Partagez
Aller en bas
avatar
Jacquotte
Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 20/09/2010

Garde à vous, De Lagarde arrive

le Ven 13 Mai - 13:36
[RP ouvert à ceux qui veulent]

Jacquotte se leva de bon matin comme à son habitude, sourire aux lèvres. Leur séjour en Champagne s'éternisait principalement dans l'attente de l'arrivée du premier enfant de sa maitresse.
Quelques préparatifs étaient déjà en place, dont les tentures comme le voulait la tradition.
Du linge propre attendait sagement rangé dans les coffres, le landau dans lequel avait dormi la future mère avait été sorti du grenier et nettoyé jusqu'à l'en rendre presque neuf.
Au dernier moment, elle ferait bouillir l'eau, préparerait les onguents et veillerait à ce que les rituels soient respectés.. pas de collier autour du cou, sinon le bébé naitrait étranglé par son cordon, les hommes seraient consignés à l'extérieur ou dans le salon, petite exception accordée au Duc de Carrouges.
La servante veillait sur sa ptiote, la regardant profiter de la présence de son époux, s'épanouir malgré la blessure qui lui avait été infligé.
Un haussement d'épaules puis Jacquotte vit le couple ducal apparaitre, revenant sans doute d'une promenade matinale comme ils aimaient à le faire. Aussitot, elle s'empressa à préparer du lait chaud ainsi que quelques tartines.
Plus le temps passait, plus la servante s'estimait comblée de servir de si gentils maitres.
C'est avec le sourire qu'elle continua à s'affairer en attendant d'entendre la petite cloche tinter pour lui demander de servir.
Oui, décidément c'était une fort belle journée qui commençait..
avatar
Oceade
Chanceliére
Nombre de messages : 435
Localisation : Entre terre et ciel.. peut être..
Date d'inscription : 26/06/2007

Re: Garde à vous, De Lagarde arrive

le Ven 13 Mai - 13:51
Ils revenaient de leur promenade habituelle sur les terres de Reigny, devisant gaiement, cherchant encore le prénom de leur premier héritier.
Le soleil brillait et une douce chaleur régnait. La future mère affichait des rondeurs bien avancées et sentait l'enfant s'agitait de plus en plus. Le terme s'approchait et elle avait hâte de tenir son bébé dans les bras.
Fille ou garçon, elle ne s'en préoccupait guére, la nature étant seule juge.
Jacquotte devait les avoir vu revenir et s'affairer à leur préparer un en cas qui serait le bienvenu.
Jean lui devait s'occuper à l'entretien du jardin et veillait discrètement au cas où le petit déciderait de sortir. Il savait qu'il devrait de suite se rendre à Villemor pour y quérir la Duchesse Siva qui assisterait sa jeune maitresse pour l'accouchement.
Une bien belle journée s'annonçait pour tous.
Le jeune couple s'installa au dehors désirant profiter du paysage et du soleil. Jacquotte ne tarderait surement pas à se présenter et la jeune femme avait hate de déguster un bon lait chaud.
Elle sourit à son époux, le regardant avec tendresse, sourire qui s'acheva dans une grimace.. Une crampe au ventre venait de la surprendre, elle respira profondément puis se pencha vers sa tendre moitié :


Mon tendre.. je crois que notre petit veut venir nous rejoindre..

Elle le regarda sans panique, sachant que le premier accouchement prenait bien du temps.

Appelles Jacquotte, veux tu.. Et dis à Jean d'aller chercher Siva.. le moment approche.

Elle lui sourit, attentive à la prochaine douleur, attendant l'arrivée de sa servante pour ensuite se rendre dans la chambre ducale.
avatar
Jean
Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 18/05/2011

Re: Garde à vous, De Lagarde arrive

le Mer 18 Mai - 11:47
Jean comme convenu alla quérir la duchesse Siva.
Il s'en alla donc en direction de Villemaur quérir la mère de sa maitresse.
avatar
Jacquotte
Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 20/09/2010

Re: Garde à vous, De Lagarde arrive

le Jeu 19 Mai - 10:52
Ses maîtres étaient restés dehors pour profiter des premiers rayons de soleil. Il faisait bon, on entendait juste au loin les animaux des fermes alentours. Elle aimait bien cet atmosphère la Jacquotte. Elle avait entendu le crissement des pas au dehors mais rien à l'intérieur et le maître n'eut pas le temps d'aller la chercher, prévenante comme elle était, elle était déjà en route. Elle sortit avec le plateau. Le lait fumait un peu et les tartines de pain tiède embaumaient l'air. Elle avait aussi emmené du miel et un peu de douceurs dans le plateau. Une fermière avait amené un pot d'une première confiture. Il y en aurait d'autres dans la saison et des fruits aussi. Un coup d'œil rapide dans le jardin lui fit remarquer l'absence de Jean. Ou il était encore lui. On lui avait pourtant demandé de rester là. Ah les hommes!!!!
Elle déposa le plateau sur la petite table commençant à vouloir tout disposer.

avatar
Oceade
Chanceliére
Nombre de messages : 435
Localisation : Entre terre et ciel.. peut être..
Date d'inscription : 26/06/2007

Re: Garde à vous, De Lagarde arrive

le Jeu 19 Mai - 11:03
Jacquotte arriva avant que la clochette ne tinte ce qui amena un léger sourire sur les lèvres de la jeune femme.
Elle la laissa installer les diverses victuailles sur la petite table, puis posant doucement sa main sur la sienne
:


Jacquotte.. il est temps d'aller préparer le nécessaire.. le petit semble vouloir arriver ce jour..

La future mère entendit ensuite un bruit de sabots au loin, se doutant que Jean avait bien parvenir l'information à Siva.
Elle resta assise et attendit que sa mère arrive.
Une seconde douleur arriva, cette fois un peu plus forte et elle pensa non sans ironie que le petit De Lagarde montrait autant de fougue que son paternel.. Guère patient et avide de découvrir le monde. Voilà qui promettait pour l'avenir.
Elle reprit lentement sa respiration, regarda son époux puis Jacquotte, se leva de son siége.


Je crois qu'il faudra que je patiente pour pouvoir me sustenter. Lorsque Siva sera là, mon doux, pourras tu lui demnder de nous rejoindre dans la chambre directement ?

Sur ces quelques paroles, la jeune femme se dirigea vers la maison escortée par Jacquotte et gravit les escaliers pendant que sa servante se dirigeait vers l'office pour y faire bouillir l'eau.
avatar
Jacquotte
Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 20/09/2010

Re: Garde à vous, De Lagarde arrive

le Jeu 19 Mai - 11:25
On y était. Sa maîtresse allait connaitre la pire des douleurs dans peu de temps. Elle même avait connu ça pas mal de fois. Ses enfants étaient restés chez sa mère au loin pour qu'elle puisse suivre sa maitresse plus facilement. Et puis des enfants ça ne voyage pas sinon ça tombe malade et ça meurt. On avait déjà bien du mal à les faire vivre sans voyage.
Elles soutint sa maitresse jusque la chambre. Elle l'aida à se déshabiller et mettre une tenue plus adaptée, pour quelle puisse être installée commodément pour attendre d'accoucher et veilla à ce que rien ne l'encombre comme bijoux ou autres fariboles. Elle avait discrètement mis sous le matelas un sachet d'herbes destinées à faciliter l'accouchement. Elel tenait ça de sa mère qui la tenait de la sienne et on pouvait remonter loin dans le temps comme ça...
Quand la maîtresse fut bien mise dans le lit, elle repartit dans un coin préparer les onguents, la mère de sa maitresse voudrait sans doute que tout soit prêt quand elle arriverait, il ne fallait donc pas perdre de temps. Elle restait pourtant attentive au moindre mouvement ou bruit venant du lit, et qui indiquerait qu'il faudrait la relever.
avatar
Siva
Maitres des lieux
Nombre de messages : 1558
Date d'inscription : 19/06/2007
http://sivadechampmarin.forumsactifs.net

Re: Garde à vous, De Lagarde arrive

le Jeu 19 Mai - 11:58
Il lui fallut moins d'une heure pour rallier Reigny,non sans bousculer quelques paysans du chemin,au sons d'autoritaire "place!",qui pesterent contre la folle cavaliere,qu'ils ne reconnurent qu'a la longue tresse brune qui flottait au vent et qui fit tairent les hurlements auxquels elle ne preta pas attention.

Le temps etaiet clement depuis des jours,et la terre bien seche,ce qui facilita le voyage.La Duchesse qui connaissait ce coin de ses terres comme sa poche,avait eu tot fait de couper parfois a travers quelques sous bois,lui permettant de traverser quelques rus.La Castel fut bientot en vue,et la grande porte se dressa devant elle.
Les deux gardes en faction eurent a peine le temps de s'ecarter,que la monture les frola dans un nuage de poussiere,avant de se cabrer dans la cour,sous le tiraillement soudain des renes.Le cheval n'etait pas son habituel Vaillant,tropvieux pour ce genre de cavalcade,et dont l'intensité transpirait sur sa robe,et faisait naitre l'ecume a ses naseaux.
Mettant pied a terre dans un saut,elle confia la bride,non sans une caresse,a un jeune ecuyer venu l'accueillir


Il merite sa rasade d'avoine...veilles y!

Decrochant la besace qu'elle jeta sur son epaule,elle suivit un serviteur qui la mena aux jardins ou se trouvait le Duc de Carrouges.Un large sourire etira les levres de Chiny a sa vue,et pour la premiere fois depuis longtemps,en cette occasion speciale,elle laissa de coté l'etiquette pour donner une accolade familiere a son gendre.Son enthousiasme avait pris le pas sur tout,meme la dessus.De toute facon,sa tenue meme,et son attitude non chalante,se serait mal pretée au rituel de l'etiquette

Messire Thibaud,voila un grand jour tant attendu!

Loin d'elle l'idée de lui poser la sempiternelle question sur la santé,et le reste,elle savait par experience,que le pere etait toujours un peu anxieux a cette occasion,aussi posa t elle une main sur son épaule,dans un geste rassurant


Tout se passera au mieux,je m'en assurerais...Toutefois,les choses ont elle ete preparées?J'ai fais mander le Chapelain,par precaution,et pour ses prieres qui ne seront pas de trop.Notre Medicastre etant elle meme en relevailles,avez vous fait querir une remplacante?




Tout doux,se dit elle,ne pas l'assommer de question.Seulement voila,son gout poru la preparation etait averé,et elle devrait faire montre de patience pour ne pas brusquer ni les gens,ni les choses.Un sourire se dessina de nouveau sur les levres,en attendant sa réponse.Une pointe d'apprehension lui serrait le ventre,toutefois,elle etait moindre que l'assurance et l'experience de ses propres enfantements,qui se passerent bien ou mal,ce qui lui permis de retenir bien des lecons.

_________________
avatar
Petitsuisse
Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 06/05/2010

Re: Garde à vous, De Lagarde arrive

le Ven 20 Mai - 17:23
Thibaut était un peu agard il avait pourtant vu cette journée dans son esprit, cependant cela arrivait vite et il était un peu pris au dépourvu.
Jean était revenu de Villemaur, Jacquotte emmenait Océade a l'étage, Siva arrivait...
Il avait l'impression d’être le spectateur d'un spectacle qui se jouait devant lui.


-je vais fort bien, et je suis fort aise de vous revoir Jézabel, il est vrai qu'une naissance est plus joviale qu'un enterrement pour des retrouvailles...
les préparatifs vont bon train et Teia devrait arrivée sous peu, vous avez fort bien fait de penser au chapelain une aide spirituel sera la bien venue.
Océade est dans sa chambre si vous voulez aller a son chevet.

avatar
teia
Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 21/05/2011

Re: Garde à vous, De Lagarde arrive

le Dim 22 Mai - 0:42
Teia avait reçu un vélin de son maître, il fallait qu'elle vienne de toute urgence au Domaine de la mère de madame car Madame n'en avait plus pour longtemps avant de mettre au monde son bébé. Elle avait préparé un petit baluchon et s'était dépêché de préparer Démon qui devinant l'objet de sa visite, était tout fringant. Une selle sur le dos, un manteau sur ses épaules à elle et en route. Elle avait fait galoper sa monture et après de nombreuses lieux, elle arriva en vu du Domaine.

Elle ne savait ou se dirigeait aussi s'avança-t-elle vers l'entrée. Elle chercha un domestique....point de domestique dans les environs....tout le monde serait-il occupé avec la future naissance, elle en doutait. Ne sachant quoi faire du cheval, elle sauta à terre et avança le tenant par la bride......Elle n'allait pas le laisser à l'entrée pour que quelques vagabonds le volent.

Ce Domaine était immense, comment trouver les maîtres ici?

Des voix lui parvinrent de derrière la haie, elle crut rejoindre le Duc. Elle avança doucement ne voulant pas déranger. Elle attendit un peu que l'autre personne s'éloigne puis sortit de derrière la haie toujours suivit de Démon qu'elle n'avait pas lâché :


Votre grasce, je suis si contente de vous trouver là! Comment va madame la Duchesse? le bébé?
avatar
Petitsuisse
Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 06/05/2010

Re: Garde à vous, De Lagarde arrive

le Lun 23 Mai - 16:18
Le duc toujours a deviser avec Siva fût interpellé par une voix familière.

-Ah Teia ! nous parlions de toi justement, ma belle mère s’inquiétait de savoir si Océade et moi même avions un médicastre, car la sienne étant de retour de couche elle ne peux assurer la naissance de mon enfant.
Votre Grasce je vous présente Teia notre dévouée capitaine, médicastre doué de surcroit et qui enseigne son art a Belrupt et notre sœur hospitalière qui plus est.
Teia, voici la duchesse Jezabel d'Appérault Von frayner d'Azayes dite Siva, Duchesse Souveraine de Chiny, Vicomtesse de Provins, Baronne de Villemor, Montmirail et Nogent, Dame de Mathusalem l'ancienne saint-Jean de notre Ordre.
Je vais faire appeler Jean il va conduire Démon aux écurie. Avez vous fait bon voyage capitaine? avez vous trouvé facilement ?



Jean arriva vite car il s'occupait non loin de là du jardin et avait plus ou moins entendu la scène.
avatar
Thomas d'Azayes
Chapelain
Nombre de messages : 305
Age : 35
Localisation : Reims, Rome ou Paris
Date d'inscription : 31/10/2008

Re: Garde à vous, De Lagarde arrive

le Lun 23 Mai - 21:50
Thomas, demandé par la duchesse de Chiny prit rapidement la direction de Reigny. Il en profiterait certainement par passer par Champ-Gueffier sur le chemin du retour, faute de pouvoir s'y arrêter à l'aller. Mais là, il n'y avait pas temps à perdre. Le carrosse avait filé sur les routes de champagne à vive allure, et les prières du cardinal pour que les essieux tiennent le choc avaient semble-t-il porté leurs fruits. C'est à vive allure qu'il pénétra dans le domaine. Le blason cardinalice était là pour prévenir les gardes de la qualité de l'occupant. En temps normal, il se serait probablement arrêté pour leur accorder une bénédiction rapide, mais là encore, il n'y avait pas de temps à perdre.
Le cardinal descendit du carrosse, et sa vitesse de déplacement contrastait vivement avec celle du carrosse. Les prières qu'il faisait pour rester jeune et en bonne santé semblaient bien moins marcher pour lui que pour les essieux...

Il se présenta au Duc de Carrouges. Avec un peu de chance, il n'aurait pas à voir l'épouse avant que l'enfant soit né. S'il pouvait éviter de dispenser les derniers sacrements aujourd'hui, tout le monde s'en porterait certainement aussi bien.
Le duc était déjà en discussion avec le duchesse et une personne qu'il ne connaissait pas. Ils avaient encore un peu de temps pour discuter, le temps que le cardinal parcourt le chemin entre le carrosse et le petit groupe...
avatar
teia
Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 21/05/2011

Re: Garde à vous, De Lagarde arrive

le Lun 23 Mai - 21:52
Teia écouta messire le Duc lui présentait sa belle-mère. Heureusement qu'il n'était pas obligé de l'appeler par tous ses noms pensait Teia sinon elle serait loin le temps qu'ils aient fini d'énumérer tout ça.

Teia fit une légère révérence, enfin elle essaya car ce n'était pas dans son entraînement. En dehors des outils de médicastre, elle avait plus souvent une épée ou un couteau en main. En plus l'épée qu'elle avait au côté ne l'aidait pas beaucoup.


Votre grasce je suis heureuse de vous connaître. Je vous présente mes respects. Si vous me le permettez je vais aller m'occuper de votre fille la Duchesse et je peux vous promettre que je ferais de mon mieux pour que tous les deux aient les meilleurs soins.


Teia se demandait si elle avait le droit de se relever ou devait-elle attendre que sa grasce lui dise.
Contenu sponsorisé

Re: Garde à vous, De Lagarde arrive

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum