Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Kronembourg
Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 17/05/2009

Du passé au présent ; remerciements et invitations

le Dim 17 Mai - 9:11
Quel somptueux paysage.
Ici les terres meurtries et ravagées de la Guyenne semblaient n'avoir jamais eu d'existence en ce monde.
Pour le peu que l'on soit doté d'un regard observateur on aurait pu voir que l'hiver avait cédé ses droits à un printemps vivace et verdoyant ces derniers temps.
Les jardins qu'il avait traversés pour se présenter jusqu'ici l'avaient impressionnés par leur harmonie, comme si la nature elle-même si peu aidée par l'homme avait trouvé en ces lieux l'enthousiasme de s'épanouir dans une grâce et un équilibre parfaits.


Il était tôt et après toute une dernière nuit de galop, la monture de Kro lui montrait quelques premiers signes de faiblesse. Bien sûr le grand bourru aurait pu s'épargner le déplacement en envoyant une simple missive à la Maîtresse de ce domaine mais il avait tellement de choses à lui dire que quelques mots maladroits griffonnés sur un parchemin comme elle devait tant en recevoir, eut presque été lui manquer de respect.

Il avait prévenu Diia.
Dix jours de route à cheval ne lui semblaient pas insurmontables. Et c'est par ce beau dimanche où la nuit coulissait doucement pour laisser place à un jour evanescent que le Protecteur de Noirlac arrivait aux abords du domaine. Des paysans travaillaient déjà, tout affairés à leurs tâches. Kro leur avait demandé le chemin de l'entrée.


Tant de choses avaient changé depuis qu'il n'avait revu la Baronne et son Chambellan, Atalan, Kaarolane, ainsi que toutes les personnes qui avaient contribué à rendre son séjour agréable à Conflans.
Il avait hésité avant de choisir la tenue dans laquelle il voulait se présenter, désireux d'impressionner la Maîtresse des lieux même s'il savait que peu de choses l'impressionnaient. Finalement, après mûre réflexion, il avait opté pour une tenue de voyage confortable. La Baronne ne l'avait jamais vu que pouilleux de toute façon.


Descendant de sa monture, il s'approcha du gigantesque manoir en espérant se présenter à la bonne porte.
avatar
Atalan
Capitaine de la garde
Nombre de messages : 204
Localisation : Conflans les sens
Date d'inscription : 17/02/2009

Re: Du passé au présent ; remerciements et invitations

le Dim 17 Mai - 12:27
[1 jour avant le départ pour Troyes]

Une mission! Enfin! Cela faisait un ptit moment qu'Atalan attendait d'etre mis à l'épreuve par la Baronne afin de lui montrer de quoi il était capable et qu'elle avait eu raison de lui accorder sa confiance.
Et voilà que le grand jour était arrivé!Enfin grand jour, ce n'était qu'une simple mission d'escorte mais celle ci était de la plus haute importance étant donné la valeur de la personne qui était visé et au vu du contexte d'insécurité qui régnait actuellement en Champagne notamment à cause de l'Artois. Ce n'était pourtant pas faut d'oeuvrer et d'essayer de gérer au mieux tout ca!

Il avait recu ses instructions de la part de la Baronne et de Marchais qui l'accompagnerait dans cette aventure avec un grand sentiment de fierté et une fois l'entrevue terminée, il s'empressa d'aller réunir ses affaires pour préparer son départ.

Se rendant dans son bureau pour aller donner quelques directives, un son de sabot retint son attention.

Qui cela pouvait il etre à cette période de l'année. Certes du monde était attendu mais ils étaient censés arrivés plus tardivement. Il ne pu s'emepecher d'hausser un sourcil et interpella un garde afin que celui ci aille vérifier l'identité du visiteur inconnu qui se tenait devant la porte



Garde!!

Allez voir immédiatement ce qui se trame derrière la porte.Que la ou les personnes qui se tiennent derrière elle déclinent leur identité.

La prudence est de mise, personne n'est attendu ce jour



Sur ces paroles, Atalan se rendit prestemment dans son bureau afin de récupérer son épée qu'il avait laisséà l'intérieur et pour pallier à toute éventualité
Garde d'entrée
Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 17/05/2009

Re: Du passé au présent ; remerciements et invitations

le Dim 17 Mai - 13:16
Adossé au mur d'entrée à l'intérieur de l'enceinte, le Garde commencait à s'assoupire en ce début d'après midi. C'est que c'était l'heure de la digestion et donc de la sieste malgré que le déjeuner avait été rapide.

Les temps étaient calmes et il y avait peu d'activité. Mais la Maison n'avait pas attendu que les visiteurs frappent aux portes pour en profiter pour enrichir son personnel, à commencer par le nouveau Capitaine de la Garde et le nouveau Prévot.

Espéront que ces deux la saurait reprendre le flambeau de leir illustre prédécesseur, et en particulier ce Capitaine.


Tiens donc vl'a qu'il s'ramène celui la se dit-il doucement


Garde!!

Allez voir immédiatement ce qui se trame derrière la porte.Que la ou les personnes qui se tiennent derrière elle déclinent leur identité.

La prudence est de mise, personne n'est attendu ce jour



Du monde?derrière la porte?Il doit réver le Capitaine

Préferant garder ses pensées et se ressaisissant, il se redressa subitement et acquiesca de la tete

A vos ordres mon Capitaine! dit-il d'un air sur et obéissant

Sur ces paroles, le Garde se rendit à la porte sans broncher, surpris de voir un individu accompagné de sa monture. D'apparence, celui ci ne semblait ni quelqu'un de noble, ni un gueux quoi que vu la barbe qu'il portait il faisait peur à voir! La Baronne allait surement rejeter ce malotru qui osait se présenter avec autant de négligence devant elle

Qui va là?
avatar
Kronembourg
Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 17/05/2009

Re: Du passé au présent ; remerciements et invitations

le Dim 17 Mai - 14:14
Le cheval qui lui avait coûté si cher pour parvenir jusqu'ici au plus vite écumait de fatigue.
Kro lui-même n'était pas dans l'un de ses meilleurs jours même si les premiers objectifs de vie qu'il s'était fixés étaient en train de se réaliser.
Il était un homme heureux mais les guerres incessantes en Guyenne, l'incompétence de ses dirigeants, la misère qui transparaissait dans chaque village, dans chaque ruelle sordide et chaque taverne malfamée de cette sinistre région le rendaient amer peu à peu.
A peine étaient-ils rentrés avec Diia qu'on leur avait demandé de prendre les armes. Leurs noces avaient dû être repoussées. Leurs champs étaient quasiments détruits, souillés par les marches militaires écrasantes de leurs ennemis Gascons.
Et l'angoisse.... l'angoisse chaque soir de voir le Duché assailli, défendre sans cesse le pouvoir en place, monter sur les remparts et jauger la menace qui se rapprochait chaque jour un peu plus de Bordeaux, observer l'ennemi qui, inexorablement, avance...

Kro avait repris ses mauvaises habitudes. Jamais il ne se déplaçait sans son épée qui lui avait mainte fois sauvé la vie.
Aussi lorsqu'il vit un garde apparaître à la porte d'entrée ; immense au visage peu avenant, l'ancien soldat faillit avoir le réflexe de sortir son arme.
Puis il se ravisa.
Il est vrai qu'un tel domaine se devait d'être protégé proportionnellement à l'importance du rang de son propriétaire. Lançant un vif regard circulaire autour de lui, Kro soupçonnait même que d'autres gardes disséminés un peu partout le surveillaient sans même qu'il ne s'en aperçoive.



Qui va là? Lança le gorille.



Umpf, maudits noblios. Il fallait toujours qu'ils compliquent les choses. Evidemment il imaginait mal la Baronne l'accueillir avec un bouquet de fleurs à la main, mais de là à engager un tueur...
... Allez, un petit effort. Après tout on ne lui demandait pas de sourire mais de se présenter.



Je suis Kronembourg de Pacotille, dit-il dans un soupir de mauvaise volonté.Une connaissance de la baronne, du moins j'ose croire qu'elle se souvient de moi.


Il haussa les sourcils. Peut-être qu'elle ne se souviendrait pas après tout.


Je viens lui délivrer un message de la part de l'Ordre Cistercien d'où je viens, l'abbaye St Arnarld de Noirlac. Ainsi qu'un message personnel.


Peut-être qu'en évoquant les 5 écus quelle avait empoché un jour de messe qui avaient creusé un gouffre insondable dans le budget du visiteur, la Baronne se souviendrait mieux de lui.
Il fixa le garde des yeux, s'attendant à entendre les premières objections. Kro était rompu à ce genre d'exercice.
Il allait y avoir du sport.
avatar
Atalan
Capitaine de la garde
Nombre de messages : 204
Localisation : Conflans les sens
Date d'inscription : 17/02/2009

Re: Du passé au présent ; remerciements et invitations

le Dim 17 Mai - 14:44
Cette arrivée soudaine l'embarrassait quelque peu.Mis à part la famille de Tristan, personne ne devait franchement venir. A moins que ce fut des amis Hospitaliers de la Baronne.

Se saisissant de son arme qu'il ajusta à ses cotés par précautions et parce que son rôle l'y soumettait, il décida de prendre les devants en allant lui même tirer le voile sur cet illustre inconnu.

Le garde se tenait devant la porte, interpellant quelqu'un. Il ne s'était donc pas trompé. D'autant plus que cette voix lui était familière!! Mais ce n'était pas possible. Que faisait il là, à Villemor? Et où était Diia sa promise avec qui il devait se marier?

Intrigué, il s'avanca et toisa le garde en voyant Kro, fidèle à lui même qui se tenait devant lui. Le chemin avait du etre long depuis Blayes, en témoignait
l'état de sa monture qui n'avait pas été ménagé.

Laisse je m'occupe de lui. C'est un ami dit il en s'adressant au garde

S'approchant de Kro, il ne put s'empecher d'oublier quelque peu sa qualité de Capitaine de la Garde le temps de le saluer en lui serrant vivement la main.Il était bien heureux de le retrouver ici.


Je suis bien aise de te revoir mais que fais tu là mon ami? Ne devrais tu pas etre à Blayes en ce moment même.

D'autant plus que je ne crois pas savoir que la Baronne attendait ta venue
dit il en prenant un air grave. Il est vrai que en temps normal il était averti de l'arrivée de visiteur mais là aucune note ne lui avait été adressé ni par La Baronne, ni par Tristan. Espérons que la Baronne voudrait bien le recevoir..
Garde d'entrée
Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 17/05/2009

Re: Du passé au présent ; remerciements et invitations

le Dim 17 Mai - 15:05
Le garde manqua de rire en entendant l'individu se vanter d'appartenir à un ordre religieux. Qui l'eu cru!Un moinillon.

Il allait exposé et faire comprendre comme il se devait sa pensée à ce gueux quand le Capitaine s'approcha.


Arf!L'aurait pu rester dans son bureau celui là. Je m'en allait m'occuper de ce malotru moi
grommela t il

Laisse je m'occupe de lui. C'est un ami

Et fort heureusement qu'Atalan était venu sinon il allait en cuire pour son matricule. Sans le savoir, il venait de lui sauver la mise et laissa place au capitaine. Il baissa la tete, sentant la honte l'envahir et se recula afin d'etre à proximité, attendant de nouvelles directives
avatar
Kronembourg
Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 17/05/2009

Re: Du passé au présent ; remerciements et invitations

le Dim 17 Mai - 15:37
On sentait bien que le gorille n'était pas là pour plaisanter. D'ailleurs comme tout bon gorille il semblait davantage prédisposé à tuer plutôt qu'à discuter. Il ne semblait pas avoir compris d'ailleurs que si Kro s'était donné la peine de se présenter, c'est qu'il n'y aurait pas de combat. L'entrevue se serait déroulée tout autrement sinon.
Mais Kro ne lui en voulait pas ; un gorille reste un gorille et celui-ci remplissait parfaitement son rôle. Un peu trop même puisque ce dernier commençait à s'approcher du barbu de façon fort peu amicale.
Kro recula.
Il n'était pas venu ici faire d'esclandre. Une voix un peu plus loin les interrompit.



Laisse je m'occupe de lui. C'est un ami.


Joie dans les yeux d'aprcevoir Atalan, l'incident du garde fut immédiatement balayé.
Kro accepta chaleureusement la main que son ami lui tendait. Le Prévôt de Noirlac savait qu'Atalan avait été promu Lieutenant de la Prévôté de Conflans, mais pas que ce dernier occupait un poste à Villemor. Quelle chance pour lui de travailler dans un si beau et grand domaine.
Mais à la joie se succèda la perplexité aux propos de son ami.



Je suis bien aise de te revoir mais que fais tu là mon ami? Ne devrais tu pas etre à Blayes en ce moment même. D'autant plus que je ne crois pas savoir que la Baronne attendait ta venue.


Le barbu réfléchit un instant, observant de côté le garde qui continuait à le toiser. Le pauvre, s'il savait que Kro craignait davantage les bottes pointues de la Baronne que n'importe quelle épée en ce monde, il aurait cessé tout de suite se pantomimes d'intimidation.


C'est que la décision a été prise tardivement à Noirlac, expliqua Kro. Et la route a été longue pour venir jusqu'ici.


Le bourru marqua un courte pause.


Comme tu le sais peut-être je fais partie du Chapitre Général de Noirlac. Je me suis désigné pour délivrer un message à notre Baronne.
J'aurais dû venir depuis longtemps à titre personnel mais puisque mon ordre veut lui délivrer un message, je me suis dit que c'était l'occasion.



Une autre pause, regard vers les jardins environnants.


Je peux attendre, j'ai tout mon temps. A moins que tu ne préfères que je revienne ?
avatar
Atalan
Capitaine de la garde
Nombre de messages : 204
Localisation : Conflans les sens
Date d'inscription : 17/02/2009

Re: Du passé au présent ; remerciements et invitations

le Dim 17 Mai - 15:56
Atalan écoutait attentivement les paroles de Kro. Certes il aurait aimé le voir dans d'autres circonstances qu'ici car il se devait d'adopter une attitude plus ou moins professionnel et strict. Il agisssait en représentant la Baronne. Mais Kro était le genre de personne capable de faire la différence et ne lui tiendrait certainement pas rigueur de cet accueil enclin d'inquiétude

Reste là mon Ami et en attendant je te souhaite la bienvenue à Villemor.

Je vais m'empresser d'aller voir la Baronne de ce pas pour que tu puisse lui délivrer ton message. dit il d'un large sourire en direction de Kro

Quand à toi , s'adressant au Garde de manière autoritaire car ayant remarqué l'attitude hostile à l'encontre de Kro, reste là et veille à prévenir les écuries qu'ils ramènent du foin et de l'eau pour cette pauvre bête qui a durement voyagé, et demande aussi à Jeanne ou qui que ce soit d'apporter une gourde d'eau pour notre invité

Puis se tournant de nouveau vers Kro

Je présume que vous devez etre fatigué tous les deux et que la faim et la soif vous guette étant donné le voyage effectué.

Demande au garde ce qu'il te plaira je reviens de ce pas


Sur ces paroles, Atalan se rendit immédiatement dans le bureau de la Baronne afin de lui faire part de l'arrivée du protecteur de l'abbaye de Noirlac, abbaye que connaissait bien la Baronne puisque de mémoire c'était dans ce meme lieu qu'elle s'en était allé en retraite quelques jours il y a peu
Garde d'entrée
Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 17/05/2009

Re: Du passé au présent ; remerciements et invitations

le Dim 17 Mai - 17:07
Le Garde, surpris par le ton autoritaire de son Capitaine obtempéra sans réchigner, avisant un palfrenier de prendre soin de la monture et de quémender de l'eau pour le moinillon

Très bien... Capitaine, balbultia t il, la voix serré par la surprise du à l'attitude du Capitaine qui semblait plus coriace que prévu.

Cerise sur le gateau celui ci n'hésitait pas lui confier des taches subalternes!! Il ne perdait rien pour attendre celui là!!


Demande au garde ce qu'il te plaira je reviens de ce pas avait dit le Capitaine!Et puis quoi encore! A peine débarqué qu'il se permettait déjà de le commander de la sorte

Perdu dans ses pensées, il jeta un oeil sur l'étranger, veillant à ce que celui ci n'ailles pas plus loin.
avatar
Siva
Maitres des lieux
Nombre de messages : 1558
Date d'inscription : 19/06/2007
http://sivadechampmarin.forumsactifs.net

Re: Du passé au présent ; remerciements et invitations

le Lun 18 Mai - 7:34
Sur le chemin qui la menait a la Cour,la Baronne avait entrepris d'attacher ses cheveux avec le lien de cuir saisi en sortant de ses appartements.
Il etait des plus deplacés de se presenter les cheveux lachés.L'experience lui avait permis de les tresser rapidement,afin de rendre un peu plus presentable son apparence.

Sure d'elle,non genée,elle n'avait pas songé un instant a le faire attendre le temps de passer une tenue plus correcte.Ce n'etait pas un Seigneur qui se presentait,mais un Cistercien reveche,a l'allure qui lui avait donné son surnom lors de son passage a Conflans,"le pouilleux".
Un sourire s'etait dessiné sur ses levres en repensant a cette epoque.Le temps avait passé depuis,et bien des choses avaient changées,et savoir celui qu'elle avait invité a venir quand il le souhaitait,se rappeler de ses mots,lui faisait plaisir.

Le soleil l'ebloui legerement en sortant sur un rempart.Elle avait pris un chemin plus rapide,etmoins officiel,suivi du Capitaine.Elle put apercevoir la silhouette du guyennois dans la Cour avant de prendre l'escalier qui lui permit de rejoindre le sol crayeux.
Elle s'approcha,consciente que sa tenue de monte le surprendrait peut etre,et inclina la tête


Maitre Kronembourg,je suis bien aise de vous voir,et tres surprise.Bienvenue en Villemor,j'espere que vous avez fait bonne route.

Le sourire qui barrait ses levres etait sincere,et son regard se posa sur le Capitaine

Faites prevenir les cuisines que nous avons un invité ,Capitaine...Et dites a votre garde de baisser le regard et nous laisser

Les mots avaient ete prononcés main sur la garde de son épée,yeux noirs posés sur le fameux garde,dont le regard ne lui plaisait pas.Le fait d'etre clerc l'obligeait a reprimer bien des envies,notamment de taper du plat,ou de la botte trop souvent.
Elle regarda de nouveau Kronembourg,l'invitant d'un geste de la main a la suivre,alors qu'elle commencait a marcher en direction de la batisse principale


Alors dites moi,quelles sont les nouvelles de Guyenne?J'ai ouie dire que les tensions y etaient toujours presentes...

_________________
avatar
Atalan
Capitaine de la garde
Nombre de messages : 204
Localisation : Conflans les sens
Date d'inscription : 17/02/2009

Re: Du passé au présent ; remerciements et invitations

le Lun 18 Mai - 8:46
Atalan avait suivi la Baronne d'un pas rapide dans un endroit encore inconnu d'Atalan. Villemor semblait regorgé de noubreux secrets encore et il lui faudrait les connaitre tous afin de se prévenir du moindre dangeret d'évacuer Villemor en toute sécurité si besoin était, sans que personne ne remarque leur absence.

Surement que Jean où même Tristan et la Baronne lui montrerais ces petits chemins cachés ca et là partout dans le manoir. Il faudrait qu'il songe à leur demander.

Arrivé dans la Cour, Kro et le Garde n'avait pas esquissé le moindre mouvement depuis le départ d'Atalan. Le garde regardait son ami d'un air dédaigneux et méprisait comme s'il allait occire le malheureux sur place.

Atalan ne fut pas le seul à remarquer l'attitude hostile du Garde à l'encontre de Kro.

En témoignait, le regard noir que la Baronne posa sur le Garde, la main posée sur la garde de son épée

Faites prevenir les cuisines que nous avons un invité ,Capitaine...Et dites a votre garde de baisser le regard et nous laisser


Je m'en occupe Baronne. Dois je demander à Jeanne ou à Silane de faire préparer une chambre également au cas où?

Quant à toi vient tout de suite avec moi! dit il d'un ton sec en s'adressant au garde et d'un air sévère.

Nul doute que ce rustre devait apprendre les bonnes manières et surtout le respect. Chaque personne dépendant de Villemor se devait de donner la meilleure image qu'il soit. Il en allait de la réputation et du prestige de la Baronne et aucun écart n'était permis. Et cela Atalan l'avait bien compris bien que récemment admis. Ainsi les gardes sous sa responsabilité se devaient d'avoir une attitude irréprochable et il ne manquerait pas le faire savoir à cette forte tête
avatar
belphegore
Medicastre de la Maison
Nombre de messages : 290
Localisation : Conflans les Sens
Date d'inscription : 02/10/2007

Re: Du passé au présent ; remerciements et invitations

le Lun 18 Mai - 20:23
Belphegore rentrait dans les écuries les cinq ânes qui lui avaient servi pour transporter les plantes qui commençaient à bien pousser, grâce aux pluies de printemps et au soleil généreux. Ainsi, elle avait réussi à récolter pas moins de deux sacs de sauge odorante, plusieurs sacs de jute de bogues vertes de chataignier, de la valériane et un peu de verveine.

Elle marchait devant la file d'âne, sifflotant gaiement,tenant les cordes d'une main détendue.

Son regard fut soudain attiré par un groupe de personnes: elle reconnut la Baronne, Atalan, un des gardes qui montait la garde sur les remparts et.... Shocked Shocked affraid Kro...

Belphegore se baissa soudain derrière les grandes oreilles de son grison, ne voulant pas se faire voir de cet homme qu'elle terrorisait.

Son grison continuant son bonhomme de chemin de son pas lent et tranquille vers son écurie et son avoine, elle ne put s'attarder plus longtemps pour essayer de voir pourquoi cet homme rempli de poux et si naïf sur les choses de la vie faisait ici à Villemor.

Elle continua courbée en deux vers les enclos, se disant bien que les nouvelles allaient vite dans la maisonnée, et qu'en interrogeant les domestiques, elle saurait de quoi il retournait.

_________________
avatar
Kronembourg
Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 17/05/2009

Re: Du passé au présent ; remerciements et invitations

le Lun 18 Mai - 23:01
Le mois de Mai était sans aucun doute l'un de ses mois favoris. Ici plus qu'ailleurs la nature renaissante attribuait telle une fée au paysage des couleurs plus qu'inattendues, formidables pour un visiteur inaverti.
Des fleurs de toutes sortes aux boutons prêts à éclôre concôctaient lentement, intrinsèquement, une profusion de teintes plus vives les unes que les autres prètes à s'épanouir, des arbres puissants, sûrement centenaires, se dressaient hauts et fiers vers un ciel d'un bleu déjà profond malgré ce début de matinée ; Villemor devait sûrement être un domaine resplendissant au plus fort de son été.

Atalan avait laissé Kro près du garde, laissant à ce dernier l'ordre de répondre à ses besoins. Un peu gêné le visiteur était davantage préoccupé par les besoins de sa monture, besoins qui furent vite satisfaits par l'homme de main consciencieux d'accomplir la tâche dont il était imputé.

Ayant peu d'espoir de voir la Maîtresse des lieux arriver dans l'heure qui allait suivre, Kro avait hésité entre dévorer une nouvelle leçon de Grec tirée d'un livre laissé dans sa vieille muzette de Soldat ( une jolie parcelle de pelouse non loin du sol crayeux se pretait formidablement à la lecture ), ou consacrer tout son esprit au dossier Odoacre.

Les facéties du Grec Grégorien commençaient à faire grand bruit à Rome. Les dépôts de plaintes s'accumulaient à Castillon mais ce qu'il fallait, c'étaient des preuves tangibles. L'interroger ne suffirait pas.

Kro en était à réfléchir à un moyen de se montrer plus malin que le Malin en personne lorsqu'en tournant machinalement les yeux vers les escaliers menant au manoir, il la vit apparaître.

Sûr qu'il n'aurait pas pu se tromper malgré tous ces mois où il ne l'avait pas vu. Elle était d'un tel charisme malgré la simplicité de sa tenue du moment qu'il l'aurait reconnue entre mille femmes incarnées en elle.
Il n'osa point sourire de toutes ses lèvres malgré la joie qu'il éprouvait de la revoir, surtout aussi rayonnante par ce beau matin de printemps.

Certaines personnes vous marquent et d'autres pas. Et même si la Baronne l'avait toujours traité durement, tellement durement d'ailleurs qu'il en riait souvent, il mesurait pleinement en cet instant précis tout ce qu'il lui devait.




Maitre Kronembourg,je suis bien aise de vous voir,et tres surprise.Bienvenue en Villemor,j'espere que vous avez fait bonne route.



Le regard bovin se posa sur le regard de Jais. Sûr que même si la route avait été mauvaise, elle en aurait valu la peine. Mais l'heure n'était point aux jérémiades mais à la joie de la revoir.



La route me fut très favorable Baronne, merci à vous de vous en soucier. Vous êtes comme d'habitude resplendissante.

Le bourru regretta immédiatement ces paroles qu'il considérait d'une banalité consternante.
Pouarf.
Point de courbettes envers elle ; d'ailleurs il ne savait même pas pourquoi il la considérait comme " Sa " Baronne ainsi qu'il l'avait dit à Atalan quelques minutes plus tôt. Il se sentit soudain friser lui-même le plus profond du ridicule. Mais vite débordé par l'avenance de son interlocutrice Kro se fit entendre qu'un cuisinier lui préparerait quelques mêts et s'en trouva d'autant plus embarrassé.
A peine eut-il le temps d'esquisser un mouvement de protestation que les ordres étaient donnés et que la Baronne l'invitait à la suivre.

Kro n'était pas un habitué des bonnes façons, il essayait là de donner de son mieux. On ne visite pas une Baronne tous les jours, et le souvenir douloureux de leur combat en place publique à Conflans lui avait laissé des réminiscences nocturnes et bondissantes en des moments où il s'y attendait le moins, le revoyant dans ses pire cauchemards vers des bottes plus affûtées encore que des lâmes de couteaux lui botter cruellement le séant. La maîtresse telle la rose savait se montrer aussi douce que mortelle. A cette pensée Kro s'assombrit



Laissez laissez, je n'ai besoin de rien.


La parole fut lâchée comme un couperet. Jamais il n'aurait besoin de rien de toute façon.


Je viens ici vous porter une invitation de la part de notre Grand Chapitre qui vous remercie de lui faire honneur chaque fois que vous partez en retraite spiritelle à Noirlac. Je tiens à vous préciser moi-même qu'à chaque fois que vous partirez en retraite - ce qui sera tout à votre honneur - que je me ferai le gardien personnel de votre cellule qui elle-même sera soyez-en sûre l'une des plus luxueuses de Noirlac.


Il lui présenta le parchemin de l'invitation.


Spoiler:

Abbaye Cistercienne Saint-Arnvald de Noirlac
Duché du Berry, France



Chers nobles et dignitaires,
chers prélats et clercs,
chers grand-maitres et recteurs,
chers frères et soeurs,
Et à vous Dame d'apperault qui louez tant la justice,


Nous, Mgr. Frère Roger, Recteur de l'Ordre Cistercien et Premier Protonotaire Apostolique déclarons au nom du chapitre général de l'Ordo Cisterciensis se qui suit :


Nous vous convions vous et vostre délégation aux cérémonies en l'honneur de la Saint Arnvald, le 21 mai 1457 en l'abbatiale Saint Bernard de l'abbaye Saint Arnvald de Noirlac. La célébration sera présidée par l'ensemble du chapitre cistercien et animée par la chorale de Noirlac. Elle sera suivie par un banquet en notre réfectoire.

Tous ceux qui veulent venir se joindre à la cérémonie religieuse, en faisant une lecture, un sermon, une prêche, un chant ou toute autre activité Res Parendo sont les bienvenus.

Nous espérons particulièrement la présence de toutes les communautés et organisations dont Saint Arnvald est le saint patron: communauté berrichonne et ses autorités temporelles, membres de l'ordre des Hospitaliers de Saint Jean de Jerusalem, représentants de la très romaine Nonciature, juges, procureurs et autres hommes et femmes de loi.

Les représentants épiscopaux, les clercs, amis & fidèles aristotéliciens ainsi que les membres des Ordres Religieux ou Militaires liés à notre Ordo Cisternecis seront tous les bienvenus.


In Nomine Cistercium Mater Nostra, par la grâce d'Aristote et de Christos, puissent Foi et Raison nous guider et que Saint Arnvald le justicier, nous protége.
Salutations ludiques et bénédictions aristotéliciennes

Signé et scellé en ce 13 mai 1457, par moi, Monseigneur Frère Roger, au sein de l'Abbaye cistercienne St-Arnvald de Noirlac.



Je m'occupe personnellement du Berry et des Hospitaliers ainsi que de la nonciature.
J'ai besoin de vous tout particulièrement pour diffuser cette invitation à tous les clercs et prélats de votre connaissance ainsi qu'à tous les hommes de loi (une diffusion systématique aux juges et procureurs des conseils ainsi qu'aux avocats serait une bonne idée).
N'hésitez pas à accompagner l'invitation d'un petit mot personnalisé en soulignant en quoi la célébration de la St Arnvald est importante pour la personne/l'organisation à laquelle vous adressez l'invitation.

Nous tiendrons également un petit registre des personnes/organisations auxquelles l'invitation a été envoyée. Faites moi part de vos diffusions ici en salle commune afin d'éviter les doublons.


Registre des diffusions de l'invitation

Ordre des Hospitaliers - fait par Soeur Sophie le 13 mai
Château de Bourges - fait par Soeur Sophie le 13 mai




Sitôt le parchemin présenté, sitot le Protecteur sonda le regard de son inerlocutrice. Avisé par le Gardien qui ne cessait de le regarder, il lança à la baronne sur un faux ton de confidence, se sachant observé de partout à travers le domaine.


J'ai ouï dire que votre Chambellan avait su conquérir votre coeur et vote âme dame d'Appérault. ( point habitué aux manières il ne savait comment la nommer ). Oserais-je vous dire que j'avais transpercé le secrêt à peine une journée après mon arrivée à Conflans ?


Sourire entendu et discret. L'important était de la savoir heureuse, le reste importait peu.


Puis-je oser espérer une rapide entrevue en privé avec vous Baronne ? J'ai tant de choses à vous dire et tant sûrement à apprendre de vous encore...


Le Bestial n'en ajouta point davantage, certain de se faire rosser à coups de bottes pointues cette fois. Il attendait limite la réaction de la Somptueuse comme un gamin attend la punitin divine : Angoissé et amusé à la fois, telle avait toujours été forgée sa vie.

Cependant l'ancien Soldat se sentit beaucoup moins guillerêt lorsqu'il vit soudain la maudite médicastre du village apparaître tout naturellement dans le domaine.


Par tous les démons des plus déments, que venait faire ici cette soit-disante scentifique ???


Le Kro se mit à trembler malgré lui.



Baronne rentrons nous réfugier où vous le souhaiterez s'il vous plaît.Ce que j'ai à vous dire ne regarde personne.
avatar
Siva
Maitres des lieux
Nombre de messages : 1558
Date d'inscription : 19/06/2007
http://sivadechampmarin.forumsactifs.net

Re: Du passé au présent ; remerciements et invitations

le Mar 19 Mai - 0:00
Elle se mit a marcher,et le visiteur se placa a ses cotés.Elle l'ecouta,ne pretant pasplus d'attention a son refus quant a ce qu'elle lui proposait.On ne lui refusait rien,encore moins du bon pain et du lard,accompagné de vin.
Il cheminerent doucement,vers l'entrée du Castel aux murs imposants,et son oreille etait attentive,alors que le Cistercien lui presentait un parchemin,qu'elle prit sans rechigner.Elle l'ouvrit et le parcouru rapidement,reconnaissant des les premieres lignes une annonce maintes fois vu les jours precedents.
La relire,offerte de la main d'une connaissance,la fit sourire,touchée de l'attention.



Sieur Kronembourg,soyez assuré de ma présence lors de l'office...J'ai eu connaissance de celui ci par une de vos soeurs de passage en Conflans.J'y accompagnerais mon maitre Chevalier,et Grand Maitre de mon ordre.Vous vous doutez bien qu'en tant qu'Ecuyer de l'Hospital,je ne saurais manquer de feter Saint Arnvald en votre compagnie,lui qui fut un Frere...Mais je suis plus touchée encore que vous m'ayez porté en personne une invitation,et j'apprecie grandement l'accueil que votre ordre me fait a chaque visite...

Elle replia le velin,toujours et tendit l'oreille aux murmures,avant de sourire malicieusement,répondant au brin de complicité naissante,et a la remarque sur l'histoire naissante avec Tristan.Le hochement de tete et son regard suffisait a traduire son amusement en repensant a la situation,et sa reconnaissance,Kronembourg ayant ete parmi ceux qui ne firent pas de vagues,malgré l'arme qu'il tenait entre les mains a l'epoque,sans peut etre meme le savoir.

Leurs pas les avaient guidés dans l'entrée,qui paraissait sombre,contrastant avec l'ensoleillement du dehors.Sa curiosité etait piquée au vif,et il fallait le reconnaitre,le guyennois savait trouver les mots.Elle s'arreta au bas d'un large escalier,et designa du regard un couloir sur la droite,ou l'on distinguait l'ombre d'une lourde porte de chene


Je reviens d'un tour des hameaux,et je n'ai guere encore commencé mon travail...Si vous le souhaitez,je peux vous l'accorder ceant...Vous m'avez meme tant surprise par votre arrivée,que je vous laisse choisir entre la salle d'audience,ou mes appartements...Les deux lieues etant aussi discrets.La seule difference,est que dans le second,il n'y a nuls valets de presents...

Son sourire revint,alors que son regard se reposait sur lui,attendant l'annonce de son choix

_________________
avatar
Kronembourg
Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 17/05/2009

Re: Du passé au présent ; remerciements et invitations

le Jeu 21 Mai - 18:10
Elle n'avait pas eu l'air surprise lorsqu'elle avait parcouru le parchemin.
Le barbu sourit intérieurement ; il aurait dû s'en douter sachant que peu de choses la surprenaient. Il lui enviait d'ailleurs sa sereinité qui semblait dépasser les apparences, cette façon bien spécifique qu'elle avait de maîtriser les choses de la vie comme celles de l'esprit.


Cette pensée le ramena aux discussions toujours brèves mais toujours intéressantes qu'ils échangeaient tous les quatre ; Diia, le Chambellan Tistan., Kro et elle lorsque cette dernière les gratifiaient de sa présence bien souvent tard le soir.

Tout en marchant à ses côtés en l'écoutant, il réalisa que Conflans lui manquait. On disait la ville endormie mais la Champagne ne l'était sûrement pas, le vent des armées circulant en faucheuse aux frontières de l'Artois était venu jusqu'à lui. Mais plus que la vie à Conflans il avait du mal à contenir sa curiosité quant à ses projets à elle mis-à-part son mariage que l'on disait imminent.
Aussi il savait qu'il pourrait la retenir très longtemps.



Je reviens d'un tour des hameaux,et je n'ai guere encore commencé mon travail...Si vous le souhaitez,je peux vous l'accorder ceant...Vous m'avez meme tant surprise par votre arrivée,que je vous laisse choisir entre la salle d'audience,ou mes appartements...Les deux lieues etant aussi discrets.La seule difference,est que dans le second,il n'y a nuls valets de presents...



Oui, vraiment, il enviait sa qualité de vie. Même s'il affichait un mépris généralement ostensible envers la Noblesse, sa façon à elle de gérer ses affaires et son personnel lui faisaient vraiment envie.
Il hôcha légèrement la tête, gagné par la curiosité non dissimulée de découvrir chaque endroit de ce somptueux domaine. Mais il fallait faire un choix. Celui-ci n'était pas très Cornél.... compliqué.



Si je pouvais avoir l'honneur de visiter vos appartements, j'aurai la joie de pouvoir m'en targuer auprès de mes amis.



Il essayait bien sûr de ruser ; ce qu'il souhait surtout, c'était de découvrir l'endroit de ses propres yeux. Pourvu qu'elle ne s'offusque pas tout de même de ses paroles et ne le prenne pour un homme intéressé.
Il était impatient de la suivre, ce n'était pas le moment qu'elle le fasse flanquer dehors.
avatar
Siva
Maitres des lieux
Nombre de messages : 1558
Date d'inscription : 19/06/2007
http://sivadechampmarin.forumsactifs.net

Re: Du passé au présent ; remerciements et invitations

le Jeu 21 Mai - 22:27
Elle sourit amusée,a la remarque du Cistercien.Elle aurait du se douter qu'il donnerait sa réponse.En y songeant elle se rendit compte qu'aucun visiteurs n'y etaient entrés,si ce n'etait la Vicomtesse d'Avize.Pas meme sa tante.Seuls les sujets et Tristan pouvait y venir.Se rendait il compte du privilege qu'elle lui offrait.

Un signe d'acquiessement dans sa direction,avant de repondre


Si fait alors...Suivez moi...

Elle lui emboita le pas vers l'escalier,s'arretant en bas a la hauteur d'Eloi

Nous nous rendons dans mes appartements.Fais savoir que je ne souhaite pas etre derangée pour l'heure...

Un "bien ma Dame" lui fut repondu,et elle entama la montée des marches,suivi de Kronembourg.Le trajet serait une epreuve en soit.Il fallait monter un premier etage,ou il bifurquerent,traversant un long couloir quiles menerent a la Tour Sud.Là il empreunterent un autre escalier,plus etroit,pour continuer jusqu'au second etage.
En chemin,elle lui expliqua quelques anecdotes de certaines tentures,dont une retracant la bataille de Compiegne a laquelle elle avait participé,ou encore celle qui decorait le couloir dans lequel ils s'engagerent arrivé en haut,illustrant la benediction des troupes par le Roy lui meme.
Cela meubla le trajet jusqu'au fameux appartements

_________________
Contenu sponsorisé

Re: Du passé au présent ; remerciements et invitations

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum