Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
belphegore
Medicastre de la Maison
Nombre de messages : 290
Localisation : Conflans les Sens
Date d'inscription : 02/10/2007

Soins à Tristan, de retour dde Langres

le Mar 19 Mai - 21:21
Ils étaient arrivés dans la pièce.Les hommes déposèrent Tristan avec délicatesse sur le lit qui occupait le coin de l'office.

D'immenses armoires occupaient les autres murs. On pouvait voir à l'intérieur des coupes, des bols, des mortiers, des cruches et d'autres récipients en bois, métal ou terre.Des préparations de toutes le scouleurs étaient visibles, des plantes séchées ou fraiches s'étalaient un peu partout, ou pendaient aux poutres de la chambre.

Belphegore tapa dans ses mains:


"Allons, on se dépêche, j'ai besoin de linges et d'eau!!"

_________________
avatar
Kaarolane
Héraut
Nombre de messages : 259
Date d'inscription : 14/10/2008

Re: Soins à Tristan, de retour dde Langres

le Mar 19 Mai - 23:05
Kaaro ne s'était jamais demandé si elle avait peur du sang ou pas, il avait besoin d'aide elle était là, alors elle aiderait la médicaste à le sauver. Après un rapide coup d'oeil à Siva elle répondit à la soignante.

Je vais venir avec toi, si jamais je ne peux pas... je ne ferais pas mais qui ne tente rien n'a rien.

Un serviteur était là devant la charette à regarder Tristan avec un air ahurit qui eut le don d'énerver le héraut, elle s'approcha de lui.

Dis toi! Cours vite chercher Silane, je crois que des mains en plus ne seront pas de trop. Demandes lui d'apporter serviettes et de l'eau, beaucoup d'eau chez la médicaste! ... Allez vite!

Elle pris le chemin du bureau de Bel où était transporté Tristan, inconscient. Une fois arrivée elle commençait à se demander si elle tiendrait le coup... Et si elle voyait ses entrailles... Et si elle le voyait mourir...!! Oui... si c'était lui qui ne tenait pas le coup.. Après avoir pris une bonne bouffée d'air et que les hommes l'eurent posé,elle s'approcha. Il avait l'air de plus en plus pâle et du sang coulait franchement de ses blessures. Elle répondit sans le quitter des yeux à Belphegore qui s'impatientait de voir arriver les choses vitales qu'elle avait demandé.


Les linges et l'eau arrivent... J'ai fait appeler Silane, elle saura où trouver tout ca.
Crois tu que tu puisses enlever le bout d'épée? ...Dis moi ce que je peux faire pour t'y aider.


Le voir étalé de la sorte lui donné envie de pleurer, lui si fière et bien tenu habituellement. Il fallait le remettre debout au plus vite! Peut être était ce une persuasion personnelle mais elle se tenait à croire qu'il serait vite rétablit.
avatar
silane
Servante
Nombre de messages : 45
Localisation : Conflans-les-Sens
Date d'inscription : 02/10/2008

Re: Soins à Tristan, de retour dde Langres

le Mar 19 Mai - 23:44
Silane était occupée à la cuisine au moment où un garde annonçait un visiteur.Elle commença donc à préparer quelque chose pour le repas.
Puis ce fut un serviteur qui rentra précipitamment :


Vite le héraut a dit qu'il fallait des linges propres et beaucoup d'eau.Il y a du monde dans le bureau de la médicastre.

Silane se dit que la situation était préoccupante.Il devait y avoir quelqu'un de blessé et qui était soigné par Belphégore.
Elle appela rapidement une servante et un valet pour qu'ils amènent des seaux d'eau.Elle alla ensuite vers le fond de la cuisine pour prendre une pile de serviettes en attendant de savoir de quel linge on aurait besoin.

Elle connaissait la réputation de Belphégore et elle se dit que le ou la blessée serait bien soigné .
Elle se dirigea rapidement vers son bureau avec le linge demandé.

Elle s'approcha de Kaarolane et de Belphégore et jeta un regard sur le corps étendu.Elle resta figée en reconnaissant Tristan.Mon dieu que lui était-il arrivé ? Elle le savait en voyage mais ne pensait pas le voir comme cela au retour.
Se resaisissant et s'adressant aux deux femmes


J'ai amené ces serviettes et j'ai demandé qu'on apporte de l'eau.Dites moi si vous avez besoin d'autre chose et si je peux vous être d'une quelconque utilité.
avatar
Siva
Maitres des lieux
Nombre de messages : 1558
Date d'inscription : 19/06/2007
http://sivadechampmarin.forumsactifs.net

Re: Soins à Tristan, de retour dde Langres

le Mer 20 Mai - 3:58
Elle etait entrée a leur suite,en silence,la gorge et l'estomac noué,le regard dans le vague.
Tout le monde commencait a s'agiter pour aider Belphegore aux soins.
Inutile,c'est l'impression qu'elle ressentait a cet instant.Se sentir inutile lui etait insupportable.

Son visage etait bleme,les traits fermés,mais les yeux brillants de larmes qu'elle retenait,seul detail d'humanité en elle a cet instant.
Silane entra a son tour,apportant de l'eau et des linges.

La Baronne s'approcha du medicastre.Sa voix etait terne,sans intonation,alors que son regard noir etait posé sur le corps


Belphegore,soigne le...sauve le,je t'en supplie...Ce sont nos deux vies que tu as entre tes mains a cet instant...

Le message etait claire et etait sorti de lui meme,guidé par le coeur.L'idée meme de devoir survivre sans lui etait inconcevable.
Ses poings se serrerent de nouveau,alors qu'elle regarda son amie


Je ne vous gene pas plus...Je ne peux souffrir de de rester ici inutilement...Je repasserais pour voir comment il va,il a besoin de prieres pour le soutenir...

Elle alla pres de lui et se pencha au dessus,deposant un baiser sur son front.La lutte acharnée pour ne pas laisser couler les larmes devenait rude et elle dut faire montre de force en plus.Elle lui murmura tout son amour,caressant le lieu ou elle venait de deposer un baiser et se releva,laissant la place aux linges et aux soins.

Arrivée pres de la porte,elle laissa les nerfs parler,et surtout la haine qui grandissait en elle.Sa main saisit le col d'un valet qui restait ahuri devant la scene,et sa voix siffla


Fais querir Cedmisc,et dit a Anthelme d'aller le trouver pour qu'il lui raconte la mesaventure.Je veux que l'on me retrouve celui qui a fait ca!Je veux un nom ou une description avant la nuit!

Le hochement de tete du valet terrorisé par la force cachée de la Dame lui fit lacher prise,alors qu'il se debinait a toutes jambes.
Elle jeta un dernier regard,et sortit,se dirigeant d'un pas decidé vers la Grand Cour,prenant le premier cheval disponible aux ecuries et allant au bourg,pour prier a l'Eglise

_________________
avatar
belphegore
Medicastre de la Maison
Nombre de messages : 290
Localisation : Conflans les Sens
Date d'inscription : 02/10/2007

Re: Soins à Tristan, de retour dde Langres

le Mer 20 Mai - 19:46
Les gestes si souvent répétés sur les champs de bataille, les ordres donnés clairement pour être efficaces dans les tentes-hôpitaux réapparurent avec naturel:

"Silane, verse un peu d'eau chaude sur les habits, que le sang coagulé se détache de la peau et que le tissu ne colle pas aux blessures.

Kaaro, aide-moi à le déshabiller en même temps..."


Les trois femmes se mirent en mouvement en même temps, et en quelques minutes Tristan fut nu comme à sa naissance.

Ce que découvrit la médicastre la fit grimacer et hocher de la tête: ses blessures étaient profondes, et comme elle le craignait, un bout d'épée ou de dague était profondément fiché sous les côtes.

Tant qu'elle ne touchait pas à ce métal, la plaie ne saignerait pas: elle craignait surtout une hémorragie quand elle retirerait l'épée.

Elle palpa lentement et avec douceur tout le corps, cherchant d'autres blessures: le visage était tuméfié, les yeux viraient au noir, refermant les paupières. La lèvre inférieure était éclatée et gonflée. Blessures impressionnantes mais bégnines.Par contre, elle crut déceler une côte cassée sur la gauche et le ventre était distendu: elle espéra qu'il n'y avait pas de blessure intérieure ni d'organe touché.Descendant plus bas, vers le bas-ventre, elle ne vit pas de trace de coups, et les jambes avaient l'air d'être intactes.

Elle laissa remonter ses yeux vers la blessure la plus grave:


"Bon....Il va falloir enlever cette épée..."

Elle soupira...Siva venait de mettre leurs deux vies entre les siennes...Elle pria intérieurement...

"Vous êtes prêtes?

Silane, tu vas le tenir très fort par les épaules: même inconscient, la douleur risque de le faire bouger.

Kaaro, tiens-toi prête avec plusieurs linges à arrêter le sang qui va certainement couler abondamment...

A trois..."


Belphegore attendit qu'elles se mettent chacune à leur poste, puis décompta, se positionnant elle-même contre Tristan, une dague chauffée à blanc par un valet dans la main droite, la gauche prête à retirer le morceau de métal.

"Trois...Deux..."

Elle coupa en même temps la chair de plusieurs millimètres autour de l'épée, élargissant un peu le trou. Puis elle plongea les doigts dans la plaie béante, trifouillant sous le métal avec sa propre dague,des gouttes de sueur coulant sur son front. Avec une grande inspiration, elle fit tourner ses doigts, puis d'un mouvement sec, elle retira le morceu d'épée coupée net sur son bout:

"Kaaro, vite, les linges!!"

Un flot de sang rouge sombre venait de jaillir en même temps que le corps étranger était retiré: la couleur sombre la rassura: la pourriture n'avait pas encore eu le temps de s'installer. Mais la bataille contre la gangrène n'était pas terminée:

"Appuie fort, Kaaro!!"

_________________
avatar
tristan
Maitres des lieux
Nombre de messages : 499
Localisation : ne sait plus tres bien
Date d'inscription : 27/11/2008

Re: Soins à Tristan, de retour dde Langres

le Mer 20 Mai - 20:17
il s'etait de nouveau evanoui quand un brouhaha et l'agitation a coté de lui le fire de nouveau ouvrirent les yeux fixant la medicastre. le son de leurs voix etant desormais le seule lien pour ne pas sombré un peu plus.

il avait desormais son sort entre ses mains, il savait au combien elle avait lomgtemps ouvré a sainte menehould, cette vision le rassuré/ quand il porta son regard sur le valet il compris de suite ce qu'elle allait faire, il la regarda de nouveau d'un regard approbateur mais avait il le choix!

Bellllllllllllll!

il ferma les yeux a la vue de la dague qui allait transpercait ca chere! grimacant il tenta de bouger violament. les mains de silane tentant de le retenir.

la douleur de la dechirur le faisant perdre connaiscance
avatar
belphegore
Medicastre de la Maison
Nombre de messages : 290
Localisation : Conflans les Sens
Date d'inscription : 02/10/2007

Re: Soins à Tristan, de retour dde Langres

le Mer 20 Mai - 20:33
Un instant, leurs regards s'accrochèrent: moment de soufrance pour tous les deux, mais aussi de confiance.

Elle lui fit un sourire, lui caressa le front, puis se mit à l'ouvrage.

Quand ce fut fait, elle laissa Karro éponger le sang qui tachait les tissus, et se mit à travailler sur sa table: chercher les meilleures plantes,choisir les feuilles ou les fleurs qui conviendraient aux soins et lavages, les faire tremper pour enlever les impuretés, les écraser, les mélanger, les faire bouillir, en faire des emplâtres.


"Silane, lave lui les yeux avec cette compresse de verveine, et laisse les compresses sur les paupières un instant, çà permettra qu'elles dégonflent un peu..."

Prenant un bol d'eau chaude où des fleurs de soucis, de millepertuis et de plantain infusaient:

"Kaaro, lave toutes les plaies avec cette eau...Insiste bien de partout, jsuqu'à ce que sa peau soit vraiment propre, qu'il n'y ait plus trace de sang séché ou de terre..."

Elle-même dosa dans un bol quelques feuilles de datura et de valériane: elle aurait voulu lui en faire boire avant d'intervenir sur sa blessure la plus grave, pour lui éviter de souffrir, mais elle avait eu peur de ne pas avoir le temps d'attendre que la boisson fasse effet. Elle décida donc de lui faire boire le breuvage après, pour qu'il se repose un peu.

Palpant la côte cassée, elle soupira: il n'y avait rien à faire, que du repos et de l'immobilité. En espérant qu'elle ne touche aucun organe vital.

Reculant un peu, elle jeta un coup d'oeil aux jeunes femmes qui s'affairaient autour de Tristan: il était en de bonnes mains.

Il fallait encore recoudre sa grosse plaie...


[HRP: désolée, je suis allée très vite, mais comme je vais être absente plusieurs jours, je ne voulais pas laisser Tristan en plan!! Laughing Là, on peut dire qu'il est plus ou moins tiré d'affaire...Je le recoudrai en revenant, s'il n'a pas prit la poudre d'escampette!!!]

_________________
avatar
silane
Servante
Nombre de messages : 45
Localisation : Conflans-les-Sens
Date d'inscription : 02/10/2008

Re: Soins à Tristan, de retour dde Langres

le Mer 20 Mai - 22:23
"Silane, verse un peu d'eau chaude sur les habits, que le sang coagulé se détache de la peau et que le tissu ne colle pas aux blessures.

Elle avait proposé son aide machinalement mais elle était vite mise à l'épreuve.Enfin il ne fallait pas trainer car effectivement le sang séché collait facilement à la peau et aux vêtements.

Bel donnait des ordres précis et elle n'avait qu'à exécuter alors que Kaarolane aidait à enlever les vêtements de Tristan.

Elle ne s'attarda pas à la vue qui s'offrait à elle que déjà il fallait passer à autre chose;


Silane, tu vas le tenir très fort par les épaules: même inconscient, la douleur risque de le faire bouger.

Elle avait bien compris que pour enlever le morceau de fer fiché dans le flanc ce serait un peu coriace.Elle maintint Tristan le plus fermement possible mais à "trois" il eut la bonne idée de se laisser glisser dans l'inconscience.

Le sang gicla de partout et Kaaro devait s'activer avec les serviettes.

Enfin Bel préparait déjà toutes les plantes médicinales et Silane s'occupait des bleus sur les yeux bouffis de Tristan.Il ne serait pas beau à voir pendant un moment mais ce n'était pas le plus grave.

Silane guettait le retour de Tristan à la conscience alors que Bel préparait le matériel pour recoudre la plaie béante sur le côté.
avatar
Kaarolane
Héraut
Nombre de messages : 259
Date d'inscription : 14/10/2008

Re: Soins à Tristan, de retour dde Langres

le Jeu 21 Mai - 1:57
Silane arriva peut après les bras chargé de linge, suivis de peu par la baronne aussi triste et désespérée qu'elle avait était heureuse quelques jours auparavant.

Kaaro, aide-moi à le déshabiller en même temps..."

Elle aida, ôtant les vêtements couverts de sang qui commençait à sécher, à mesure que son corps se découvrait de nouvelles contusions ou plaies se révélées. La médicaste examina son patient avec minutie puis en regardant une plaie plus ouverte et plus sombre que les autres.

"Bon....Il va falloir enlever cette épée..."

Kaaro regarda autour d'elle rapidement... surement pour chercher un échappatoire, ou alors, se réveiller d'un mauvais rêve... Mais non, elle fut ramenée à la dure réalité, celle où son ami était sur le point de mourir.

"Vous êtes prêtes?

Silane, tu vas le tenir très fort par les épaules: même inconscient, la douleur risque de le faire bouger.

Kaaro, tiens-toi prête avec plusieurs linges à arrêter le sang qui va certainement couler abondamment...

A trois..."


Dès qu'elle entendit son prénom et "serviettes" elle se pressa pour en prendre quelques unes, puis revint près du corps paraît à imbiber. Une serviette dans chaque mains et les autres non loin, elle attendit le décompte.

"Trois...Deux..."

Bel ouvrit, fouilla... Kaaro se félicita alors de n'avoir pas encore mangé, la voir avec les mains trifouillant les entrailles, la peau s'étirait sous la force de ses corps étrangers...s'attendait à voir du le sauter à la figure à tout moment, mais il n'arrivait pas...

"Kaaro, vite, les linges!!"

Tout d'un coup le sang jailli en même temps que le bout d'épée était extrait de la plaie. Kaaro y mis ses deux mains en serviettes, elle avait toujours entendu qu'il fallait appuyer pour arrêter de saigner, elle appuya donc sans retenue.

"Appuie fort, Kaaro!!"

J'appuie, j'appuie!

Les linges devenaient déjà rouge, sans cesser de faire pression avec sa main la plus forte, elle en attrapa d'autres rapidement et les ajouta en poussant le plus fort possible. Bel s'en alla plus loin dans la pièce pour y préparer des remèdes pendant que Silane continuait elle aussi à faire ce que lui avait demandé le maitre de cérémonie. Tristan c'était évanoui, ce qui, elle pensa n'était pas plus mal, le corps à ses limites.

"Kaaro, lave toutes les plaies avec cette eau...Insiste bien de partout, jsuqu'à ce que sa peau soit vraiment propre, qu'il n'y ait plus trace de sang séché ou de terre..."

Elle entreprit donc de nettoyer les plaies avec une serviette propre qu'elle trempa dans l'eau chaude. En regardant de plus près elle remarqua en effet que les plaies étaient sales. La terre c'était mélangé au sang, ce que n'avait pas noté la jeune femme avant, s'arrêtant simplement à la souillure d'un corps... de Tristan. Délicatement mais surement elle frotta donc de ci, de là allant de plaies en plaies.
avatar
cedmisc
Prévost
Nombre de messages : 182
Localisation : Conflans-les-Sens
Date d'inscription : 10/03/2009

Re: Soins à Tristan, de retour dde Langres

le Mar 26 Mai - 21:04
Ced dévalait les escaliers lorsqu'il croisa un domestique qui courait en sens inverse. Ce dernier l'informa que la Baronne requérait sa présence immédiatement. Le prévôt savait déjà que Tristan avait été victime d'une attaque (les bruits de couloirs circulaient vite) et son rôle allait surement consister à retrouver le ou les coupable(s).

Le valet lui avait dit que la Baronne devait être partie prier et Ced ne sut s'il devait la déranger en l'église ou attendre son retour. Après une rapide réflexion, il opta pour la seconde solution et se rendit donc au chevet du chambellan.

Il pénétra doucement dans la chambre. Les principaux membres de la grande maison étaient déjà là. Tristan était endormi. Le prévôt nota que son corps était vraiment abimé, portant de nombreuses plaies et contusions. Le visage de Cedmisc resta impassible, mais ce dernier n'en était pas moins ému devant le corps de son ami, corps mutilé qui lui rappelait quelques mauvais souvenirs. Il fit de son mieux pour réfréner la colère qui l'envahissait.

Après s'être calmé, il s'approcha de Kaaro qui lavait les plaies et lui demanda à voix basse comment Tristan allait...
avatar
belphegore
Medicastre de la Maison
Nombre de messages : 290
Localisation : Conflans les Sens
Date d'inscription : 02/10/2007

Re: Soins à Tristan, de retour dde Langres

le Sam 30 Mai - 12:27
Belphegore soupira longuement: le plus dur était fait, ne restait plus qu'à prier le Très Haut que la gangrène ne s'infiltre pas dans les chairs abimées.

Elle s'essuya le front avec le dos de la main, ne remarquant pas qu'elle maculait aussi sa peau d'une longue trainée de sang.

Alors qu'elle approchait de la table où ses instruments s'alignaient, elle vit Cedmisc entrer dans la pièce. Elle lui lança un pauvre sourire fatigué, puis reporta son attention sur le petit sac de jute où ses aiguilles et les fils étaient rangés: elle choisit une aiguille et un fil fins. Elle les trempa dans une solution de millepertuis et de valériane, puis dans de l'alcool de vie.

Se retournant vesr le lit où reposait Tristan, pâle et les traits tirés, elle murmura:


"Bon, dernière opération..."

Elle fit un petit geste de la tête aux femmes qui l'avaient aidées, et commença son lent et minutieux labeur de couture. Chaque plaie était de nouveau nettoyée et lavée, puis recousue. Celle qui avait reçue la lame de l'épée fut recousue de l'intérieur, pour rapprocher les tissus et les muscles déchirés, puis de l'extérieur, pour fermer la plaie. Néanmoins, elle laissa une petite ouverture vers le bas, pour laisser le pus éventuel s'écouler à l'extérieur de la blessure: son expérience des champs de bataille lui avait appris qu'il ne fallait surtout pas fermer complètement une plaie, car le pus pouvait de nouveau s'amasser à l'intérieur et gangréner le corps.

Respirant profondément, elle se releva, une main sur ses reins, une grimace de fatigue sur ses traits:


"Voilà...Merci, Silane et Kaaro pour votre aide efficace. Il faudra que je pense à vous recruter à mes côtés à la prochaine guerre comme infirmières de campagne" lança t-elle en riant doucement.

"Le plus dur reste encore à faire: surveiller toutes les heures sa température, l'état des plaies, si le pus ne rebouche pas le petit trou. Le fil que j'ai laissé dépassé devrait empêcher cela, mais il vaut mieux rester prudent."

Elle se laissa tomber sur une chaise, au chevet de Tristan.

_________________
Contenu sponsorisé

Re: Soins à Tristan, de retour dde Langres

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum