Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Thomas d'Azayes
Chapelain
Nombre de messages : 305
Age : 35
Localisation : Reims, Rome ou Paris
Date d'inscription : 31/10/2008

Mariage de Kaarolane et Atalan

le Ven 4 Déc - 14:31
{Eglise Saint Louis de France, Villemor, le 4 décembre 1457, par une relativement froide journée d'hiver.}

L'archevêque s'était habillé chaudement pour cette cérémonie. Il faut dire que l'hiver avait frappé la campagne champenoise, et c'est un froid mordant qui attendait ceux qui s'aventuraient à l'extérieur.
Thomas avaient fait placé de nombreux cierges dans l'église afin d'en réchauffer un peu les vastes volumes, sans grand succès hélas. Il faudrait donc que les invités soient nombreux afin qu'ils puissent se réchauffer mutuellement.
Sur le parvis, il attendait qu'invités, parents et amis se présentent afin d'assister à la cérémonie.
avatar
maltea
Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 07/06/2009

Re: Mariage de Kaarolane et Atalan

le Ven 4 Déc - 18:15
Misère de misère, mais où avait-elle était mettre cette couronne ? Maltea tournait en rond dans la pièce. Elle était prête pour le mariage…sauf cette couronne manquait à l’appel.
De bleu nuit vêtue, les cheveux tressés en une lourde natte lui tombant jusqu’au bas des reins, la duchesse finit par se mettre à genoux et regarder sous sa couche. Avec un peu de chance, cette satanée couronne y avait élu domicile. Comme de juste, elle s’y trouvait… le tout était de la récupérer sans salir ses atours.


Misère, Margaux ! Qui s’occupe du ménage de mes appartements ? C’est ignoble sous le lit, y a des moutons partout. Récupère moi cette couronne ou je n’arriverais jamais au mariage de Kaarolane.

Une chance, Brienne n’était pas fort éloigné de Villemaur et elle y serait rapidement. Et dire qu’elle allait devoir prendre le carrosse… elle pensa à son cheval qui devait dépérir à l’écurie et pesta.
Une fois la couronne récupérée et posée sur le haut de sa tête, Maltea se décida à sortir de la pièce et de lancer le début du voyage.
Emmitouflée dans sa cape, elle claqua des dents. Dieu que le temps avait changé depuis quelques jours. Le froid régnait en maitre sur la Champagne, quasiment endormie. Elle ruminait… il faisait froid, elle n’aimait pas les mariages, elle n’avait aucune envie de bouger, mais elle ne pouvait pas faire faux bon à une personne qu’elle appréciait. Kaarolane ne le méritait pas. Si encore il n’y avait que son procureur dans cette histoire mais non…
Troisième mariage en un rien temps, une chance cette fois elle n’était pas le témoin potiche d’une cérémonie. À croire que le très haut voulait la punir ou encore lui donner un signe qui disait, prépare toi Maltea, la prochaine fois ce sera le tien…
Un frisson lui parcourut l’échine… et cette fois, le froid n’y était pour rien. Le mariage et tout ce que cela impliquait… son mariage avec Richard qui avait été brisé alors qu’elle nageait en plein bonheur… le mariage était pour elle une vraie catastrophe. Maltea soupira en plongeant dans tous ses souvenirs. Le point positif fut qu’elle ne vit pas le temps passer… le négatif était qu’elle avait tout sauf une mine réjouie alors qu’elle était invitée pour un jour festif…

L’attelage pénétra dans le domaine de Villemaur et s’arrêta devant l’église. La duchesse en descendit et s’approcha de l’archevêque qui attendait les invités sur le parvis.
Arrivée à sa hauteur, elle le salua.


Monseigneur, ravie de vous voir…

Elle eut une pensée qu’elle chassa bien vite… en effet demander à l’archevêque d’essayer de ne point l’assommer et la faire ronfler en pleine cérémonie n’était peut-être pas judicieux… mais la duchesse était si lasse ces derniers temps…
avatar
Cunegonde5
Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 10/03/2009

Re: Mariage de Kaarolane et Atalan

le Ven 4 Déc - 19:28
Deux attaques de pigeons plus tard, elle crut qu'elle était en retard et prit Bourricot, son fidèle cheval, pour se rendre en l'église. Une fois arrivée, elle constata qu'elle n'était pas la dernière...
Monseigneur Bombadil et sa Maîtresse de Maison se tenaient sur le parvis. Elle s'approcha, fit une révérence en les saluant.


Bonjour Monseigneur, bonjour Vôtre Grâce, heureuse d'être arrivée parmi vous.
J'espère qu'il ne nous faudra pas attendre trop longtemps ici-même, je gage que l'église est bien plus chaude.


Se demandant tout à coup si elle n'avait pas interrompu les deux protagonistes, elle rougit... ce qui ne se vit pas car le froid avait déjà rosit son visage. Son corps commençait à trembler, elle avait pourtant mis quelques habits pour se parer contre le froid, mais elle ne s'habituait pas à l'hiver rude.

Excusez-moi de vous laisser ainsi, je vais aller me recueillir avant que l'église soit submergée.

Elle les salua de nouveau et s'engouffra en l'église, s'installa sur un banc, et vérifia ses bandages serrés tant qu'elle était seule. Une fois fait, les vêtements remis en place, elle ferma les yeux et fit une prière pour les deux jeunes gens qui allaient s'unir : sa fillotte Kaarolane et son filleul Atalan... ouvrant un oeil de temps à autre, dû aux épines de roses promises par Atalan et Erkenbrand pour les dormeurs.
avatar
Lylla
Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 14/09/2009

Re: Mariage de Kaarolane et Atalan

le Sam 5 Déc - 3:14
Comme elle l'avait promis à son ami Atalan, Lylla avait fait 4 noeuds à son mouchoir afin de ne point oublier la date du mariage qui lui faisait chaud au coeur.

Après avoir passé de longues heures à compiler des données pour la gardienne du peuple, la jeune femme s'était hâté de passé chez elle faire de se préparer à cette heureuse cérémonie. Toilettée, apprêtée, coiffée, elle attendit en piaffant d'impatience la voiture loué pour l'occasion.

Emmitouflée dans sa cape elle faisait des allers retours entre son logis et le petit portail donnant sur la grand route, en pestant intérieurement.

Si j'arrive en retard, j'étripe le cocher !

Au sixième voyage enfin le véhicule se présenta. La clé tourna dans la lourde serrure avant que la blonde ne s'engouffre dans son "carrosse" après avoir à nouveau donné le lieu de la réception à son guide. Bringuebalé de gauche à droite selon les nids de poules de la route empruntait, Lylla ne pouvait s'empêcher de ressentir une petite pointe au cœur. Elle ne comptabilisait plus le nombre de mariages auxquels elle assistait ces derniers temps, sous peu ce serait le tour de son cousin... Décidément il lui semblait que le ciel la destinait en n'en faire que la spectatrice de toute les épousailles qui l'entourer. Tiens voilà une idée à souffler au maire ! Après avoir été élue rosière de sa ville, pourquoi ne pas lui remettre la médaille de la plus vieille célibataire de Troyes. Un petit rire quitta sa gorge à cette pensée, peut être pas si stupide après tout !

Perdue dans des pensées quelque peu confuses, elle ne se rendit pas compte que le ruban de terre défilait sous le pas énergique des chevaux, que déjà le Domaine de Villemaur était atteins. Dans un dernier sursaut la voiture s'arrêta et le conducteur vint lui ouvrir la portière par laquelle sa main se présenta pour l'aider à s'extraire le plus dignement possible de l'étroite issue. Un sourire et une bourse glissée dans la paume salvatrice et Lylla s'avança vers la Duchesse de Champagne, après avoir passer une main nerveuse sur sa chevelure, s'assurant que son chignon était bien en place.


Elle effectua une gracieuse révérence devant sa Maîtresse de maison et Monseigneur Bombardil qu'elle avait eu l'occasion de rencontrer durant son désastreux séjour à Reims.

Bonjour Votre Grace, Monseigneur, décidément les unions fleurissent sous le climat champenois malgré la froideur de l'hiver qui nous arrive.

Un sourire vint accompagner ses paroles, ayant une petite idée sur le prochain mariage que connaitrait la Champagne.

Je ne voudrais pas abuser de votre temps et vais me rendre immédiatement dans l'église si vous le permettez.

Sur un nouveau salut, elle porta ses pas vers l'édifice religieux. La lourde porte poussée, elle admira la sobriété du lieu saint et après s'être signé s'avançant dans l'allée centrale, heureuse de ne point être en retard et rassurée de la présence de Cune qu'elle reconnaissait à quelques mètres d'elle. Silencieusement elle se glissa sur le banc à ses côtés n'osant lui parler en la voyant en plein recueillement.
avatar
Atalan
Capitaine de la garde
Nombre de messages : 204
Localisation : Conflans les sens
Date d'inscription : 17/02/2009

Re: Mariage de Kaarolane et Atalan

le Sam 5 Déc - 15:14
[Dans les Quartiers de la Garde]


La nuit avait été courte et pourtant la fatigue ne se faisait pas ressentir dans le corps du futur marié. Bien au contraire. Il était emplit d'une certaine dose d'excitation mélangée avec de l'anxieté. De mémoire, jamais il n'avait atteint un tel degré de stress lui qui en temps normal était plus dans le genre calme et posé si ce n'est en dehors des prises de tête qu'il devait gérer de temps à autres. Il faut dire que jamais il n'avait été aussi proche du but après deux mariages ou il avait du tout annuler au dernier moment pour cause de doute et parce qu'il n'était point sur des sentiments qu'il avait à l'égard de sa compagne de l'époque.Sentiments partagés du fait de l'existence d'une tierce personne, Kaaro. Elle qui au fil du temps était passée du statut d'amante, à compagne, puis promise et qui ce jour allait officiellement devenir l'épouse du jeune Procureur. Que de chemin parcouru depuis tout ce temps, sans parler de ses derniers jours qui avaient été des plus mouvementés du fait des aveux prononcés et de la confession...Il s'en était fallu de peu pour que ce jour n'ai pas lieu d'etre

Et pourtant il était la, dans son bureau de Capitaine de la Garde. Il avait troqué sa toge de procureur contre celle de l'ensemble confectionné par un maitre tailleur que Kaaro était allé voir. Il avait l'air d'un prince des milles et une nuit dans son habit tout de blanc vétu. Il n'était guère habitué à cette couleur, préférant son costume d'officier de Champmarin mais nul doute que cet habit lui seyait bien.Ne manquait plus que l'épée à parer à ses cotés. Epée sur laquelle il avait passé la matinée afin de lui donner l'éclat qu'elle avait à l'instant présent. Des semaines que les préparatifs allaient bon train et que sa douce se démenait de droite à gauche pour que tout soit parfait.Et dire que lui avait failli tout gacher.

Perdu dans ses pensés peu glorieuses il tournait en rond, les mains dans son dos et jetant de temps à autre un regard par la fenetre du bureau donnant sur la Grand Cour.D'ordinaire sa place était au milieu de cette Grand Cour ou il officiait en tant que Capitaine de la Garde, chargé d'accueillir les invités et d'éconduire les personnes indésirables. Voila que les rôles étaient inversés. Et voila qu'il se trouvait etre un des acteurs principaux de cette journée.Un sentiment de complete impuissance l'envahissait au fur et à mesure que les minutes passaient. Il n'avait pas l'impression de controler quoi que ce soit et pourtant ce n'était pas le jour pour etre fébrile. Loin de la.


Allons mon grand ressaisis toi. Tu ne va pas faire dans tes braies maintenant quand même alors que vous approchez tous deux du but.Surtout qu'il y en a une qui ralerait plus qu'autre chose
avatar
Cunegonde5
Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 10/03/2009

Re: Mariage de Kaarolane et Atalan

le Sam 5 Déc - 18:13
Dans sa méditation à demi oeil ouvert, elle aperçut une ombre se glisser à ses côtés. Elle ouvrit finalement les yeux pour voir la présence de Lylla à qui elle offrit son plus beau sourire. Elle qui avait eu peur de se retrouver bien seule sur son banc, un visage familier et sympathique l'avait rejoint.

Oh excuses-moi, je ne t'avais pas vu... du moins pas à moitié.
Bonjour Lylla, je suis heureuse de te voir malgré le froid qui sévit.
Tu es magnifique comme toujours!
Tu essayes de faire de l'ombre à la mariée?


Clin d'oeil à l'appui, suivit d'un léger rire.
Elle admirait la jeune femme, assise là, avec du caractère, toujours investie.
La motivation, Cune la cherchait parfois, se demandant pourquoi s'investir pour des Conflandais qui ne voulaient pas être dérangés. Les mots de sa mairesse, lus dans la parution du porte parole sur les villes champenoises, l'avait ému au plus haut point et elle se sentait encore plus coupable de vouloir l'abandonner.
avatar
tristan
Maitres des lieux
Nombre de messages : 499
Localisation : ne sait plus tres bien
Date d'inscription : 27/11/2008

Re: Mariage de Kaarolane et Atalan

le Sam 5 Déc - 20:47
Appartements du vicomte


Il avait rejoint ses appartements, qui n'avait jamais ete vraiment les siens un regard sur les boiseries teintes et de poutres porteuses,trahissent sa position au premier etage de la Tour,precedant l'etage des appartements de la Baronne.
La grande cheminée accueillant un feu pour rechauffer le corps et le coeur . une ambiance qu'il avait longtemps oublié, le retrait de le vie politique lui permettant d'enfin profiter de sa pleine presence et de son "chez lui".Les flammes se refletent sur les pierres et les tapisseries representant de grandes banquet,ou encore l'amour courtois. Amour courtois qui fut un temps d'actualité, ce mariage intervenant jour pour jour a la date anniversaire de sa confession qui avait changé tant de chose pour lui.

Les preparatifs de ce voyage de noce tant attendu, se concretisé de jours en jours, le depart aurait lieu a la fin de la ceremonie qui allait unir sa protegée, qui fut un temps sa maitresse,a son capitaine et ami.

il avait revetu l'uniforme de premier officier la la maison preparant la premier surprise a son capitaine, faisant tout pour que ce jour leur soit inoubliable.
Il prolongea son regard a travers la grande fenetre donnant sur les hauteurs de Villemor que le Castel domine,et d'ou l'on peut voire couler paisiblement la Vanne,au bas.Un flot de pensée l'envahit, souriant parfois, repensant a leur relation parfois tendu mais toujours empli d'un profond respect


il se dirigea vers la fenetre donnant sur la grande cour, la garde en habit de ceremonie commencant a se formé, le carosse aux armes de la mesnie troné la le cortege commencant a prendre forme,deux autres specialement preparé pour l'occasion il prit la porte derober pour aller chercher son epouse et sa fille, il avait tenu a ce qu'onaelle porte la couronne de jamoigne, ses rapports avec elle se faisant de plus en plus fort. la vicomtesse finissant de se preparé il redescendit dans ses appartements.

Quelques instants apres un garde vint le chercher, un regard inspctant sa tenue il le laissa parlé puis lui emboita le pas, il tenait a aller chercher lui meme le capitaine. il frappa et entra sourit en coin a le voir anxieux, il se rappela alors sa propre noces, apres un instant il prit la parole

l'escorte de messire est prete! si le capitaine veut bien se donner la peine!

apres une breve accolade ils descendirent jusqu'a la cour ou la haie de garde en arme s'etait formé. en tete du cortege se dressant flamboyant appreté pour l'occasion par le maitre escuyer!
avatar
Kaarolane
Héraut
Nombre de messages : 259
Date d'inscription : 14/10/2008

Re: Mariage de Kaarolane et Atalan

le Dim 6 Déc - 0:21
[Dans son bureau de héraut]

Alors donc c’était le grand jour… ! Et.. était ce le lot de toutes les mariées cette anxiété qui retourne l’estomac et coupe le souffle ?
Elle était loin d’être prête, seulement ses jupons étaient installés car faire les cents pas ne font pas gagner de temps. Deux servantes qu’elle avait réquisitionné pour l’événement attendaient patiemment que la jeune femme se calme. Elles lui trottinaient après les bras chargés de morceau de robe qu’elles devaient lui faire enfiler.
Les derniers jours n’avaient pas étaient simples et elle ne distinguait pas si son stress était du au fait que son mari avait essayer de se repentir quatre jours plus tot au péril de leur avenir.. L’imbécile avait transformé ce qui aurait du être les plus beaux jours de sa vie en un vrai cauchemar et même si rien n’avait changé dans son choix, une certaine crainte, un certain remord persistait.
Il lui fallait se détendre… Après quelques inspirations profondes elle se tourna vers les dames.


Pourriez vous me rapporter une tisane bien chaude je vous prie ? Il faut que…

Mais une des deux était déjà en train de fermer la porte derrière elle pendant que l’autre lui tendait avec un sourire timide la dernière jupe. Kaaro leva les bras en déclarant forfait et l’autre ne se fit pas prier pour y passer le vêtement. Une fois arrangée, la mariée profita que son habilleuse restée se détourne pour s’enquérir du bustier pour aller à la fenêtre de son bureau regarder dans la cours.
L'archevêque était devant les portes de l'église, le carrosse de la duchesse était déjà garé et d'autres arrivaient. Affolée Kaaro se retourna pour faire… on se sera pas quoi en fait, car la servante revint un plateau fumant à la main qu’elle posa sur le bureau.

Les invités arrivent déjà, buvez ca que nous puissions vous habiller…

Kaaro se dirigea vers le bureau en bougonnant qu’elle venait de le voir, qu’elle était en retard. Que c’était une catastrophe pour les invités mais que si elle pouvait faire croire juste un instant à son futur mari qu'elle ne viendrait pas se serait plutot divertissant. Jamais elle ne le laisserai devant l'autel, comme il le savait, elle l'aimait bien trop pour ca. Elle bu sa tisane d’une traite, elle avait bien fait d’attendre un peu car de ce fait elle était juste assez chaude.
Ensuite docile elle les laissa s’affairer à son habillement, les aidant comme elle pouvait. Enfin il ne manqua plus le voile et elle était prête. A ce moment là, des bruits de sabots se fient entendre en bas. Un cheval stagnait dans la cours, alors qu’ils devaient être gardé à l’écurie.. Elle se précipita à la fenêtre prête à remettre en place un palefrenier, mais vit avec une grande surprise que tous les gardes ou presque étaient assemblés derrière… le vicomte !
Kaaro éclata d’un rire salvateur, vous savez celui qui fait descendre la pression ! Le vicomte avait sortit l’apparat, c’est vrai qu’elle ne pensait plus que son futur mari était capitaine de la garde et que tous les hommes qu’il avait à ses ordres se devaient d'être là. Aussi elle fut rassurée de voir que le maître de maison était arrivé, ce qui sous entendait que sa femme ne devait pas être loin. Si ils n'avaient pas été là à temps, les mariés auraient tout annulé, ils l'avaient convenu ainsi. Maintenant les maitres de maison sur place, Kaaro espéra très fort que son témoin soit arrivé.

Après une grande inspiration pour dégager l'anxiété qui ne cessait d'augmenter, elle se regarda dans sa belle robe. Elle n'avait pas pour habitude d'avoir autant de jupons et le blanc n'était pas non plus dans ses couleurs, mais le résultat était tout à fait satisfaisant. Elle imagina un instant, son tendre en train d'enfiler son beau costume. Un large sourire se dessina sur son visage. Enfin, ils y étaient : leur mariage..!
avatar
Chaplume
Nombre de messages : 88
Localisation : Conflans-lès-Sens
Date d'inscription : 05/12/2009

Re: Mariage de Kaarolane et Atalan

le Dim 6 Déc - 9:47
Chaplume était en retard, du moins elle le pensait.

C'était la première fois qu'elle venait sur les terres de la Baronne et n'était pas très à l'aise, pas forcément à cause de cette situation mais aussi à cause de sa tenue. Elle avait fait un sacré effort de toilette, mis une robe ce qui n'était pas arrivé depuis son enfance.

Elle se dirigea vers le domaine et rapidement elle l'atteignit.

Elle s'approcha de l'église où se tenait devant l'entrée la Duchesse de Champagne et Monseigneur Bombadil qu'elle n'avait jamais rencontré mais qu'elle connaissait de vue.

Elle s'inclina respectueusement devant eux


Bonjour Votre Grace , Bonjour Monseigneur.

Elle entra ensuite dans l'église et comme à son habitude à Conflans, elle se glissa sur le banc du fond, prête à suivre la cérémonie.
avatar
Amory
Nombre de messages : 14
Localisation : château d'Airain
Date d'inscription : 06/12/2009

Re: Mariage de Kaarolane et Atalan

le Dim 6 Déc - 16:46
La vicomtesse et le vicomte de la Ferté s'étaient déplacés à Villemaur, afin de se rendre au mariage de leur amis Atalan et Kaaro. Enfin le grand jour tant attendu pour ces deux êtres.

Le vicomte faisait les cents pas devant le carrosse, son épouse se faisant attendre comme toujours.Ah les femmes pensa t'il, mais pourquoi leur fallait il tout ce temps pour se préparer? Après tout qui irait voir sous les robes de la vicomtesse si elle avait des poils au pattes ou pas?Tant qu'elle n'en arrivait pas au niveau de sa suzeraine Oksana qui marchait dessus, Amory n'y voyait pas d'inconvénient. Il aimait Ysa (à) poils ou pas .

Toujours pas de vicomtesse en vue mais un vicomte transis de froid, à pester contre la gente féminine et son effet de toilette.

Enfin après une bonne demi heure d'attente suplémentaire, l'objet de ses désirs venait de faire son apparitions.


"Et bé c'est pas trop tôt!!! Tu crois que tu as vraiment besoin de tous ses artifices. Allez zou en route on va encore arriver en retard."

Il l'aida à monter dans le carrosse, mais se prit les pieds dans les nombreuses traines et doublures. Il se retint de justesse et se fit un mal de chien à sa hanche ce qui le mit de plus mauvais poils encore. Dans ce couple tout était histoire de poils et ça tombait bien le marié qui les avait invité était un fana de l'épilation intégrale.

"Ben vala tu es contente, on est en retard, pis j'ai déchiré mes braies je reviens j'ai plus qu'a aller me changer."

Il partit furax en direction de ses appartements, puis sortit cinq pantalon et mis plus de 45 mn pour se décider. Il lui avait fallu accorder à son bas sa chemise et ses chausses il est vraie.

Enfin il rejoignit son épouse, et la foudroya du regard avant qu'elle ne dise un mot.

Il passa par la fenêtre sa main et tapa sur le cotés du carrosse pour indiquer au cocher qu'il pouvait faire démarrer les huit chevaux attelés.
avatar
belphegore
Medicastre de la Maison
Nombre de messages : 290
Localisation : Conflans les Sens
Date d'inscription : 02/10/2007

Re: Mariage de Kaarolane et Atalan

le Dim 6 Déc - 18:33
[Route de Reims à Villemor]

Ils allaient, amblant, à travers la Champagne assoupie par la froidure de l'hiver. Arbres dénudés et frileux, vallons cachés par un brouillard cotonneux de cette fin d'année, silence ouaté où seul le sabotement de leurs chevaux brisait le calme de la campagne.

Ils allaient, silencieux, leurs regards s'accrochant parfois, nul mot n'était important, seuls les yeux parlaient. Leurs genoux se frolaient parfois, leurs coudes s'effleuraient en une tendre caresse, les mains se joignaient souvent au-dessus des selles.

Belphegore ne souhaitait qu'une chose, que ce voyage dure une éternité, elle en venait à oublier le but de cette expédition.

Elle avait trouvé en lui des regards, des inflexions de la voix et du corps, des complaisances et des douceurs qui attestaient la simplicité de son admiration, la perfection de son attachement, la plénitude de son amour.

Elle avait connu le bonheur d'être aimée par un enchanteur dont les élans la réduisaient au merveillement amoureux, comme s'il avait déviné ses désirs, ses intentions et ses espérances alors même qu'ils s'ébauchaient au tréfonds de son esprit et de son corps. Il l'avait décontenancée, parfois, passant de l'admiration à l'adoration, du silence au murmure, du sourire des lèvres à la gaité des yeux....

_________________
avatar
Erkenbrand
Nombre de messages : 2
Localisation : Conflans-lès-Sens
Date d'inscription : 06/12/2009

Re: Mariage de Kaarolane et Atalan

le Dim 6 Déc - 23:16
Erkenbrand arriva à l'Église, se pensant en retard.
Il n'était pas le dernier, mais il n'était pas non plus le premier : "heureusement", se dit il, "je n'aime pas arrivé en retard, pas plus qu'en avance."

Il avait eu du mal à venir jusque là, non pas qu'il n'était pas heureux pour ses amis qui lui avait fait le joie de l'inviter, mais plutôt parce qu'il n'était jamais venu sur les terres de la Baronne : c'était la première fois, et il ne connaissait pas le chemin.
Il se le fit indiquer qu'une seule fois pour éviter de passer pour un idiot. Au bout de quelques minutes de marche, il était enfin arrivé.

A l'entrée se tenait l'Archevêque de Reims, et la Duchesse de Champagne. Il les salua tout deux, avant de rentrer dans l'Église où il trouva sa soeur assise au fond. Il s'assit à coté d'elle en attendant que la cérémonie commence.
avatar
Atalan
Capitaine de la garde
Nombre de messages : 204
Localisation : Conflans les sens
Date d'inscription : 17/02/2009

Re: Mariage de Kaarolane et Atalan

le Dim 6 Déc - 23:40
Il avait soif!Grand soif!Une tisane, un verre d'eau, une bière peu importe. Mais il fallait qu'il boive, histoire de se rafraichir avant tout et d'effacer les gouttes de sueur qui commencait à perler. Diantre, dans quel état il se mettait. PLongeant ses mains dans le bac mis à sa disposition il s'aspergea le visage. Rien de tel qu'un peu de fraicheur pour se remettre les idées en place. Un dernier coup d'oeil histoire d'apprécier la situation et les arrivées diverses après s'etre séché qu'un tintammarre dans la Cour retena son intention.

L'ensemble de la garde se tenait la, en grand apparrat. Leur hast luisait à la lumière du jour. Parés des couleurs de Villemor tous avaient fière allure dans leur uniforme. Mais que faisaient ils tous la, en ordre de marche et semblant attendre un ordre à venir alors que leur supérieur direct, Atalan était dans ses propres quartiers? Ne devaient ils pas surveiller les diverses arrivées? Froncant les sourcils, il commencait à s'imaginer plus d'un scénario mais pas le temps de se poser d'avantage de question que voila qu'on frappait à la porte et que celle ci s'ouvrit avant même qu'Atalan puisse donner une réponse.


l'escorte de messire est prete! si le capitaine veut bien se donner la peine!


Un sourire s'afficha immédiatement sur le visage d'Atalan, mettant de coté l'anxieté qu'il ressentait et lui permettant de songer à autre chose l'espace d'un instant.


C'est donc toi qui a préparé tout ce cérémonial alors? Je me demandais ce qui se passait vu que je n'avais pas donné d'ordre spécifique si ce n'est d'assurer la surveillance. Je m'apprétais à descendre voir ce qui se passait

Une accolade vint ponctuer ses paroles entre le Vicomte et son Capitaine. Vicomte qui au demeurant ne l'était pas avant qu'Atalan ne lui demande de devenir son témoin. Ami qui depuis avait parcouru du chemin en passant Baron suite aux épousailles entre la Maitresse de maison et lui qui quelques moi auparavant avait découvert ce qui était son passé, puis vicomte désormais. Une belle évolution quoi qu'on en dise.

Laisse moi enfiler mon épée et je te suis

Sur ses mots il se saisit de son épée posée auparavant au coin de son bureau qu'il accorcha a ses cotés. Des mois qu'il ne l'avait plus quitté.Depuis que cet été ils'était fait poutrer. Il se sentait rassuré quand il la sentait taper contre son flanc. Et puis il ne l'avait pas néttoyé pour rien non plus.


La porte de son bureau fermé il ne mirent guère de temps à rejoindre la Cour où les gardes les attendaient. LA venue du témoin étaient des plus salutaires. L'anxiété avait quelque peu diminué d'intensité et faisait de plus en plus place à l'impatience. L'impatience de se retrouver dans l'église, à quelques pas de la, a voir apparaitre sa douce, probablement accompagné de Cedmisc son témoin. Sentir sa machoire se décrocher à sa vue et son coeur battre à n'en plus finir, prononcer leurs voeux. Encore quelques instants et tout ceci serait acquis. Enfin!Des mois qu'ils espéraient ce moment.

Un regard satisfait sur la Garde qui leur faisait face.Nombres d'entre ces membres étaient marqué par l'age et les expériences vécues au cours du temps. Tous avait suivi l'avancement de LA Maison depuis leur début pour la plupart et pas un n'avait quitté celle ci. Champmarin pouvait etre fier de ses gardes volontaires et fidèles. S'adressant à eux d'une voix moins autoritaire que d'oridnaire étant donné les cironstances



Messieurs, vous avez fière allure aujourd'hui


Puis se penchant vers Tristan

Je crois que nous pouvons y aller.Nous sommes attendus je crois dit il tout sourire
avatar
tristan
Maitres des lieux
Nombre de messages : 499
Localisation : ne sait plus tres bien
Date d'inscription : 27/11/2008

Re: Mariage de Kaarolane et Atalan

le Lun 7 Déc - 0:13
Je crois que nous pouvons y aller.Nous sommes attendus je crois!


il sourit a son capitaine, inpsctant les gardes, Apres avoir aidé son epouse a prendre place dans le carosse accompagné de sa fille. il s'avanca de nouveau vers le capitaine.

ne compte pas sur moi pour te mené par le bras a l'hotel! ma bonté a ses limites! Ne faisons pas attendre monseigneur! allons y !

le cortege s'ebranla de moitié laissant le carosse de la marié et quelques gardes pour l'accompagné anthelme etant preposé a aller la cherché dans ses appartements. Dans le carosse etait posé un pli du vicomte.7

il pris place a l'avant , place destiné habituellement au capitaine, le cour chemin entre le domaine et l'eglise furent fait rapidement la froidure automnale n'incitant pas a la flanerie

Arrivé sur le parvis il descendit de flamboyant pour invité la vicomtesse a lui prendre le bras. Un bref soupir quand il vit la duchesse une breve inclinaison pnctua un sourire crispé

votre grasce! je suis content de vous voir! je vois que mon retrait des affaires ne nous empeche pas de nous voir!

la phrase etant quelque peut ironique, quand on sait que ses de la avait a la fois une relation amicale mais conflictuel ses derniers mois. il salua les quelques invités et s'avanca vers son grand oncle se courbant et baisant l'anneau episcopale

Decidement la vie n'est faites que de noces en ce moment! je suis ravi de vous voir mon cher grand oncle!

il attendit donc un instant que les deux femmes de sa vie finissent les salutation
avatar
Kaarolane
Héraut
Nombre de messages : 259
Date d'inscription : 14/10/2008

Re: Mariage de Kaarolane et Atalan

le Lun 7 Déc - 21:29
Elle était prête, habillée, coiffée, pomponnée. La pression des servantes retombait doucement. Ca s’agitait dans la cours mais Kaaro n’osait pas regarder, voir aurait été encore plus stressant pour elle, et préféra donc s’asseoir (comme elle pouvait vu son accoutrement) sur le fauteuil de son bureau où elle termina sa tisane en attendant qu’on vienne la chercher.
Kaaro vit que les deux dames auraient bien laissé leur curiosité les mener, qu’elles puissent regarder les beaux gardes en procession, quelque chose se tramait, elles chuchotaient et gloussaient. Compatissante et dans l’impossibilité de supporter leur excitation plus longtemps, elle leur sourit et les remercia.


Mesdames, je crois que je suis fin prête, merci pour votre aide et votre patience, vous pouvez disposer.

Elles ne se firent pas prier, la saluèrent et quittèrent la pièce derechef. Elle entendit encore glousser un petit instant avant que le son de leur voix se perdent dans les épais murs des couloirs. Kaaro se demanda en souriant, le regard perdu dans sa tasse, quel garde avait sa dévouée parmi ses deux là.
Dévouée, Dieu qu’elle l’était elle-même ! Au point même d’accepter, de ne pouvoir faire autrement que de se marier avec celui qu’elle aime. Celui qui rythmait sa vie depuis des mois et des mois maintenant.

Dans quelques instants, oui, plus que quelques instants ! Leur rêve le plus cher se réaliserait. Ils pourraient vivre leur amour. Celui auquel ils ont tant rêvé ! Peut être lui moins qu’elle.. vu son repentit… Mais l’amour n’était il pas aussi, laisser à l’être aimé le bénéfice du doute ? Laisser ce même être le temps de prouver sa bonne foi ? Il aurait pu ne rien dire, et tout cacher… Non, il a avoué. Rien qu’en cela elle se devait de croire en ses regrets et n’avait de toutes façons pas la force de le repousser.

On frappa à la porte et Athelme, serviteur du vicomte, entra en la saluant. Elle le reçut un peu déçut que se ne soit pas Cedmisc, qu’elle espérait voir avant la cérémonie… Enfin, tant qu’il était dans l’église le moment venu… c’était le principale. Il venait de loin lui aussi et surement ne pouvait il pas faire autrement. La mariée n’eut pas le temps de se lever que …

Le vicomte m’a envoyé vous chercher, voulez vous bien me suivre… Vous êtes attendu dans la cours, le moment est venu.

Kaaro soupira d’un air satisfait. Déjà, elle allait dire « oui » et en plus… Ce serait fait. Car cette simple phrase, non ce simple mot, lui pesait, et l’envie de le sortir devenait plus qu’important. Elle était prête.


Le temps de me parer de mon bouquet, je vous suis.

Elle se leva donc, attrapa son bouquet d’une main, tenant de l’autre une partie des jupons encombrants, regarda une dernière fois son bureau de héraut, elle y reviendrait mariée. Puis suivit le serviteur aux grandes enjambées comme elle pu à travers les couloirs. Ce n’est pas qu’il marchait vite, mais la jeune femme se sentait un peu engoncé dans son vêtement. Elle regrettait presque de ne pas se marier en braies, au moins on était bien dedans !

Enfin ils arrivèrent dans la cour. Des gens, des chevaux, des carrosses, du bruit, voilà tout ce qu’elle retiendra de sa montée dans le carrosse qui heureusement était prêt de la porte. Cette petite traversée la mis dans un état second, elle allait devant l’autel !! Et pas avec n’importe qui ! Non ! Atalan ! Son Atalan !
Son nom a elle raisonna dans la cour, elle sursauta en se tournant vers le son. Face à elle, courrant, sa cousine échevelée la rejoignait. Kaaro l’accueilli en l’embrassant chaleureusement pendant que la jeune fille reprenait son souffle et complimentait la mariée.


Tu arrives à point nommé ma chère cousine ! Quel plaisir !

Elle lui désigna la porte du carrosse.

Je t’en prie accompagne moi dont. Tu verras l’intérieur est tout à fait confortable contrairement à ce à quoi nous avons été habitué. As-tu fais bon voyage ? N’était il pas trop long, trop éprouvant ?

En s’asseyant elle remarqua un bout de parchemin posé sur le siège en face d’elle. Sans hésiter elle le pris, enleva le seau de la mesnie et lu le contenue, vérifiant avant que cela lui était bien adressée. Pendant ce temps, Jezz grimpa à sa suite.
Ses yeux parcourèrent les premières lignes sans difficulté, mais à chacun des mots du vicomte qui lui disait, Oh ! combien il l’appréciait, la respectait, et était heureux pour elle, elle sentait sa bouche se plisser et ses yeux se remplir, elle marmonna pour elle-même.


Arf, Kaaro, se n’est pas le moment de verser ta larme ma fille !

Après les salutations écrites de son ami, elle roula le parchemin espérant que le carrosse ne tarderait pas à partir, la pression allait lui faire exploser la poitrine si cette cérémonie n’arrivait pas rapidement.
Le carrosse était fermé, les rideaux étaient tirés laissant juste assez de lumière pour l’intérieur mais n’offrant aucune visibilité extérieur. Après un sourire timide et plein d’anxiété à sa cousine, elle passa sa main entre le bois du véhicule et le rideau pour se laisser un petit champ de vision, et fut distraite par les deux servantes, prêt de l’entrée principale du bâtiment, le regard perdu loin devant elles gloussant toujours. Elle en déduit amusée, que le garde, objet de leurs désirs, n’était pas encore partit.
jezz
Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 07/12/2009

Re: Mariage de Kaarolane et Atalan

le Lun 7 Déc - 21:33
Jezz arriva haletante …. Le chemin avait été long depuis Valence …, Elle ne voulait pas arriver en retard au mariage de sa cousine adorée … Elle etait a peine rentré dans la cour … quand elle appercu au loin la jeune mariée qui se dirigeait vers un carrosse … Elle accéléra le pas une derniere fois pour rejoindre sa cousine donc elle etait si fiere . Kaaro!!!!! Elle arriva a sa hauteur …

Kaaro! J aurais loupé ce jour pour rien au monde … !!! Tu es magnifique … J avais vraiment eu peur de ne pas arriver a temps!!! Mais je suis la .. Et je suis très heureuse …
avatar
Astrid_la_rouge
Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 08/12/2009

Re: Mariage de Kaarolane et Atalan

le Mar 8 Déc - 12:18
[Castel de l'Aigle- Domaine d'Attigny]

Dans les appartements attribués à Astrid l'ambiance est joviale. Arcane ne sait plus ou donner de la tête.

Sur le lit de la Damoiselle tous les accessoires d'habillage sont étalés, une houppelande écarlate ourlée de vison gris à faire pâlir les plus grandes dames de la cour est prévue pour la toilette de la fillette, les dessous tout de fine dentelle sont immaculés……….

Plus loin sur une table sont rassemblés rubans et couronne qui agrémenteront la coiffure.


Aie Arcane tu me fais maleuuuuuuuuuuu………. Ayette il m'insupporte qu'on arrasse mes seveux

Astrid est heureuse d'être invitée au mariage de Dame Kaarolane, elle à lu tant de tendres choses sur cette Dame dans le journal de sa mère qu'elle l'aime déjà beaucoup sans la connaître vraiment.


"Pour être belle il faut souffrir" ne cesse de lui répéter la camériste……… Astrid n'est pas convaincue d'autant que l'héritier se moque d'elle, ce qui la rend furieuse. Un effort, elle essaie de supporter le supplice du peigne. Têtue la gamine refuse obstinément de tresser ses long cheveux.

D'ailleurs tout ce qui étreint, retiens, enserre, confine de quelque manière que ce soit provoque chez elle des crises dont personne ne comprends l'origine. Aussi la Dame de compagnie fait elle preuve de toute sa bienveillance pour lui éviter ces désagréments. De sa douce voix elle lui énonce les prochaines étapes, la mise en place des rubans de soie qu'elle lui donnes à toucher avant de les fixer dans la toison dorée…………… Enfin le supplice de la coiffure prend fin et Astrid peut voir combien elle est joliment parée.

Les vêtements sont passés, la voilà prête pour la cérémonie.

Un pas hors de sa chambre Astrid rejoint sa marraine, faisant tournoyer sa majestueuse tenue. Prends les mains tendues qui l'invitent et gratifient sa bienfaitrice d'un regard empli de remerciements.

Après des débuts difficiles et consécutivement à un sombre fait divers en Varennes, Amaurie a réussi à apprivoiser Astrid, c'est en gloussant et en se chuchotant à l'oreille le dernier mot à la "mode"qui les fait rire au point d'en avoir les yeux emplis de larmes que les deux chenapans prennent place face à la Vicomtesse dans le carrosse aux armes des d'Apperault.


En ce début d'hivers l'herbe gelée, les arbres dépouillés de leur feuillage enchantent les enfants. Ils sont éduqués à la chasse et savent que la nudité de la nature leur offrira à coup sûr un spectacle au détours d'un chemin. Le stoïque héron au bord de l'étang, le vol de la grue effarouchée par le bruit de l'attelage, la biche gracieuse.
jezz
Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 07/12/2009

Re: Mariage de Kaarolane et Atalan

le Mar 8 Déc - 12:41
Jezz embrassa également sa chère cousine et lui dit que le voyage s était très bien passer ..

De tout façon éprouvant ou pas.. Je n aurais jamais renoncer a ce voyage … je tiens a être la en ce jour extraordinaire et si important dans ta vie ….

Jezz suivie sa cousine dans le carrosse et la laissa lire tranquillement le courrier qui l attendait!!!

Quand elle l entendit marmonner .. Et qu elle vie ses yeux tout humide elle l enlaça affectueusement.

Ce n est pas le moment de pleurer … c est un jour heureux … éprouvant certes mais tout de même … garde tes larmes pour les partager avec ton bien aime!!!!!
avatar
Siva
Maitres des lieux
Nombre de messages : 1558
Date d'inscription : 19/06/2007
http://sivadechampmarin.forumsactifs.net

Re: Mariage de Kaarolane et Atalan

le Mar 8 Déc - 13:23
Un jour de noces,encore.Mais pas n'importe lesquelles.Celles la,elle les avait attendus peut etre autant que les mariés eux memes.
La Vicomtesse se rappela le nombre de foisou son Heraut et elle en avait parlé,avant meme qu'Arman ne fusse son époux,le projet etait deja en cours.
Helas sans cesse repoussé par les evenements.

Mais ce jour là,enfin le Tres Haut repondait aux prieres en ce sens,et bientot le couple serait beni.Certes,une ombre planait sur le couple,mais elle se dissiperait au fil des jours,du repenti,et de la Foi perseverante des deux etres.
Sa main se posa sur son ventre arrondi a present,dissimulé sous le tissus de velours d'une robe taillé droite et longue.Azur au decolleté bordé d'or.Les couleurs de la Mesnie,qu'elle avait preferé aux couleurs de la nouvelle terre qu'elle avait.Une ceinture entourait sa taille,au dessous de la poitrine,faisant ressortir les formes genereuses de la maternité.Une longue cape bordé de fourrure empechait sa gorge d'etre trop a nue.

Dans son carosse,fermant la marche,en etant derriere celui de la femme du jour,elle ressassa les regrets de son etat,qui l'empechait de faire comme son époux,a savoir escorter dignement les futurs mariés jusque l'eglise.Mais pour cette fois,pas de Vaillant,pas d'épée,juste un carosse decoré de verdures.Le cortege arriva bientot a l'Eglise,la porte s'ouvrit,et Siva saisit la main galament avancée par Tristan.
Un sourire serein se dessina sur ses levres,ajustant sa couronne,elle suivit son époux jusqu'au devant du Chapelain,a qui elle baisa l'anneau.
Aucun mots n'etaient necessaires pour lui prouver le respect qu'elle avait pour lui.
Onaël suivait de pres,elle etait etonnament calme durant le court trajet,alors que la demoiselle etait toujours empreinte d'enthousiasme a l'idée d'office,plus encore de noces.Le regard bleu de sa fille s'illumina a la vue du Prelat,comme toujours.

Les trois silhouettes entrerent ensuite dans l'Eglise,pour prendre place au devant,a la place qui etait la leur.
La Vicomtesse,ne mit pas longtemps a laisser son esprit aller a des pensées hasardeuses,et des questions vastes.Leur cadeau serait il pret a temps?La ceremonie se deroulera t elle sans imprevu?Et celle qui en decoula naturellement: Qui serait la?
Ses levres se pincerent a celles ci,apres tout,les jeunes gens ne lui avaient elle pas mandé un soir,si elle avait des visages qu'elle ne souhaitait voir?Il y en avait pour sur,mais ce n'etait pas son jour.Aussi ferait elle bon gré malgré.
avatar
Beeky d'Apperault
Nombre de messages : 22
Localisation : Attigny ou Nesles parfois. Souvent Varennes ou Reims et Conflans aussy.
Date d'inscription : 30/09/2007

Re: Mariage de Kaarolane et Atalan

le Mar 8 Déc - 13:43
Des espousailles, des espousailles encore et tousjours…

Attigny avoit l’impression qu’elle ne faisoit que cela, assister aux espousailles et accoucher les jeunes mariées…

Iceste foy seroit fort differente, cependant. Iceste foy, la veufve d’Apperault assisteroit à l’évènement en compagnie de ses enfants. Certes, elle eut préféré que son vassal l’y accompagna mais ces temps derniers, Carlisle arboroit un air sombre et taciturne… adoncques, sa suzeraine ne l’avoit poinct poussé à la chose.

C’estoit la toute prime foy qu’Amaurie sortoit hors de son environnement familier, pour assister à une cérémonie. Le jeune garçon avoit prit ses marques au castel de l’Aigle, de suite après iceluy du cousin Olric. La cohabitation avec Astrid sembloit bien plus sereine pour l’heure et les deux garnements paraissoient s’estre apprivoisés, s’entendant comme larrons en foire pour faire tourner en bourrique leur entourage.

Beeky avoit dû laisser les petits à Varennes, le temps qu’elle remplisse sa mission à Reims et qu’elle descende vers la frontière bourguignonne. C’est une damoiselle varennoise quy avoit esté engagée prestement au village pour garder les chères têtes blondes et il luy revenoit la lourde tasche de les apprester de leurs plus beaux atours.

Rien n’estoit trop beau pour eulx, rien n’estoit assez somptueux pour les contenter, la vicomtesse laschoit les cordons de sa bourse sans compter à la dépense encore que les derniers arrangements passés avec son Maistre drapier en Flandres, luy estoient, ô combien, favorables…

S’accordant une courte escapade pour assister aux noces d’Atalan et Kaarolane, la vicomtesse revint à Attigny pour y chercher les enfançons et les conduire vers le domaine de ses neveux, Tristan et Siva. Les cheveux nattés et entrelacés de rubans de satin rose et guirlandes de perles fines furent camouflés sous un hénin dont le fin voile protégeoit la dame de la morsure du froid. Vestue d’une houppelande d’azur et or, emmitouflée en sa chaude pelisse fourrée de martre, Beeky gravit ainsy le premier degré du marche-pied du carrosse léger arborant, sur ses portières, les armes des d’Apperault.

C’est iceste voiture quy avoit esté attelée pour l’évènement, les chemins par trop boueux estant impraticables pour le lourd carrosse d’Attigny. Les enfants montèrent à sa suite et le cocher fict claquer le fouet pour mettre en branle l’équipage. Deux valets de pieds estoient juchés à l’arrière de la voiture, l’escorte de trois hommes d’armes menés par le fidèle Landéric encadra le carrosse et c’est d’une allure vive que les quatre chevaux gris pommelé emmenèrent la famille vers le lieu de la cérémonie.
avatar
Atalan
Capitaine de la garde
Nombre de messages : 204
Localisation : Conflans les sens
Date d'inscription : 17/02/2009

Re: Mariage de Kaarolane et Atalan

le Mar 8 Déc - 18:18
Dans la cour en plus des gardes se trouvait trois carrosses. Trois carrosses assortis aux couleurs des Vicomtes. L'un pour sa douce, un autre pour les Maitres de Maisons, du moins la Vicomtesse car étant donné son état actuel, celle ci ne pouvait se mouvoir comme à son accoutumé, elle qui aurait préféré milles fois chevaucher son fier destrier. Mais le repos était de mise et un sourire naquit sur les lèvres d'Atalan suite à une fameuse altercation en taverne à cause d'un verre qui s'était fini ensuite dans son bureau. Heureusement le dénouement avait été heureux mais la encore à cause d'un excès de zèle, le sort aurait pu être tout aussi néfaste. Pas le temps de saluer la maitresse des lieux que celle ci était invité à prendre place dans la voiture prévue par Tristan. Regardant de biais celle qui lui faisait face et devrait normalement servir de moyen de locomotion, il réprima un léger soupire jusqu'a ce que les paroles de Tristan revenu résonnèrent

Ne comptes pas sur moi pour te mener par le bras a l'autel! ma bonté a ses limites! Ne faisons pas attendre Monseigneur! allons-y !


En ce cas je préfère tout autant monter à cheval, histoire de ne pas être confiné à l'intérieur. C'est que ce n'est pas dans mes habitudes.Ta bonté te perdra mon cher.dit il d'un léger rire salvateur


Un signe de la tète en direction d'un des palefreniers mis à disposition par le Maitre écuyer et en un rien de temps Atalan se trouvait juché sur une monture couleur brune et à l'allure musculeuse. Une belle bête. Mettant un pied dans l'étrier il se hissa sur celle ci, tenant fermement les rênes et resserrant sa cape mise pour l'occasion pour se prémunir de la légère bise qui lui glaçait l'échine.

Trottant aux cotés de l'ex Chambellan, ils ne mirent guère de temps pour parcourir les quelques mètres qui séparaient la Chapelle du reste de la bâtisse. Quelques mètres au cours desquels il ne pu s'empêcher de songer à cette union prochaine. A ce moment que tous deux espéraient plus que tout au monde et depuis des mois maintenant. Presque six mois s'étaient écoulés depuis qu'Atalan avait osé demander la main de Kaaro. Six mois au cours desquels ils avaient vu leur amour grandir autant que l'attente dont il souffrait de ne pouvoir s'unir. Six mois où ils n'avaient eu de cesse de parcourir la Champagne en allant de cérémonie en cérémonie mais jamais leur cérémonie. Voila qu'aujourd'hui enfin toutes les lumières seraient braquées sur eux. Eux qui se considéraient déjà pleinement mariés, ne restait plus qu'à officialiser tout cela devant Aristote et un parterre d'invité d'horizons divers et variés, à l'image d'Atalan et Kaaro qui au fur et à mesure de leur évolution avait gravi les échelons de la société pour côtoyer nobles et gueux, statut dont eux mêmes faisaient partis et qui étaient la raison même de leur existence. Un gueux intelligent lui avait on dit un jour^^

Les invités étaient déjà arrivés en masse. Le Chapelain également était la sur le parvis, attendant d'accueillir tout ce petit monde qui se bousculait en ce jour de festivités. Une brève secousse de la tête et il sorti de sa torpeur et de ses pensées mélancolique pour arborer un sourire radieux tout en sautant d'un pas leste de sa monture qu'il confia à un garde.


Monseigneur, votre Grace, Vicomtesse, dit il en saluant les personnes présentes sur le parvis et qu'il n'avait pas encore eu l'occasion de voir encore.

Quel plaisir de vous voir en ce jour ici même.Veuillez m'excuser mais je vais prendre place. Il semblerait que de voir la mariée avant le début de la cérémonie porte malheur


Ses paroles prononcées, il prit congé et adressa un salut de la tête aux personnes déjà présentes dans l'église. Conflans était la. Voila de quoi sourire davantage. Leur petite marraine était la, ainsi que Lylla, Chaplume et son ex sergent, Erkenbrand qui pour sur gravirait d'autres échelons au sein de la caserne. Que des personnes qui le rassurait mais qui ne lui faisait oublier en rien l'importance du moment. Voila que de nouveau ses angoisses refaisaient surface. La main posée sur la garde de son épée, ses doigts ne pouvait s'empêcher de tapoter celle ci par nervosité. D'innombrables questions envahissaient son esprit parmi les quelles : Et si Kaaro se désistait au dernier moment? Et si sur le trajet, une des roues du carrosse se déchaussait, provoquant un accident. Et si arrivée devant l'autel au moment fatidique, celle ci tournait les talons, le laissant là, seul planté devant tout le monde. Et si et si. Que de si qu'il lui fallait chasser d'un revers de la main. Attendre, simplement attendre. Voila ce à quoi il était réduit dans son bel habit blanc
avatar
Amaurie
Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 08/12/2009

Re: Mariage de Kaarolane et Atalan

le Mar 8 Déc - 20:08
[castel de l'Aigle, Attigny]

Des habits aux couleurs azur et or vêtaient pour l'heure l’héritier de Ricoh. Amaurie avait été baigné, parfumé, poudré et habillé par damoiselle Arcane à qui il incombait la digne tâche de veiller sur les enfants de la vicomtesse d’Attigny.

Adoncques, patientant devant les appartements d’Astrid, le garçon était prêt à partir pour les épousailles. Arcane prenait soin de la protégée de Beeky. Entendant la fille de feue Royalkonee protester, Amaurie s’en amusa un peu mais comprenait aussi son calvaire tant les tenues d’apparat des filles étaient mal commodes.
Astrid sortit enfin. Voulant siffler d’admiration devant la toilette de la fillette qui tournoyait, il émit un pffffff bien disgracieux. C'est alors que la vicomtesse arriva...

Croisant le regard de sa mère, il stoppa prestement. Ce simple regard ne manquait pas de lui rappeler que siffler ainsi les damoiselles étaient des manières de gueux et de piliers d'estaminets. Il se reprit et se raidit pour se donner contenance et montrer qu'il se tiendrait conformément à son rang.

Ils se rendaient chez leurs cousins, une des branches cadettes de la grande famille d'Apperault, pour assister aux épousailles de maistre Atalan.
Atalan était un brave homme qui, en compagnie de damoiselle Yunab, avait escorté le petit d'Apperault jusqu'à sa mère, la vicomtesse d'Attigny.



Tu n'appréhendes point Astrid ? Tout le monde va te regarder là bas.

Dit-il en montant dans le carrosse azur et or.
avatar
cedmisc
Prévost
Nombre de messages : 182
Localisation : Conflans-les-Sens
Date d'inscription : 10/03/2009

Re: Mariage de Kaarolane et Atalan

le Mar 8 Déc - 21:42
Le voyage était long depuis Reims. Même à cheval. Les frimas de l'hiver engourdissait les membres de Ced, malgré les vêtements chauds qu'il avait mis. L'activité physique relative parvenait à peine à le réchauffer.

Heureusement pour lui, la présence de Bel à ses côtés le réconfortait et réchauffait au moins son cœur. Si le paysage traversé par les deux cavaliers était gris et monotone, le sourire de la générale égayait cette traversée de la Champagne, la rendant fort plaisante. Les deux tourtereaux profitaient pleinement de cette occasion de se retrouver en tête à tête. Et puis le voyage se passait quand même sans encombre, chose plutôt rare en ce moment.

En ce moment, les pensées du jeune homme vagabondaient. Il faut dire que les cérémonies s'enchaînaient. Après son baptême récent, une semaine plus tôt, voila qu'arrivait le mariage de leurs amis Kaarolane et Atalan. Mariage... Lui songeait aussi au sien. Mais quand faire la demande? Il fallait la surprendre, lui annoncer quand elle ne s'y attendrait pas (ou plus). Pas facile ça... Et puis quand faire le mariage? Avec une compagne bloquée à Reims depuis une éternité et qui ne rentrerait à Conflans que pour une permission d'un mois dans le meilleur des cas, le créneau s'annonçait très restreint. Ils ne pouvaient quand même pas se marier à Reims!! Mais s'il ne se mariait pas pendant cette période, cela repoussait d'autant la possibilité d'avoir des enfants. Et s'ils décidaient de se marier à ce moment, il faudrait organiser tout ça rapidement. Pffff, dur dur de se décider...

Pendant ces réflexions, le couple se rapprochait inexorablement de Villemore, forçant l'allure car légèrement en retard...
avatar
belphegore
Medicastre de la Maison
Nombre de messages : 290
Localisation : Conflans les Sens
Date d'inscription : 02/10/2007

Re: Mariage de Kaarolane et Atalan

le Mar 8 Déc - 22:29
[Route entre Reims et Villemor]

Du petit trot, les chevaux avaient pris un galop soutenu. Etait-ce parce qu'ils reconnaissaient le chemin de leur écurie chaude où les attendaient une armée de palefreniers et de valets attentifs, ou étaient-ce leurs cavaliers qui avaient forcé l'allure, sentant le retour vers leurs amis chers, vers la chaleur complice, la tiédeur d'une Maison acceuillante.

Les joues rosies par la brise, des mèches de cheveux s'échappant de sa longue natte rousse, les lèvres entr-ouvertes par un large sourire, Belphegore laissait aller Baladin, jetant néanmoins un regard inquiet vers Ced, qu'elle savait un peu moins à l'aise sur un coursier qu'elle.

Ses yeux se portèrent au loin...Sa main se leva, pointa un index vers une forme floue qui se dessinait au loin dans les écharpes de brouillard:


"Là!!!!!!! Villemor!!!!!!"

Se penchant encore un peu plus sur l'encolure de son palefroi, les joues caressées par la longue crinière, elle fit accélerer Baladin.

Encore un tournant...Et puis le petit pont sur a rivière....Les champs qui doivent être labourés...La dernière ligne droite avant le porche d'entrée...

Elle se remémorait le chemin à parcourir encore...

Le tournant, là..

Et soudain...Dans le tournant, trois hommes montés sur des roncins maigres et sales...Trois hommes aussi décharnés et encrassés que leur monture.

Belphegore n'eut que le réflexe de se jeter en arrière, serrant fermement ses rênes dans ses mains, asseyant presque Baladin sur les jarrets.

Le cheval de Ced ne pût l'éviter, et vint cogner contre elle.Baladin fit une embardée, secouant durement sa cavalière.

Désarçonnée, elle tomba lourdement à terre.


Dernière édition par belphegore le Sam 12 Déc - 20:03, édité 1 fois

_________________
avatar
elmichele
Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 09/12/2009

Re: Mariage de Kaarolane et Atalan

le Mer 9 Déc - 19:37
Elmi et Mega ,lourdement chargés ,emmitoufflés
avaient beaucoup marché pour rejoindre le chàteau et
l'église ,le pigeon annonçant le mariage les avaient
rejoints en Bourgogne...
et le mauvais temps s'en était mélé !pluie ,vent ,
la route boueuse et méme inondée par endroits!!!

ils se glissèrent au fond de l'église ,discrets ,
ils ne se sentaient pas à l'aise en tenue de route,
mouillés ,crottés ,chargés ...
et tous ces gens bien habillés ,

que faire ??? Elmi se cacha derrière une colonne ,enleva pelisse et chale ,écharpe et brossa la jolie robe cachée sous les épaisseurs ...voilà !!!

Mega fit de mème et tous deux ,main dans la main
rejoignirent les Conflandais ...leur sourire ...
Contenu sponsorisé

Re: Mariage de Kaarolane et Atalan

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum