Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
MasterJ
"biloute" champenois
Nombre de messages : 91
Localisation : Reims
Date d'inscription : 30/07/2007

Une arrivée tardive, du vicomte de Juniville

le Mar 30 Juin - 13:12
Il était en retard, encore une fois, mais bon, à quoi bon vouloir changer cet état-là. Ca en devenait presque une tradition, et il n'était pas homme à bouleverser les traditions. Enfin, au moins, il arrivait, et ça n'avait pas été si évident. Il avait durement encaissé le choc de sa dernière visite chez la baronne, et ésperait qu'assister à ces fiançailles allait définitivement le libérer de l'attachement qu'il éprouvait, encore que attachement était un mot bien faible... Bref, il arrivait, dans une de ses plus belles tenues, couleur Champagne, comme d'habitude, son épée au flanc, sait-on jamais si elle devait servir...
Il aurait du venir avec sa suzeraine, mais le valet qu'il avait envoyé à sa rencontre ne revenait pas... Certainement avait-il été se perdre dans quelque obscure taverne... Décidement, il était de plus en plus difficiles de trouver des domestiques qui ne se laissaient influencer par les mauvais penchants du vicomte. Il arriva donc à cheval, seul, suivi par deux valets, portant des présents pour les futurs mariés. Mariés... que ce mot l'énervait, là voilà qui se mariait encore, alors que lui n'avait jamais franchi ce pas. Le temps avançait cependant, il faudrait bien qu'il se décide un jour.
C'est sur toutes ces pensées, et bien d'autres, notamment sur les boissons qu'il y aurait à un tel banquet, qu'il arriva aux portes du domaine, où il s'annonça d'une voix bien claire et assurée :


Faites dire à la baronne que le vicomte de Juniville est à ses portes.
avatar
Atalan
Capitaine de la garde
Nombre de messages : 204
Localisation : Conflans les sens
Date d'inscription : 17/02/2009

Re: Une arrivée tardive, du vicomte de Juniville

le Mar 30 Juin - 19:33
Suite à l'arrivée de Zoyas, ambassadeur du Lyonnais Dauphiné mais avant tout proche de Tristan, Atalan se rendit dans son bureau pour faire un rapide bilan des arrrivées du jour. Bien qu'il avait été absent une partie de la journée, lees gardes en place lui avait énumérés avec le plus de précision possible les personnes présentes.

De grands noms manquaient encore à l'appel et nul doute qu'ils arriveraient incessament sous peu, les festivités n'ayant pas encore commencé et connaissant la facheuse habitude que la plupart des personnes auréolé de titre et cumulant nombre de fonctions avait d'arriver en retard. La surveillance était donc de mise, une arrivée pouvant survenir à tout moment.

Cela faisait plusieurs heures qu'il faisait le guet sur les remparts du Domaine, au milieu de ces gardes afin de veiller à ce que chacun occupe son poste au lieu de se prélasser au soleil comme il avait pu le voir déjà plus tot dans l'après midi.Les maitres mot étaient patience et discipline. Surtout que l'accueil qu'ils opéraient reflétait l'image de la Baronnie et donc de la maitresse de MAison. Tout devait etre impeccable et les ordres appliqués à la lettre.



Capitaine!Regardez au loin.

Une petite troupe était en approche et avancait à pas cadencé avec au milieu un homme juché sur son cheval et entouré de deux hommes à pied qui semblait au vu de leur tenue et des "paquets" qu'ils avaient dans leurs bras de simples valets.rien avoir avec celui qui semblait etr leur Maitre et qui avait fière allure épée au flanc.

Nulle crainte ce doit etre un invité mais tenez vous en alerte. On ne sait jamais ce qui peut se tramer autour

Le temps de descendre les escaliers qui menaient à l'entrée, l'individu en question arriva devant les portes et se présenta d'une voix claire. Cependant un doute s'empara d'Atalan car ce nom ne figurait sur aucune de ses listes

Le bonjour Vicomte et bienvenue à Villemor dit Atalan en le saluant de la tete et d'un ton solennel qui exprimait le sérieux avec lequel il effectuait sa mission

Je me présente, Atalan, Capitaine de la Garde de Champmarin

Pardonnez moi cette impolitesse et de vous "heurter" quelque peu mais votre nom ne figure pas sur la liste de invités.


Il avait beau essayé de repasser dans sa tete la liste qu'il avait visionné un moments plus tot et nul trace du Vicomte de Juniville sur le papier.Bien des noms étaient couchés mais celui ci seblait manquer à l'appel.Un oubli surement. Voilà qui était fort facheux tout de même

Je m'en vais faire quérir de ce pas Le Chambellan afin qu'il nous éclaire sur ce qui semble être un oubli

Une main sur son épée au cas ou l'individu en question aurait des intentions maladroites, il se retourna et héla un garde en place

Garde! Prevenez de suite Le Chambellan Tristan que le Vicomte de Juniville est à nos portes et au passage faites apporter de l'eau et des victuailles pour la troupe du Vicomte et le Vicomte lui même. Le voyage sous cette chaleur a du etre passablement pénible dit il en s'adressant au Vicomte, lui esquissant un léger sourire

Il ne devrait pas trop tarder.Du moins je l'espère...
avatar
MasterJ
"biloute" champenois
Nombre de messages : 91
Localisation : Reims
Date d'inscription : 30/07/2007

Re: Une arrivée tardive, du vicomte de Juniville

le Mar 30 Juin - 21:39
Il ne savait que penser. Cet oubli était-il volontaire ? Il n'avait pensé qu'à lui, qu'à son désir d'oublier cette dame, à nouveau... de tenter d'enfouir encore tous ces sentiments qui l'obnubilaient, et il s'était dit que la voir mariée l'aiderait à tirer un trait sur une éventuelle idylle. Mais il n'avait pensé qu'à lui, et point à ce que pourrait endurer la baronne en le voyant à ses fiançailles... Certainement ça ne devait être guère aisé pour elle de l'accueillir, si peu de temps après sa dernière "visite". Aussi, il ne pouvait s'empècher de ressasser encore et encore toutes ces choses. Oubli, ou bien souhait délibéré...
Essayant de se libérer l'esprit de ces nouveaux tourments cérébraux, il décida de répondre poliment, pour le moment, au garde qui l'accueillait :


Ce que vous m'aprenez là est fâcheux. J'ai fait une longue route pour venir voir ces festivités, la baronne étant de mes amies. Je n'ai reçu d'invitations personnelles, je dois dire, mais une invitation avait été placardée dans les lieux où se réunit la noblesse champenoise, ce qui explique ma venue. Enfin, je vous laisse vous charger du necessaire, je patienterais là avec mes gens, je ne suis point venu créer de scandale ou amener la discorde en un tel jour.

Il n'avait pu réprimer une pensée en disant ce mot... "amie"... L'étaient-ils encore après de tels évènements ?
avatar
Atalan
Capitaine de la garde
Nombre de messages : 204
Localisation : Conflans les sens
Date d'inscription : 17/02/2009

Re: Une arrivée tardive, du vicomte de Juniville

le Mar 30 Juin - 21:55
Tous les deux étaient là,attendant patiemment le retour du garde. Aux premiers abords le Vicomte de Juniville ne semblait pas venu ici pour chercher querelles, bien au contraire. En témoignait ses valets, les bras chargés de présent semblait il et de la tenue que portait le Vicomte

De plus, son arrivée s'était faites dans un calme et une sérénnité apparente. Un individu ayant voulu entrer de force dans le domaine aurait agit bien différement sans aucun doute et le ton employé n'aurait surement pas été le meme. toutefois, tout ceci pouvait très bien être une mise en scène.Et pui qui sait. Peut etre que lui aussi faisait partie d'une liste de "non autorisé", au même titre que l'altercation qu'il yavait eu cette après midi pensant son absence. Quoi qu'il en soit ce visage ne lui était pas familier du tout et pourtant une certaine confiance émanait de celui ci

Des pas résonnérent sur les pavés de la Grand Cour. Le garde était de retour. Et Atalan sourit en le voyant arrivait si précipitemment. Seul ombre au tableau : il manquait l'eau et les victuailles


Le Vicomte est un ami de la Baronne.Il parait que ca serait pas le bon jour de mettre en rogne la Baronne et je crois que ca va chauffer pour vous aussi capitaine. Le Chambellan avait pas l'air ravi que je le dérange. Il a dit que vous aviez oublié que les portes étaient ouvertes à tout le monde

Un léger rictus éclaira le visage du garde qui s'était penché à l'oreille d'Atalan pour lui faire part d ce qui avait été décidé. En voila un qui apparement se réjouirait de le voir chuter. Il saurait s'en souvenir à l'avenir

Et tout ceci fut confirmé par les dire du Vicomte, se qui dissipa aussi tot tous les doutes d'Atalan sur les intentions de celui ci qui était plus que pacifiste.Cependant,un certain malaise semblait également pointer le bout de son nez, comme si il s'excusait d'etre ici meme alors que des deux, celui qui devait le plus d'excuse était tout bonnement Atalan pour l'attitude qu'il avait du adopterà son encontre et dans l'ignorance totale


Veuillez m'excuser Vicomte, je ne savais point quel lien vous entreteniez avec la Baronne.

Permettez moi de vous souhaiter une nouvelle fois la bienvenue à Villemor. Je suis certain que la Baronne sera heureuse de la surprise que vous lui faite par votre présence et les présents que vous lui destinez
dit il en désignant du regard les valets du Vicomte

Laissez moi vous guidez jusqu'au jardin ou se déroulent les festivités. Vous trouverez tout ce que vous voudrez pour vous rafraichir. Je suis sincèrement désolé pour le désagrément occasionné

Il accentua ses paroles d'une légère révérence, en signe de respect, comme pour effacer l'erreur manifeste qui venait de se produire.Mais comment aurait il pu savoir après tout?Quoi qu'il en soit à l'avenir il tacherait de s'en souvenir. Il n'oubliait pas non plus Tristan dans l'histoire...
avatar
MasterJ
"biloute" champenois
Nombre de messages : 91
Localisation : Reims
Date d'inscription : 30/07/2007

Re: Une arrivée tardive, du vicomte de Juniville

le Mar 30 Juin - 22:09
Quelque peu rassuré de voir qu'il n'était finalement pas indésirable en cette cérémonie, le vicomte se détendit quelque peu, même si il garderait mémoire de l'incident encore quelques temps. Il répondit avec son affable sourire habituel au garde :

Vos excuses sont acceptées capitaine, je ne vais point vous en vouloir de servir et de protéger avec zèle la baronne. Mieux vaux barrer le passage à quelque invité au risque de le froisser que de laisser passer la pire engeance en ouvrant les portes au premier venu. Ne vous tenez donc pas rigueur de cet incident, il est oublié, je m'en vais donc vous suivre en ce jardin.

Se tournant légèrement, il fit un léger signe de tête aux valets qui s'empressèrent de se ressaisir et de suivre le vicomte qui suivait le capitaine...
Contenu sponsorisé

Re: Une arrivée tardive, du vicomte de Juniville

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum