Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Manu95
Fantome officiel du Domaine
Nombre de messages : 325
Localisation : Troyes
Date d'inscription : 28/09/2007

Arrivé du seigneur Marchais et de la dame de Perosa

le Jeu 29 Avr - 21:02
A cheval sur sa fière monture, guidé par un jeune page, le seigneur Marchais en tête de cortège ouvre la route à un carrosse mystérieux. Devant les portes du château de villemor, le garde un peu inquiet de voir ce vassal solitaire inhabituellement accompagné se fixe au garde à vous et laisse passer le cortège.

Le convoi s’arrête en la cour et le seigneur descende de sa monture et s’approche du carrosse afin d’aider courtoisement une très jeune femme à en descendre.


Le seigneur marchais indique d’un signe de tête qu’il donne congé à son jeune page, et le couple s’engouffre dans le château. Habituer des lieux, le vassal de Montmirail appelle un des servant de la maitresse des lieux :

SEIGNEUR MARCHAIS : Servant, va informer ma suzeraine la vicomtesse de provin que j’ai grand besoin d’avoir audience avec elle, si elle me l’accorde.

Puis se tournant vers la jeune femme.

SEIGNEUR MARCHAIS : Si vous me le permettez j’entrerai le premier, et vous ferais venir pour présenter ensuite.
avatar
Angeline di Leostilla
Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 30/04/2010

Re: Arrivé du seigneur Marchais et de la dame de Perosa

le Sam 1 Mai - 10:00
Maintenant que l'acte fut conclu auprès de Remus, son jumeau, Angeline n'avait plus d'autres choix que de se plier respectueusement aux désirs de son futur époux et de son frère. Aussi quand le Seigneur Marchais insista pour faire le voyage jusqu'aux terres de sa suzeraine afin de la présenter dans les plus brefs délais, la jeune fille accepta sans broncher. Le voyage fut long jusqu'au château et seule, dans le carosse qui la menait vers sa future suzeraine par alliance, Ange se fondait dans ses pensées. Bien sûr, son futur époux venait parfois s'enquérir de son bien être mais le mutisme froid de la jeune donzelle devait le laisser pantois bien souvent. Elle lui répondait d'un léger sourire, un signe de tête ou une réponse brève tel que un "oui oui" las.

Le seigneur Marchais n'était pas repoussant, loin de là, mais les chaines avec lesquelles elle se retrouvait la poussait à renier tout intérêt qu'elle aurait pu lui porter, comme à leur première rencontre. Il précédait son attelage, aux aguets d'un moindre danger. Vrai qu'il était homme à savoir se battre et son côté militaire l'impressionnait beaucoup, surtout depuis ce qu'il s'était passé à Langres.

Arrivés sur place, le Seigneur lui proposa sa main pour l'aider à descendre les marches du carrosse. Ne se faisant pas prier, elle s'appuya sur lui. Sa robe gênait ses mouvements. Elle qui faisait fi de ses atours bien encombrants, Remus lui avait fait suffisamment de remarques sur ses tenues trop simples. Aussi dans ses bagages, il n'y avait plus que robes à corsage serré, jupons, coiffes, ... Et des robes de nuits choisies par son frère lui-même.

Une légère révérence devant son Seigneur avant de le suivre à l'intérieur jusqu'à une double porte ouvragée, certainement l'accès à un salon prestigieux. Se rappelant du château de sa marraine, aujourd'hui disparue, cachant à jamais la tristesse de son coeur, la jeune fille répondit à Marchais d'une voix troublée.

Faites mon Seigneur ...

Contemplant les ouvrages muraux, elle attendit patiemment qu'on l'appela.
avatar
anthelme
valet
Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 07/02/2009

Re: Arrivé du seigneur Marchais et de la dame de Perosa

le Sam 1 Mai - 10:40
A peine avoir nettoyée les escuries de fond en comble, maudissant son maitre pour l'avoir puni de la sorte qu'il se fit interpellé par le vassal barbu de sa maitresse de maison. Un leger sourire et une petite reverence du a son rang il acquiesca au seigneur

Je vais de suite la prevenir!


puis maucreant a voix basse le long du chemin

sait toujours pas qu'elle est duchesse lui, c'est tit pas potible de servir a tout ici!

il s'arreta devant le bureau de la duchesse se faisant interpeller par jeanne

anthelme! tu ne va pas te presenté a la duchesse avec cette tenue et cette odeur?

il leva les yeux au ciel en soupirant

Au point ou j'en suis! j'ai le choix entre me faire congedier pour n'avoir pas delivré l'information a temps ou me faire congedier pour mon odeur!

il attendit quelques instants devant la grande porte, sa hantise penetré dans le bureau de la duchesse qui ne l'avait toujours pas pardonner depuis langres se demandant a quelle sauce il allait etre mangé.il se decida a entrer apres s'etre annoncé et s'inclinant

Votre grasce! j'ai croisé le seigneur de marchais qui demande audience a la vicomtesse de provins selon ses dires. il vous attend avec une dame ...........

il se tut n'en disant d'avantage baissant les yeux pour ne croisé son regard.
avatar
Siva
Maitres des lieux
Nombre de messages : 1558
Date d'inscription : 19/06/2007
http://sivadechampmarin.forumsactifs.net

Re: Arrivé du seigneur Marchais et de la dame de Perosa

le Lun 3 Mai - 9:11
Les poils du pinceau se liaient doucement au cuir,pour parfaire son oeuvre.Alliance délicate des émaux et fourrure,elle appliquait quelques feuilles d'or qui apporterait le brillant aux armes.Venait les feuilles d'argent,qu'elle tenta d'appliquer soigneusement pour suivre les courbes du meuble.
La patience était mise a rude epreuve dans cette science.Le Heraut voyait le bout de son travail poindre,apres tant d'heures passées dessus.La satisfaction attendait sur le seuil de ses levres pour s'exprimer une fois la derniere feuille d'argent apposée.Le feu de la joie d'un travail fini amplifiait alors que le poil saisissait la matiere.Le bruit du metal sur le cuir,la raprochait de la finalité.
Quand soudain,elle sentit tout lui echapper,par un sursaut qui la saisit.
Quelle rage que de ne pas l'avoir entendu entrer.Quelle frustration que de ne pas avoir barré sa porte pour ne pas etre derangee.

Son regard de jais se posa sur la silhouette qui etait entrée et avait troublé le silence pesant du labeur sans prevenir.Ses doigts etouffaient dans son imaginaire ce valet fidele a son maitre,en serrant reellement le bois du pinceau qu'ils tenaient.Un rapide coup d'oeil a l'argent qui apres cette mauvaise manipulation debordait d'un angle.
Elle l'aurait tué sur place celui la,et se retenait a présent de lui jeter l'ecu en pleine face,inconscient qu'il semblait etre de sa betise.
Un grand soupir souleva sa poitrine,et amena,apres la colere,le depit.Elle usa d'un linge pour essuyer ses doigts,alors que de l'argent s'etait collé sur le bout de l'index droit.
L'autre main libera l'outil,alors qu'elle decida de se servir un peu de Mirabelle pour apaiser son esprit


Malaye tu n'as pas idée des consequences de ton ingérance!Tu sais que j'oeuvre patiemment,et tu te doutes de l'application qu'il faut pour faire des armes.Quand bien meme tu ne le saurais pas,sache que je te le rappellerais.


A la reprimande suivit une grimace de degout.Une odeur apre venait a ses narines.Celle ci ne venait pas du verre,et la Duchesse en trouva vite l'origine en regardant le piteux etat d'Anthelme.Ses sourcils se froncerent

Vivant,et tu oses faire cela dans cet etat!La encore,une pietre image de la Maison que tu sers,et de ton Maitre que tu donnes...Va donc prendre un bain.Tu sembles oublier ,comme le Marechal,que tu te presentes devant une Duchesse...

Un geste de la main l'autorisa,voire meme le pressa a prendre congé sans l'attendre.Non pas qu'elle detestait l'homme,mais ses manieres avaient don parfois de l'agacer.Aussi ne preferait elle pas lui donner l'impression d'etre dans ses bonnes graces,pour ne pas que l'audace et la certitude prenne le pas sur le peu de reserve dont disposait le jeune garcon.

Je viens...

A peine Anthelme parti,qu'elle alla verifier sa coiffure.Comme a chaque fois qu'elle oeuvrait pour ses Caducées,les meches s'evadaient de sa longue tresse pour se coller a ses tempes.Un rapide coup d'eau fut passé sur son visage,alors que ses doigts ramenerent les meches derriere son oreille.Elle passa rapidement une robe de bonne facture,au col brodé finement,et a la découpe qui mettait ses formes en valeurs,comme l'appreciait son époux.
Un voile fin vint couvrir ses cheveux,qu'elle fit tenir par un bandeaux ouvragé,mais modeste a coté de la couronne qu'elle aurait du porter.
Manu la connaissait assez pour qu'elle s'epargne la lourdeur du bijou.

Bientot,ses pas la menerent a l'endroit ou Marchais l'attendait.La Salle d'audience.Elle ne prenait plus garde a la vie fourmillante du Domaine,et ne percut pas la presence feminine discrete de la petite piece qu'elle traversa pour s'y rendre.
Quand elle penetra dans la fameuse salle,elle y trouva son vassal,et comme a chaque fois,un grand sourire accueillit celui qui la servit sans faillir des ses noces avec Montmirail.


Marchais,c'est pour moi ,toujours une joie,que de te voir!

Elle se tourna vers le valet qui l'avait accompagné

Fais quérir le Duc,qu'il soit a mes cotés pour recevoir son vassal....se tournant vers Manu de nouveau Je gage qu'il partagera mon contentement de te revoir

_________________
avatar
Manu95
Fantome officiel du Domaine
Nombre de messages : 325
Localisation : Troyes
Date d'inscription : 28/09/2007

Re: Arrivé du seigneur Marchais et de la dame de Perosa

le Lun 3 Mai - 14:00
A la venue de la duchesse Siva, le seigneur de Marchais-en-Brie pose genoux à terre et incline la tête, comme il le fait à d’accoutumé avec elle. Puis il répond

Ma suzeraine, Tous ce plaisir est assuré, soyez en sur.

La dernière fois qu’il à demander audience avec tant de sérieux à sa suzeraine, c’était pour lui annoncer une nouvelle qui la décevrais. Mais cette fois, sans aucun doute, que la duchesse sera heureuse de connaître celle qui va changer la vie de son fidèle vassal. Mais ce n’est point nouvelle à annoncer entre deux portes, aussi il préfère évoquer le sujet sans y rentrer de suite dedans.

Ma suzeraine, ce que j’ai à vous dire est important. Vostre époux le duc Tristan sera tout comme vous ravis de la connaître, mais je pense qu’il serait plus aisé de poursuivre cet entretien dans un lieu plus approprié si vous me le permettez. J’ai grand désir de vous présenter cette jeune femme, qui m’a accompagné sur les chemin Champenois.

Sur cette dernière phrase, il désigne la principale intéressée de la main.
avatar
Siva
Maitres des lieux
Nombre de messages : 1558
Date d'inscription : 19/06/2007
http://sivadechampmarin.forumsactifs.net

Re: Arrivé du seigneur Marchais et de la dame de Perosa

le Lun 3 Mai - 15:37
Le Marechal la salua comme a l'accoutumée.Elle l'ecouta donc un instant,avant de froncer les sourcils pour tenter de comprendre de quoi il revenait.
"Vivant,il va encore me presenter une batarde".Cette pensée s'evapora cependant qu'il parlait de contentement,toutefois un doute subsista en voyant une fine silhouette designée plus loin.Elle acceda a sa requete,et acquiessa,avant de se tourner vers les gardes qui etaient postés a la porte et de les invectiver de sa voix posée et autoritaire comme elle savait si bien faire


Vous deux,barrez moi cette porte,et ne laissez passer quiconque si ce n'est le Duc,suis je claire?

Le hochement de tete des deux concernés la rassura,et c'est d'un geste serein qu'elle designa les trones,et les deux sieges qui leur faisait face.
Ainsi la salle d'audience etait hermetique a toute indiscretion de quelques serviteurs.En atendant que son époux la rejoigne,Siva pris place dans la cathedre finement ouvragée,et s'enfonca dans la fourrure qui couvrait l'assise avant d'etendre ses membres superieurs sur les bras du meuble.
Le silence retomba et a peine firent ils installés qu'un valet proposait du vin de Chailly aux invités et a la Duchesse



[HRP: J'ai crée un topic en salle d'audience,ou est copié le dernier post...^^]

_________________
avatar
Angeline di Leostilla
Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 30/04/2010

Re: Arrivé du seigneur Marchais et de la dame de Perosa

le Mer 5 Mai - 8:05
La jeune fille vit passer du monde dans ce couloir d'attente. Le Seigneur Marchais attendait à l'entrée quand une femme, visiblement la duchesse suzeraine de son futur époux, arriva. On ne pouvait s'y tromper. La dame avait le port droit, les étoffes somptueuses, la beauté grâcieuse et la réaction des domestiques ne laissait aucun doute sur son identité.

Le Seigneur s'agenouilla devant elle. De la discussion qui s'en suivit, Ange n'entendit rien. Trop loin et trop inconvenant que de se mêler de ce qu'il se passait, son regard évita de rester trop longtemps posé sur la duchesse et son vassal. La porte d'entrée n'était pas très loin. Le soleil se glissait en un éventail de couleurs à travers quelques émaux magnifiques.

Elle n'était pas si loin, la liberté, mais elle ne pouvait pas malgré que son coeur battait tambour battant par la nervosité de ce que cet entretien allait donné.
Contenu sponsorisé

Re: Arrivé du seigneur Marchais et de la dame de Perosa

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum