Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Oceade
Chanceliére
Nombre de messages : 435
Localisation : Entre terre et ciel.. peut être..
Date d'inscription : 26/06/2007

Carte, légendes et autres.

le Mar 11 Mai - 14:10
Origine du nom :

L'origine vient du gentilice celte RENOS et FERRON, des forges qui traitaient le fer.
Ce bourg, trés ancien, est situé dans un pays accidenté au fond d'un vallon, au sol crayeux.
On disait autrefois, "de 17 montagnes et de 17 vallons, Rigny en est la tramée".
Au moyen age, Rigny avait une fonderie de clous.

Situation géographique :

Petit village de l'Aube d'une superficie de 19.1 km² dans la région de Champagne-Ardenne, à 120 kms de Paris. Commune située à 125 mètres d'altitude dans le Pays d'Othe, ses habitants sont appelés Ferronnais et Ferronnaises. (carte).

Lieux dits :
Gerbeaux :
Origine du nom : Gabarium = tas de gerbes, gerbiers
Ancien fief des commandeurs de Coulours (Yonne)

Gerbeau (10)
Aube, arrondissement de Troyes, canton d'Aix-en-Othe, commune de Rigny-le-Ferron.

La maison du Temple de Rigny-le-Fèron, devenue membre de la commanderie de Coulours comprenait, d'après la dèclaration de 1338, le gagnage ou la ferme de Gerbeau et de Rigny, « gagnagium de Gerboyau et de Regny », la dîme et les terrages du village de Rigny, « ville de Regniaco », les moulins de Gerbeau, les près de Flacy, « de Flaciaco », avec plusieurs censives et revenus seigneuriaux à Gerbeau et à Rigny.

Un terrier de l'année 1460 nous dèpeint l'état de ruine où la guerre avait plongè Gerbeau :
« A l'Hôpital de Coulours est appartenant ung lieu et place inhabitable et ruyneux, nommé Gerbreau, membre de ladite commanderie de Coulours, auquel lieu et place souloit avoir jadis maison manable, cour, jardins, granches, estables, avecque deux molins à blé estans en iceluy hostel, lequel estoit fermè de fossez, contenant arpent et demi; auquel lieu on ne demeura passé cinquante ans et plus, et est tout par terre en boys et en buissons ».

Les moulins, comme la maison de Gerbeau, étaient établis sur la petite rivière de Serilly.

II est parlé, dans le Procès, d'une réception faite en 1303, à la fin de l'année, par le précepteur de France, Gérard de Villiers, en présence du prêtre du Temple, Albert de Thors, « in camera domus Templi de Gelboe, Lingonensis diocesis », Procès, t. I, p. 561 ».

Or, la maison ainsi désignée serait la petite localité de Gerbeau, voisine de Coulours, dont le dictionnaire topographique du département de l'Aube, indique des formes anciennes telles que : Jabael, Gerboeal, Gerboyau.

Il subsiste, en outre, un fragment de recette des maisons « de Coullors » et « de Girboyau », de la fin de l'année 1307 et de 1308, qui vient confirmer notre attribution « Bibliothèque nationale ms. lat. 9035, n. acq ».

Sources : Trudon des Hormes pour les actes du Procès, Ordre de Malte, le Grand Prieuré de France
Top



Quelques légendes et expressions locales :

La mannée :
La cloture de la moisson avait lieu à l'église au cours d'une cérémonie appelée "la mannée". On y apportait pour être bénites des gerbes et une croix de blé faite avec de beaux épis placés de telle façon que la tige des uns touchait la tête des autres (cul su l'bout). Cette croix panachée, "la beschevatte", était clouée contre la porte de la grange ou sur une poutre intérieure, elle restait ainsi jusqu'à la récolte suivante.

Expressions :

Accin : Enclos, maison entourée
Batisson : Baptême
Fluter : Boire
Marcou : matou
Vaissiau : Tonneau.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum