Partagez
Aller en bas
avatar
Averos de Montmirail
Maitres des lieux
Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 12/07/2007

[Archive] Lettre avec Vicomte Sanaatonio

le Lun 6 Aoû - 12:16
Mes salutations les plus respectieuses, monsieur, SanAntonio Vicomte de Melun.

Par cette missive je viens vous demander la main de votre plus fidèle Vassale, La Dame Siva de Chailly.
Je pense être digne d'elle, et je pourrais subvenir à ses besoins en lui versant une penssion, En effet vous n'êtes pas sans savoir que je suis l'un des Baron les plus fortuné de la région, d'autre part mes terres sont fértil et vaste. Je suis également entouré de puissants Vasseaux dont la Dame Sevria de Marbeuil et son frère Caribert.

D'autre part j'occupe un poste d'une relative importance, étant parmis les officiers du Roy, au grade de Lieutenant de la zone Nord du domaine Royal.
Ce poste m' a été attribué, apres des années de bon et de loyaux service actif dans l'armée des loups ou j'y ai fait tout mes classes.

Mais vous devez bien vous en doutez, si je demande la main de Dame Siva, c'est aussi pour assurer un heritier ou heritière, pour léguer de mes titre si jamais mon coeur faillit et que mon âme rejoigne mes ancêtres.
Le nom de Montmirail doit survive et perdurer.

Je vous prie messire d'accepter mes hommages les plus sincère à votre égard et je m'en remet à votre sagesse et votre décision.

Baron de Montmirail



Baron Averos,

Je reconnais avoir été fort surpris de recevoir cette lettre, particulièrement la demande qu'elle comporte. Mais, à regarder de près, il m'apparaît qu'une personne comme vous n'a guère de choix possibles pour ses épousailles s'il veut se prendre pour femme une champenoise. Et je comprend tout naturellement qu'il faille à une personne de votre rang trouver bon arrangement marital afin d'assurer sa descendance.

Dame Siva est une dame fort bien éduquée ayant selon moi toutes les aptitudes à gérer un domaine. Elle dispose en outre de nombreuses qualités qui feront d'elle une épouse complète, et ouverte sur le monde extérieur. J'estime donc qu'elle mérite une bonne union. Heureusement, vous êtes un parti tout ce qu'il y a de plus sérieux, ayant put voir de près votre grande valeur.

Par cette union, votre maison serait liée à la mienne, ce qui n'est pas pour me déplaire bien entendu. Mais, j'ai beaucoup de sympathie et d'affection pour dame Siva, marraine de l'hériter de mes terres, et je tiens à avoir quelques assurances avant de m'engager. Oh bien sûr, je ne parle pas d'amour, entendons nous bien. Je sais bien quels sont vos buts, mais je ne tiens pas à ce qu'elle soit délaissée totalement, au profit d'une simple alliance, une fois que vous aurez votre héritier.
Elle n'est plus une jeune fille et a atteint un âge où la plupart des femmes non mariées entrent au couvent. Elle eut aussi hors des liens sacrés du mariage une fille. Il m'intéresse aussi de savoir ce qu'il adviendra d'elle, bien que vous n'en soyez pas le père.

Je ne doute pas que vos réponses sauront me convaincre que vous serez un bon époux pour elle et je pourrai alors, étant son suzerain, autoriser cette union.

En attente de recevoir de vos nouvelles, je vous transmet mes plus cordiales salutations.

Que le Très-Haut veille sur vous et votre maison.

Vicomte SanAntonio d'Appérault.



Vicomte de Melun,

Je me réjouie de votre réponse très positif a mon égard, et du respect et de la reconnaissance que vous me fait, en jugant à bien mes qualités de future époux. Bien sûr je comprend tout à fait vos inquiétudes, et vos tracaseries, Vous êtes un puissant et notable de Champagne et il est naturel que vous vous posiez des questions sur le devenir de Dame Siva et de sa famille. Mais sachez que, bien après avoir eu un heritier je ne changerais pas et respecterais les encagements sacrés du marriage jusqu'a mon trépas. Vous pouvez être confiant je suis un homme de parole et d'honneur.
Et j'espère à travers cette union faire plus ample connaissance
avec Dame Siva et qui sait, peut être un veritable et noble amoure naîtra ?

Pour ce qui s'agit de la projéniture, sa fille, il me semble tout à fait juste et loyal que je la reconnaise comme ma fille. Je ne laisserais pas une jeune enfant privé de droit et de sa mere. D'autre part cela ne peut que renforcer nos familles dans une bonne cohésion et pour l'équilibre du dit enfant.

Mais un question me taraude, vous me direz c'est normal, qui est le père de cette enfant ?



Je vous souhait une bonne route, comme je sais que vous êtes en escorte royale pour votre fille la Reynne et vous salue vous et votre fille avec le plus grand respect.

Averos de Montmirail


Baron,

Vos réponses me satisfont pleinement, aussi puis-je accéder à votre requète, et autoriser ce mariage avec dame Siva de Champmarin, vassale de la maison de Melun.

Je serai prochainement de retour en Champagne, en compagnie du cortège royal. Je dois régler quelques affaires, comme rendre visite à mon fillot, ou bien prendre possession de mon nouveau domaine. Mais, par la suite, il me paraît normal de nous retrouver, afin de convenir du contrat de mariage, et de procéder à l'organisation d'icelui.
Je ne sais dans quel état je vais trouver la vicomté de Meaux, et doute qu'après de longues années sans seigneur ni intendant, la demeure seigneuriale soit vivable. Mais, c'est avec bon coeur que je vous y accueillerai, là ou à Melun, afin de mettre tout celà par écrit, si celà vous convient.

Qu'Aristote vous garde !

Vicomte SanAntonio d'Appérault.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum