...Croyez bien que je lutte,en priant,eten tentant de me vouer a mes Freres et Soeurs...Je ne peux me tourner plus vers l'amour du Tres Haut...


Le penser etait une chose,se l'entendre dire ainsi,la terrorisait plus qu'elle ne le croyait,prenant pleinement conscience de ce qu'elle ressentait,de ce melange explosif qui ourdait en elle,et que chaque jour,elle controlait de moins en moins.

_________________
avatar
Mytia de Béarn
Chapelain
Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 30/08/2008

Re: Confession de Siva

le Ven 30 Jan - 8:29
La douleur de la baronne etait palpable et Mytia pouvait en sentir toute la detresse. Elle resta silencieuse quelques instant apres avoir ecouté. Elle n'avait jamais ete partisane de taire une colere et son conseil irai dans ce sens la:

Baronne, j'entends la tout votre mal, mais la colere ne doit pas etre tu. Sa cause doit etre identifié et conbattu plutot que cacher dans un tres fond. Je ne sais ce qui l'a generer mais vous devez rechercher le moyen, non pas de la taire, mais regler ce pourquoi elle est en vous.


Elle laissa de nouveau le silence s'installer avant de reprendre:

Quant au bonheur, il reside parfois dans de toutes petites choses, comme........vos enfants..........mais je crois que tant que vous n'aurai pas regler le probleme de cette colere qui vous ronge le coeur vous ne pourrez vous ouvri a ces petites joies de la vie de tous les jours qui mises bout a bout font partie de ce qu'on appel le bonheur.
avatar
Siva
Maitres des lieux
Nombre de messages : 1558
Date d'inscription : 19/06/2007
http://sivadechampmarin.forumsactifs.net

Re: Confession de Siva

le Ven 30 Jan - 11:57
Siva l'ecouta,et reconnut dans ses mots,nombreuses de ses conclusions aux longues heuresde reflexions qu'elle y avait consacrée

Je pense que comme pour les "petits bonheurs",ce sont pleins de "petites" coleres mises bout a bout,qui font rugir cette rage au fond de mon coeur...
Il y a chaque jour,un evenement qui memet en colere,et s'ajoute...Cela acommencé au deces du pere de ma fille,je crois...J'ai l'impression,que je ne fus plus moi meme des ce triste jour...Apres,chaque entrave a mon bonheur est devenu colere...Les deces de mon oncle,ma soeur,mes proches...La disparition de mon époux,et mon echec quant a lui donner une descendance,lorsque j'ai perdu l'enfant que je portais de lui...Voir les terres de mon Roy s'affaiblirent de mois en mois,et s'eloigner de tout ce qu'elles representaient...Tant de choses se cumulent en moi...


Un long soupir termina ses paroles,et elle senti une larme couler le long de sa joue,qu'elle essuya promptement d'un revers de main,avant de reprendre

Je ne sais pour qui j'eprouve de la colere..Parfois,je l'eprouve envers moi,tellement je me sens rempli de ces vices que je medois d'eloigner des fideles que je dois guider...Il en est un,des plus dangereux,contre lequel je lutte chaque jour ,Excellence...Il ajoute a ma colere,mais me rend cependant si coupable,ne serait ce que de le ressentir...

_________________
avatar
Mytia de Béarn
Chapelain
Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 30/08/2008

Re: Confession de Siva

le Lun 2 Fév - 11:47
Mytia avait ecouté, laissant ensuite le silence investir le petit confessional. La encore la baronne semblait noyé dans le noir le plus complet. Si la longueur de sa vie ne lui permettait l'experience necessaire pour juger de celle de Siva, elle savait depuis qu'elle avait choisi de s'investir en champagne que chaque experience apporte son lot de durcissement et nous change un peu plus. Mais s'etait la que les saintes ecriture et le dogme avaient leur role a jouer pour nous eviter de nous eloigner du droit chemin qu'avait projeté pour nous notre pere. Mytia pris une profonde inspiration avant de repondre:

J'entends comme vous avez pu souffrir Baronne, mais vous ne pouvez ni vous en vouloir a vous ni a Dieu des disparition qui se furent autour de vous. Ce choix fut le leur et vous vous devez si vous souhaitez respecter leur memoire de respecter leur choix. C'est qu'ils avaient jugé leur travail aupres de vous terminé, s'ils ont passé cette etape il vous revient de faire de meme. Je pense que vous devriez commencer par le debut et apprendre a digerer la perte de votre epoux, ca me semble etre la principale chose qui pourrait alleger deja votre coeur.

Elle fit denouveau silence avant de poser la question qu'il lui faisait quelque peur d'aborder, mais poursuivi d'une voix encore plus douce:

Quel est donc ce vice dont vous me faite par et qui semble tant vous culpabiliser ?
avatar
Siva
Maitres des lieux
Nombre de messages : 1558
Date d'inscription : 19/06/2007
http://sivadechampmarin.forumsactifs.net

Re: Confession de Siva

le Lun 2 Fév - 13:10
Siva ecoutait chacuns des mots prononcés par le Chapelain.Grace a eux,elle savait,a present, par quel chemin arriver a son repenti,et quelle voie emprunter pour l'apaisement de sa colere.
Mais avant tout cela,elle se devait de confesser tous ses pechés,et avec eux,se profilait un avoeu plus dur encore que tout autre a ses yeux.La plus grande faiblesse qu'elle cachait au trefond d'elle.Cette plaie,qui chaque jour,s'ouvrait de plus en plus largement,et d'ou s'echappait une douleur des plus vives,de par l'interdiction qu'elle y avait mise,tant cela allait contre les principes qui guidaient sa vie.

Un lourd silence etait tombé,alors que son esprit s'evertuait a trouver les mots justes qui definiraient ses sentiments.Une profonde inspiration souleva sa poitrine,et ses yeux se perdirent sur les reliefs de sa croix diaconnale,dont ses doigts foulaient les rebords nerveusement.
Ses yeux brillaient,refletant le desespoir dans lequel elle se sentait sombrer,et contre lequel,ce jour,elle tentait de se battre.


Mon coeur est victime de la faiblesse humaine...Une faiblesse qui me fait souffrir,tant et si bien,que la douleur m'en est devenue insupportable...Cette meme douleur,qui me fait ressentir tant de culpabilité,et de degout,envers ce corps que j'habite...
Leger silence,trahissant le doute de se confesser a cet instant,avant de reprendre,ne souhaitant que la redemption de ce sentiment
Il est une personne,a laquelle,les jours passant,je me suis attachée...Ce qu'Aristote qualifiait d'Ami vrai,et qui l'est a mes yeux,autant qu'a mon coeur...Pour lui,je n'aurais de cesse de me battre,quitte a y laisser mes forces,voire ma vie...
Tout comme mon coeur,ne saurait se passer de son amitié.
Mais le vice ne reside pas dans cette amitié,si pure et si sincere...reciproque l'un envers l'autre...
Il reside bien caché,au fond de mon coeur,et le fait souffrir a chacun de ses battements...
Excellence..Je crois que je me perds dans cette amitié..Au point qu'il m'arrive d'avoir des pensées qu'une femme de mon rang,et de ma situation,ne devrait pas avoir...
Certes,il n'y a rien d'extraordinaire a vouloir donner sa vie pour un etre cher...J'en ferais de meme pour mes enfants..Mais la limite semble etre depassée,et ce jour,plus que donner ma vie pour lui,je songe a ne plus rien trouver en la vie,sans lui...
Mon coeur s'arreterait de battre sur l'heure,je pense,s'il devait lui arriver malheur...


Sa gorge se noua tant l'avoeu etait dur pour elle,tant il lui etait difficile de faire face a ces faiblesses qu'elle dissimulait si bien.Sa voix se fit tremblante,tout comme ses doigts qu'elle ne quittait pas des yeux,n'osant ni regarder Mytia,ni detourner son regard de ce symbole religieux,dans lequel elle puisait sa force.

Excellence,j'ai peur que mes actes ne souffrent de tels sentiments...Et ceux ci me sont interdits par bien des faits...Aimer est une chose,si tant est que cet amour me soit autorisé...Las,il ne l'est pas...
J'endure moults souffrances,a faire face a cet homme,qui m'est si cher,mais aussi face aux vices que me font effleurer ce sentiment...
Meme si mon etre a fait le deuil d'un époux que mon pere m'a donné,et pour qui j'eprouvais une profonde estime,faute d'amour,au vrai sens du terme...Du fait de sa disparition qui remonte au primtemps...Je ne puis decemment pas,me consacrer au recueillement que l'Eglise me demande,avec ce poids...
Chaque jour,soyez assurée,que je ne montre en rien mes sentiments a cet homme,le cachant derriere une amitié profonde et sincere,qu'il partage...
Je suis noble...Il est roturier...Je souhaite l'elever a la vassalité,car je l'en estime meritant,et croyez que ce fait,n'est en rien en lien avec cette honte que je cache en moi...
Alors,je tente,de semer quelques embuches sur nos chemins,sciemment,pour ne pas le faire souffrir,ni pour me trahir...Il en aime une autre,et il est parti la rejoindre...J'en ressens un soulagement,autant que j'en souffre...
Meme les mots,ne semblent faits pour exprimer ma honte,et la force des sentiments que je lui voue en secret...Tout nous rapproche,tant nous semblons semblable sur biens des points...Mais tout nous oppose de par nos rangs,et les chemins que nous empruntons...


Elle ne s'etait pas rendu compte,absorbée par son avoeu, que ses joues etaient marquées des sillons de larmes qui avaient chues sur la croix qu'elle tenait.
Sa tete se redressa et son regard se posa sur le Chapelain,qui l'ecoutait


Excellence...Aidez moi a effacer ces souffrances,et cette honte,qui me degoute de tout mon etre...Que dois je faire,pour ne plus me sentir coupable des elans de ce coeur,que j'aimerais faire taire? Comment trouver la force d'eloigner de ma dangereuse personne,celui sans qui,a ce jour,je ne saurais vivre?Que ne donnerais je pas,pour ne plus entendre les murmures demoniaques d'Asphodel,et pour n'entendre que les paroles sages et justes de Sylphael...

Ses yeux s'etaient accrochés aux levres du Chapelain,n'attendant que les mots qui la sauverait e ces maux qui brulaient en elle

_________________
avatar
Mytia de Béarn
Chapelain
Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 30/08/2008

Re: Confession de Siva

le Mer 4 Fév - 9:36
Une nouvelle fois la jeune fille avait ecouté, pincant les levres. Voila bien un cruel dileme auquel elle n'avait pensé faire face un jour. Dieu ne s'est jamais eccupé d'affaire de noblesse dans l'amour qu'il defini comme veritable. Mais elle etait aussi fille de famille noble et savait que si elle n'avait suivi la de la pretrise c'est son tuteur qui aurai choisi son union sans que son coeur fut forcement consulté.C'etait une regle que son education lui avait appris a accepter, mais elle representait ce jour la sainte église. Elle pris encore quelques instants pour reflechir avant d'intervenir a son tour:

Ma fille, je ne sais si j'ai bien tout compris, vous me dites qu'il en aime une autre, mais ne vous etant pas declaré a lui quel choix peut il avoir s'il ne sait que votre coeur brule aussi pour lui ? peut etre son amour pour l'autre personne est il moins pure que celui qu'il pourrai egalement taire par crainte de cette noblesse qui vous fait barriere a tout deux. Barriere qui pourrai d'ailleurs etre levé si vous l'anoblissez.

Quant a votre honte de ressentir ces pensées, elle n'a pas lieu d'etre si votre amour est veritable, vous etes etre humain quelque soit votre condition et votre rang, Dieu n'a pas fait les nobles differents de autre humain, et le desir et l'affection leur est commune. Du moment qu'elles se borne dans le cadre d'un amour vrai et reciproque. On en revient au fait de vouloir ou non declarer votre affection. Vous vous enfermez dans un carcan de convenance et le peché serai de taire ce sentiment.


Son regard percait les croisillons de bois qui separait l'officiant du penitent pour venir se poser dans ceux de la baronne, s'il n'y avait eut cette barriere, elle aurai sans nul doute depasser les convenances pour offrir plus de reconfort a Siva qui semblait tant souffrir.
avatar
Siva
Maitres des lieux
Nombre de messages : 1558
Date d'inscription : 19/06/2007
http://sivadechampmarin.forumsactifs.net

Re: Confession de Siva

le Jeu 5 Fév - 10:50
Siva fronca legerement les sourcils en ecoutant son Chapelain,trahissant la reflexion qui se faisait en elle,alors que les mots entraient dans sa tete.
Lui avouer...Cela semblait si simple,et a la fois si compliqué...Elle prit une grande inspiration


Excellence,comprenez que ma position ne saurait etre digne,ni de cet homme,ni des souffrances que mon amour declaré revelerait a sa personne...
Dieu n'a pas differencié les nobles des autres hommes,et je sais que nos sentiments ne sont en rien differents...Mais comment pourrais je tenir le rang qui est le mien,l'image qui est celle de ma famille,en sombrant de nouveau dans l'amour d'un roturier?
Je ne saurais m'attirer la deception de mon père,qui me tuerait sur l'heure,ni celle de mes proches...
Et meme si je l'annoblissais,il n'aurait rien du rang que mon pere souhaiterait pour moi...Meme si le coeur de cet homme,est sans doute aussi pur que celui de la plupart des Barons et Comtes de ce bas monde...


Sa tete se baissa de nouveau,alors que ses mains jointes caressaient toujours sa croix

Quel egoiste ferais je,en venant m'immiscer entre lui et cette autre femme?
J'ai peur,je suis transi de terreur,je le confesse.Peur de le faire souffrir,comme j'ai tant fait souffert par le passé...Peur de souffrir moi même comme j'ai souffert en perdant le pere de ma fille...Enfin...Il est si jeune que nous passerions pour une aberration de la Creation...
Tant de choses qui me font craindre de me declarer,et qui m'oblige a garder le silence sur mes sentiments,comme je l'ai toujours fait,toutes ces années...

Excellence,je me croyais proteger sous un bouclier que les ans,et les souffrances avaient forgés pour mon coeur.Ce coeur,si aigre,et si froid,tout comme ces mains,et ce visage.Je me suis tant battu pour que rien ne les trouble plus...Et je me rend compte,que la lame de cet amour,a su en venir a bout,et me meurtri a present...

_________________
avatar
Mytia de Béarn
Chapelain
Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 30/08/2008

Re: Confession de Siva

le Dim 8 Fév - 10:44
Mytia etait toujours aussi attentive, meme si a mesure d'entendre Siva son coeur s'ouvri sur Gabriel. Oh combien elle pouvait comprendre la baronne dans cette douleur qui la tiraillait. Leur situation semblait similaire a la difference que Mytia avait choisi de souffrir en portant le voile malgré un coeur attaché a un homme. Mais elle avait declaré sa flamme, Gabriel n'ignorait rien de ce sentiment qu'elle nourrissait en secret. Le mal lui semblait ainsi plus supportable. C'etait la le seul conseil qu'elle pouvait tenter de faire passer a la baronne.
Apres un leger soupire, elle abandonna Gabriel pour revenir sur Siva:


Baronne, si votre coeur souffre c'est qu'il est bien vivant et au contraire de ce que vous m'avez dit sait au aussi empli d'amour quand bien meme celui ci vous ferai souffrir. Je comprends la situation qui est votre eut egard votre rang. Toute fois vous peché par acedie et vous vous enfoncez dans le mensonge en gardant les secrets de votre coeur enfouit. Mais je sais aussi la situation qui est votre de part votre rang.

Baronne si votre amitier avec cet homme est si sincere, il saurai etre ouvert a cet aveu et saura y reagir, peut etre meme avoir les mots pour rechauffer votre coeur et calmer votre souffrance.


Elle ferma les yeux esperant ne pas se tromper sur l'orientation qu'elle offrait a la baronne, il etait toujours plus facile d'assumer ses propres erreurs quand elles venaient de nous meme, mais si elle devait etre parce que mauvaise conseillere et au lieu d'aider Siva la plonger encore un peu plus dans ce dessarois elle ne saurai jamais s'en remettre.
avatar
Siva
Maitres des lieux
Nombre de messages : 1558
Date d'inscription : 19/06/2007
http://sivadechampmarin.forumsactifs.net

Re: Confession de Siva

le Mer 11 Fév - 7:35
Elle resta un long moment a ecouter et a s'impregner des paroles du Chapelain.Elle prit une grande inspiration,pour apaiser son esprit,et repris la parole d'une voix qui portait encore tout l'emoi de ses avoeux

Soit..Je suivrais vos conseils,Excellence...Je m'en remet au jugement du Tres Haut,et a sa misericorde,et le prierais de ne point faire souffrir cet homme,et de me donner la force de lui faire cet avoeu...

Elle se tut de nouveau,signifiant qu'elle n'avait rien d'autre a confesser sur l'instant,et attendit la reaction de Mytia

_________________
avatar
Mytia de Béarn
Chapelain
Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 30/08/2008

Re: Confession de Siva

le Jeu 19 Fév - 7:43
Une nouvelle fois son regard se porta sur le plofond ouvragé du confessional. Le but n'etait point d'en admirer le pointilleux travail mais bien de se recommander a Dieu. Siva avait choisi de lui faire confiance, elle souhaitait de tout coeur ne pas s'etre trompé. Il n'etait pas toujours facile d'accorder les preceptes spirituelles a la dure realité de la vie et notement celle de la noblesse.

Apres quelques secondes de silence alors que son regard se posa sur la petite grille qui les separait, elle termina d'une voix toujours aussi calme et douce:

Baronne, Si vous souhaitez faire de votre chemin celui du plaisir afin de savoir trouver ce bonheur meme infime qui vous ait aussi accrodé et mettre en oeuvre ce qui est necessaire a faire evoluer cette sourde colere qui gronde en vous afin qu'elle puisse quitter votre coeur je pourrai vous accorder l'absolution de vos pechés.

Siva n'avait visiblement rien d'autre a confesser, ce qu'elle avait devoilé etait deja sans doute bien assez lourd pour une seule et meme personne. Il ne lui restait qu'a lui octroyer cette absolution et prier pour que les conseils donnés furent les bon.
Contenu sponsorisé

Re: Confession de Siva

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum