Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Beeky d'Apperault
Nombre de messages : 22
Localisation : Attigny ou Nesles parfois. Souvent Varennes ou Reims et Conflans aussy.
Date d'inscription : 30/09/2007

Histoire de chambellan (une visite diplomatique)

le Sam 4 Avr - 11:19
Une foy n’estoit poinct coutume, la vicomtesse d’Attigny avoit revestu ses atours de cavalière pour se rendre en Villemor, tant le dessein qu’elle s’estoit fixé la tenailloit. Elle s’estoit mise en chemin de suite après "laudes", alors mesme que les dernières lueurs des flambeaux finissoient de se consumer lentement, en les rues désertes de Varennes. La chevauchée fust rondement menée et c’est une Mercedes écumante et couverte de sueur quy parvint aux portes du domaine de la baronne Siva.

Beeky se laissa glisser le long du garrot de la jument et luy flatta la croupe du plat de sa main gantée de peau, qu’elle denuda sy tost faict.

Attigny pensoit pouvoir pénétrer en ces lieux sans trop de difficulté, présentant ostensiblement au garde une chevalière, gravée aux armes des d’Apperault, qu’elle arboroit à main dextre .

Puis, elle s’adressa à luy sans detour, comme sy la chose estoit urgente.

    Hola l’amy ! Il me fauldroit faire l’encontre de la maistresse d’icelieu, j’aye à l’entretenir d’une chose d’importance. Prenez grand soing de ma monture, la beste m'est précieuse et en grande transpiration. Vous la parerez de la couverture de soye que j'aye roulé par devers la selle.

Se disant, elle jeta au garde, un escu d'or sans mot dire.
avatar
tristan
Maitres des lieux
Nombre de messages : 499
Localisation : ne sait plus tres bien
Date d'inscription : 27/11/2008

Re: Histoire de chambellan (une visite diplomatique)

le Sam 4 Avr - 21:53
il remontait dans ses appartements quand un garde visiblement pressé l'interpella

messire le chambellan une dame demande a voir la baronne j'i reconnu la bague avec les armes des apperault mais je ne sait dire qui est ce!

il le regarda froncant les sourcils

une d'apperault dis tu! la famille est grande! ne t'ais je jamais dis de demandé l'identité des personnes qui se presentent en ses lieux? et tu la laisse dans la cour? je m'en charge!

il pressa le pas arrivant dans la cour, a la vue de la fameuse dame cité il sourit largement il s'avanca vers elle s'inclinant longuement

Bienvenue a villemor vicomtesse! c'est un grand plaisir de vous voir en ses lieux! esperons que l'acceuil qui vous sera reservé sera a la hauteur de celui qui m'est reservé quand je me rend sur vos terres! j'espere que le voyage vous a été agreable!

un nouveau sourire se dessina sur son visage se relevant

veuillez me suivre a l'interieur! je vais faire appelé la baronne
avatar
Beeky d'Apperault
Nombre de messages : 22
Localisation : Attigny ou Nesles parfois. Souvent Varennes ou Reims et Conflans aussy.
Date d'inscription : 30/09/2007

Re: Histoire de chambellan (une visite diplomatique)

le Dim 5 Avr - 11:25
La vicomtesse fust surprise de voir se precipiter le sieur Tristan au-devant d'elle et l'accueillit avec un sourire courtois.
    Bien le bon jour maistre Tristan !

Ce disant, Attigny se tourna et fouillassa en ses sacoches pour en extraire une liasse de parchemins roulés et maintenus par un lien de chanvre tressé. Elle en tira aussy un sachet de gaze pourpre où elle rangeoit un bastonnet de cire à cacheter et son scel.
    Je suis fort aise de vous trouver ceant et je m'en vaye vous accompagner sans rechigner.

Et la dame d'emboiter le pas au Chambellan de Villemor.
avatar
Siva
Maitres des lieux
Nombre de messages : 1558
Date d'inscription : 19/06/2007
http://sivadechampmarin.forumsactifs.net

Re: Histoire de chambellan (une visite diplomatique)

le Dim 5 Avr - 12:34
Eloi etait venu querir la Baronne,occupée a rediger quelques infrmations pour un dossier de l'officialité.Tristan l'avait envoyé pour la faire prevenir de l'arrivée de la veuve de son oncle.Un sourire teinta ses levres,et les quitta le temps du trajet qui la menait au rez de chaussée.
Elle ratrappa bientot le petit cortege composé de son Chambellan et d'Attigny.

Allant a leur rencontre,elle s'inclina devant la Dame


Le bonjour Vicomtesse,bienvenue en Villemor...

Se tournant vers Tristan,elle le remercia d'un signe de tete,sentant deja la curiosité touché l'esprit de son officier,qu'elle n'avait pas prevenu

Tristan,merci d'avoir su accueillir ma tante,avec les egards qui lui sont dus...Nous nous rendons en salle d'Audience.Veille a ce que personne ne vienne nous y deranger...Et ne t'eloigne pas,j'aurais peut etre besoin de toi par la suite...

Garder la barriere devant les yeux de celle qui etait sa tante par alliance.C'est ce qu'elle s'evertuait a faire tant bien que mal.
Son regard se reporta vers Beeky


J'espere que le voyage ne fut pas trop rude...remarquant la tenue de monte de son invitéeJe sais votre santé fragile,je m'en voudrais d'etre la cause d'un moindre mal...

Je vous propose de gagner de suite un lieu plus propice a l'affaire qui vous amene,afin de pouvoir y travailler des a present.Sachez que si la journée ne devait suffir,Tristan veillera a vous faire appreter des appartements...


Le sourire revint sur ses levres,pour appuyer la sincerité de ses propos,alors qu'elle jeta un regard entendu a son Chambellan

_________________
avatar
tristan
Maitres des lieux
Nombre de messages : 499
Localisation : ne sait plus tres bien
Date d'inscription : 27/11/2008

Re: Histoire de chambellan (une visite diplomatique)

le Dim 5 Avr - 12:52
Quand elle arriva il s'ecarta se tenant legerement en retrait il sourit au remerciement de la baronne puis acquisca a ses dires

Bien baronne se sera fait! je ne serais pas loin en effet faites moi demander si le besoin s'en fait sentir!

puis se tournant vers la vicomtesse

si vous desirez que je vous fasse preparer des appartements ce sera un plaisir!

il s'inclina de nouveau devant elles puis prit congé regagnant son bureau
avatar
Beeky d'Apperault
Nombre de messages : 22
Localisation : Attigny ou Nesles parfois. Souvent Varennes ou Reims et Conflans aussy.
Date d'inscription : 30/09/2007

Re: Histoire de chambellan (une visite diplomatique)

le Dim 5 Avr - 14:30
Chemin faisant, la baronne s’en vint à rejoindre la visiteuse et le Chambellan de Villemor. Beeky en conçut vif contentement et luy rendit son salut, sans exces d’urbanités, salut qu’elle agrémenta d’un franc sourire.
    Le bon jour baronne et grand mercy pour vostre accueil. Poinct ne vouldrois user de vostre temps que je saye, au demeurant, sy précieux, ny de vostre hospitalité au-delà du delay necessaire à la conclusion de l’affaire quy m’amène icelieu.

    Non obstant, j'accepterois avec grand joy car je doye bien vous confesser que reprendre la route à la nuict tombante, ne m’enchante gueres avec tous ces bandits de grands chemins quy sevissent en Champagne. Un comte de mes amys vient, ces jours derniers, de le cognoistre à ses despends, aux abords de Compiègne...

    Poinct ne sçaye sy vous estes au courant, mais l’on commence à jaser sur des actes sanglants quy auroient lieu en nostre Duché... C’est d’ailleurs, en party la raison quy me mène jusqu’à vous.

Se tournant vers le sieur Tristan que l’on congédioit aimablement, Attigny continua son récit sur sa lancée tout en acquiessant du chef pour signifier qu'elle avoit prit en considération les dires de ce dernier.
    Je m’apprestois à narrer à vostre Chambellan que je fis longue chevauchée afin de vous encontrer et vous tenir propos sérieux au suject d’un project quy me tient à cueur depuy fort long temps. Ma santé est delicate, certes...
Une lueur de malice passa en ses yeulx, le temps d’un esclair et mourut aussy vite, laissant place à la gravité quy l’habitoit.
    Aheum… mais allez doncques sçavoir pourquoy je retrouve regain de sancté lorsque la vie s’agite autour de moy et que j’y voye moyen de concrétiser ce que nos ayeulx ont réussis à mettre en place…
    N’ayez crainte, je suy plus forte qu’il n’y paroit, mesme sy…
    *le ton se fist plus bas et hesitant. Elle reprit * ...mesme sy la vie ne m’a poinct épargné ces temps derniers…
    Mais allons, j’aye haste de vous parler de ce quy m’amène icy ceant.
Suivant docilement la baronne vers une destination qu’elle sçavoit plus appropriée, Beeky devisa courtoisement aux costés de la maistresse des lieux.
    Mais vous mesme, comment vous portez-vous baronne Siva ?

Poinct elle n’osa luy mander des nouvelles de la sancté de son père. SanAntonio d’Apperault estoit plus jeune que feu son espoux Ricoh mais n’avoit gueres hesrité de sa vigueur, ny de sa verdeur, tel estoit le funeste constat que Beeky avoit faict depuy moults moys desjà.
avatar
Siva
Maitres des lieux
Nombre de messages : 1558
Date d'inscription : 19/06/2007
http://sivadechampmarin.forumsactifs.net

Re: Histoire de chambellan (une visite diplomatique)

le Dim 5 Avr - 18:30
Siva inclina la tete discretement quand Tristan pris congé,et reporta son attention sur la Vicomtesse,alors que leurs pas les menaient au travers des couloirs

En effet,j'ai ouïe dire que de mal gens sevissaient un peu partout en Champagne...Vous passerez donc la nuit ici,et repartirez demain.Je veillerais a ce que le Marechal mette deux de ses vaillants soldats afin de vous escorter jusque la frontiere de mes terres...

Une lueur d'inquietude etait passé dans son regard,alors que Beeky lui narrait les deboires de son ami,et un soupir appuya ses propos

Helas il semblerait que le Sans Nom se fasse entendre des faibles,sans doute la consequence d'un hiver rude et long...Vivant,j'espere que votre ami n'en fut pas trop atteint,et qu'il s'en remettra.
Marchais,mon bon vassal fut lui meme malmené,il y a quelques semaines de cela,en chemin.Je dois dire que ce regain de haine m'inquiete...Pour venir a bout de la volonté du Marechal,il faut etre savament decidé et bien armé...


Son regard s'attarda au detour d'un couloir sur une tenture,avant qu'elle ne balaie les pensées qui la tourmentait d'un clignement de paupieres

Je suis bien aise de vous savoir empli de projets qui nous mettent d'accord,et pourront sans nul doute nous etre utile dans un avenir proche...D'experience,je sais que lorsque j'ai la force de travailler,c'est que la santé est là...Et sachez que je compatis a ce que la vie vous a fait endurer ces derniers temps.Je connais la douleur de bien des obstacles.C'est ainsi que le Tres Haut met notre Foi a l'epreuve...

Un sourire se dessina aux coins de ses levres,alors qu'elles etaient arrivés devant une grande porte qu'un valet ouvrit.
La Baronne passa alors le seuil,suivi de Beeky,de la salle d'audience .Se faisant elle repondit a la question d'Attigny


Le Tres Haut me preserve,et c'est tout ce que je lui demande...J'ai encore bien des choses a faire en ce bas monde,et je ne vous cache pas que le travail a l'Officialité Episcopale de Sens,le Seminaire inquisitorial,ainsi que les pastorales des futurs fideles de Conflans,me comble l'esprit,m'evitant ainsi de trop me pencher sur mon humble personne...

_________________
avatar
Beeky d'Apperault
Nombre de messages : 22
Localisation : Attigny ou Nesles parfois. Souvent Varennes ou Reims et Conflans aussy.
Date d'inscription : 30/09/2007

Re: Histoire de chambellan (une visite diplomatique)

le Lun 6 Avr - 0:31
    Seigneur que me contez-vous là ? Le pauvre Marchais s’est faict brigander luy aussy… Mais quelle infamie ! * se signe *
    Le comte est immobilisé pour quarante-cinq jours, mais ses jours ne sont poinct en danger, Dieu mercy. Il a esté laissé pour mort sur le bas costé d’un champ et s’est faict dépouiller en totalité…
    *soupir*

    Pour fin, luy et sa maisonnée séjourneront en mon Hostel de la Veuve, sis en Reims. C’est bien là, la moinldre des choses que je puisse faire… outre le faict que je l’aye accompagné en caserne et seroy son avocate pour mander reparation. Encore fauldroit-il que l’on puisse les attraper ces malfaisants !

Les joues de la vicomtesse reprenoient des couleurs, au fur et à mesure qu’elle avançoit en son récit. Son indignation n’estoit poinct feinte et la colère habitoit son cueur, peut-estre de manière pas très… aristotélicienne. Mais enfin, il falloit bien que quelqu’un se bougea pour donner un exemple à ces vils gueux et leur faire passer l’envie de nuire sur les chemins de Champagne.
    Baronne, j’accepte vostre invitation sans plus de façon et une escorte sera la bien venue, pour party du chemin. Ensuite, Dieu pourvoira à ma destinée... toutesfoy, Mercedes est un merveilleux destrier que je monte tous les à chasque matin. Je la croye capable de voler, sy je luy mandais. *sourire* J’aye ouï dire que vous estiez bonne cavalière vous aussy…

Le dédale de couloir touchoit à sa fin, les deux femmes se retrouvèrent au seuil d’une grande pièce où elles poursuivirent leur converse.
Contenu sponsorisé

Re: Histoire de chambellan (une visite diplomatique)

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum