Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Sybille_Von_Frayner
Nombre de messages : 8
Localisation : Herbéviller en Lorraine
Date d'inscription : 26/05/2009

Arrivée de Sybille Von Frayner d'Azayes...

le Ven 5 Juin - 9:38
C’est un carrosse frappé aux armoiries d’Herbéviller et tiré par deux frisons qui stoppa sa route devant l’enceinte du château de Villemor.

Aussitôt le cocher annonça sa Maîtresse.


- Ola ! Voici sa Grâce Sybille Von Frayner d’Azayes. La Baronne de Villemor ainsi que Messire Arman attendent sa venue.

De nouveau, le carrosse s’ébranla pour s’arrêter finalement sur le parvis de la grande cours du château.

Sybille était un peu nerveuse. Plus que nerveuse en vérité, elle était angoissée. Elle se remémora la triste nouvelle et la lettre qui s’en suivit où elle annonçait sa venue.
Le destin, hélas, n’avait pas épargné la fratrie.

Après avoir vécu de longues années sur les terres de Guyenne, il fut décidé qu’Arman rentrerait en Lorraine sous l’égide de leur cousin Guise. Mais il disparut en chemin ainsi que toute sa garde sans laisser aucune trace. Des mois de recherches avaient été nécessaires pour le retrouver… Des mois d’angoisse et de chagrin durant lesquels l’espoir de le revoir sain et sauf s’amenuisait jour après jour...
Et quand enfin on apprit à Sybille qui n’y croyait plus qu’on avait retrouvé son jeune frère, qu’elle s’apprêtait à venir le serrer dans ses bras, elle apprit qu’une altercation insidieuse avait failli lui coûter la vie, le plongeant dans un état préoccupant. Elle prit alors la décision précipitée de se rendre en Villemor pour le revoir.

Toujours assise dans le carrosse, elle réajusta ses gants. Le portillon de la voiture s’ouvrit. Le cocher lui tendit la main pour l’aider à en descendre. Elle extirpa ses jupons de soie du carrosse non sans dextérité et posa enfin le pied à terre après plusieurs jours d’un voyage éprouvant, pas tant physiquement que moralement. Elle remercia le cocher et lissa les plis de sa robe. Sa fidèle suivante, Lison, n’avait pu être du voyage tant le départ fût précipité. On avait pressé les chevaux pas moins de 4 jours durant pour enfin parvenir à destination.

Sybille leva un regard anxieux vers la grande bâtisse. Une bâtisse qui appartenait à la Baronne de Villemor et dont elle apprit avec surprise qu’Arman s’était épris durant les longs mois qui les avaient séparés. Elle espérait que la jeune femme ne prendrait pas ombrages de ses manières un peu cavalières. Car elle s’invitait bel et bien sans même demander l’avis de son hôtesse. D’ailleurs à bien y réfléchir, elle pensa la missive prévenant de sa venue un peu trop familière à son goût. C’est qu’elle espérait revoir son Arman. Mais dans la précipitation, elle avait oublié que son frère était amnésique. Cela devait le mortifier d’avoir été ainsi réprimandé par une sœur dont il avait oublié jusqu’au visage. Elle poussa un profond soupir. Elle espérait que si le corps guérissait, l’âme guérirait elle aussi, au fur et à mesure du temps qui passe.

L’endroit en tous les cas semblait accueillant ce qui la consola quelque peu. Elle réalisa tout à coup, à son grand désarroi, qu’elle allait bientôt se trouver face à deux inconnus… Un jeune homme si cher à son cœur qui n’avait plus aucun souvenir d’elle et la jeune femme dont il était épris. Comment se dérouleraient les retrouvailles ?
avatar
tristan
Maitres des lieux
Nombre de messages : 499
Localisation : ne sait plus tres bien
Date d'inscription : 27/11/2008

Re: Arrivée de Sybille Von Frayner d'Azayes...

le Ven 5 Juin - 12:34
il etait affairé aux preparatifs de ses fiancailles, plus le temps se rapproché de l'instant fatitique, plus l'angoisse montée. il avait panser ses blessures, realisant au fil du temps l'importance de l'evenemt reunissant la famille qui etait devenu la sienne champmarin et celle du sang dont il n'avait que peu de souvenirs. il realisait aussi que sa charge de chambellan n'etait plus qu'un vague souvenir, il agissait desormais en tant que futur epoux de la baronne et par consequent le futur maitre des lieux.

Apres etre passé aux cuisines pour le menu, au poste de garde pour la liste des invités, il alla dans un lieu qu'il affectionnait particulierement les jardins.Ce lieux calme propice a la reflexion etait l'endroit ideal pour evacué la pression des soucis occassionné par les preparatifs.
il s'assit sur un banc se perdant dans ses songes.les questions venant peu a peu, comment reagir face a eux, il attendait beaucoup d'eux pour recouvré enfin la memoire qui lui faisait tant defaut. Il voulait tant qu'on lui conte ses anedocte qui emaille la vie d'une fratrie.

Il releva la tete quand il vit son valet arriver pre de lui

Maitre! Sa grace Sybille Von frayner d'azayes attend dans la cour!

Il sentit le sol se derobé sous ses pieds, son visage se fermant l'instant qu'il attendait tant aller se deroulé. il l'attendait autant qu'il le redoutait, l'arrivée de sa soeur allait scellé le debut de l'arrivée de sa famille. il esquissa un sourire a son valet se levant et lui emboitant le pas

Eh bien allons y! ca ne se fait pas de faire attendre une dame! qui plus est ma soeur!

Il arriva dans la grande cour, vetu de son costume d'officier il sourit legerement s'inclinant. le bref instant de silence lui paru une eternité. la jeune femme semblait autant anxieuse que lui. Apres un bref signe au garde pour qu'il regagne son poste il se decida a prendre la parole

Bienvenue a villemor ma chere soeur! j'avais hate de vous voir! j'espere que la route vous a ete agreable! vos appartements sont prets, mais je gage que le voyage voyage a du vous fatiguez!

Il se tut un instant s'approchant d'elle, la regardant dans les yeux, troublé. attendant impatiament l'accolade mais n'osant la faire.
avatar
Sybille_Von_Frayner
Nombre de messages : 8
Localisation : Herbéviller en Lorraine
Date d'inscription : 26/05/2009

Re: Arrivée de Sybille Von Frayner d'Azayes...

le Sam 6 Juin - 22:43
Elle le reconnut tout de suite quand il vint à sa rencontre. De loin déjà sa silhouette, sa démarche,ne laissaient aucun doute.

Elle fut soulagée de le voir debout. Le poids de son angoisse quant à sa rémission s'était envolé. Pourtant elle était bouleversée...

Les larmes aux yeux, elle posa la main sur sa bouche. Sa respiration se fit plus profonde, plus bruyante, plus saccadée. Elle avait du mal à maîtriser ses émotions. C'est quand il arriva à sa hauteur, qu'il planta son regard dans le sien, qu'elle retira la main de sa bouche.

Elle était figée, incapable du moindre geste, du moindre mot. Il prit la parole. Elle fronça les sourcils : il l'a vouvoyait. Ses craintes se confirmaient. A ses yeux, elle n'était qu'une inconnue. Elle fut touchée en plein coeur.

Elle hésita un instant et décida finalement de faire un pas vers lui. Elle tendit la main pour l'unir à la sienne, et ferma les yeux. Une larme vint mourir sur sa joue. Doucement, avec d'infinies précautions, consciente qu'il était encore fragile, elle s'approcha et, spontanément,l'enlaça avec tendresse... Elle murmura à son oreille...


- Arman, j'ai cru t'avoir perdu...

Elle posa une main sur sa nuque le temps de l'étreinte. Une étreinte qui sembla durer une éternité. Elle aurait voulu se fondre en lui pour comprendre cette amnésie pernitieuse et la combattre.

Un geste familier... Doucement, tout comme elle le faisait si souvent avec son jumeau, elle posa une main sur chacune de ses joues, puis son front sur le sien.


- J'ai cru t'avoir perdu...

Sa main droite caressa sa joue doucement. Se souviendrait-il de ce geste si souvent donné ?

- Mais tu es sain et sauf !

Elle éloigna son visage du sien et lui sourit. Elle l'observa. Déjà autour d'eux, les domestiques s'affairaient. Les bagages de la duchesse étaient déchargés puis amenés directement dans les appartements qui lui seraient réservés. Mais rien n'aurait pu perturber cet instant. Ils étaient dans une bulle. Une bulle de quiétude et de douceur...

- Tu ne te souviens pas de moi Arman ?

Le regard toujours chargé de larmes, elle se noya dans ses yeux... Elle redoutait la réponse. Comment prendrait-il ces gestes si familiers ?
avatar
tristan
Maitres des lieux
Nombre de messages : 499
Localisation : ne sait plus tres bien
Date d'inscription : 27/11/2008

Re: Arrivée de Sybille Von Frayner d'Azayes...

le Dim 7 Juin - 21:08
Au son de sa voix il tresaillit, il ferma les yeux un instant, cette voix il la connaissait, il les rouvrit voyant coulé les larmes sur son visage. pris lui aussi par l'emotion il ne resista pas a l'accolade fermant les yeux une seconde fiois comme pour puisé au fond de sa memoire pour se souvenir d'un geste, d'un regard, de tendre moment.

sybille....... je suis la ne t'inquiete pas, je vais bien.......

il passa sa main sur sa joue essuyant ses larmes, comme si il l'avait toujours fait. il se surpris a faire ses choses instictivement comme un rituel immuable.

- Tu ne te souviens pas de moi Arman ?


il se recula un moment, ne sachant repondre sur l'instant les brigands ne lui avait pas pris la vie mais ce qu'il lui manqué temps les souvenirs, des bribes lui revanait parfois entretenant l'espoir que tout reviendrais un jour. il la regarda de nouveau puis lui prit la main.

je ne me souviens de rien sybille! ce que je sais c'est que je ressent une etrange sensation ! l'impression de te connaitre depuis toujours sans ma rappelé les choses! a mon grand regret.

il se rapprocha de nouveau lui deposant un baiser sur la joue

allez viens je t'enmene a tes appartemnts! nous avons tant de chose a nous dire.........
avatar
Sybille_Von_Frayner
Nombre de messages : 8
Localisation : Herbéviller en Lorraine
Date d'inscription : 26/05/2009

Re: Arrivée de Sybille Von Frayner d'Azayes...

le Lun 8 Juin - 10:45
Il avait essuyé ses larmes, un sourire sur les lèvres. Elle se laissa faire, le regard toujours posé sur lui, intriguée, absorbée toute entière par sa personne...

Quand il posa un baiser sur sa joue, elle sourit à son tour, un tantinet apaisée. Cependant l'émotion était intense et emprunte de singularité. Comment fallait-il réagir ?


- Allez viens je t'emmène a tes appartemnts ! Nous avons tant de choses a nous dire.........

Elle décida qu'il convenait de le laisser guider la rencontre, de ne point l'assaillir de questions, de simplement se prêter au jeu pour qu'il trouve lui-même les réponses.

Elle acquiessa mais ne put s'empécher de lui prendre la main, d'exercer une douce pression qui se voulait rassurante... Un regard échangé et déjà leurs pas les menaient vers les appartements qu'occuperait la jeune duchesse le temps de sa visite à Villemor...
Contenu sponsorisé

Re: Arrivée de Sybille Von Frayner d'Azayes...

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum