Partagez
Aller en bas
avatar
Mytia de Béarn
Chapelain
Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 30/08/2008

Eglise Saint martin : Consecration

le Ven 26 Sep - 18:36
Les dernières paroles de la baronne laissèrent l'abbesse interrogative. Elle n'était pas bien certaine qu'elles lui furent adressé, mais les avoir entendu avait suffit a éveiller sa curiosité. Qui était donc cette pucelle évoqué ? Elle avait eut beau être passionné d'histoire et avoir dévoré les livres qui composaient la riche bibliothèque du domaine d'Argentat elle n'avait pas souvenir d'y avoir lu de sujet y faisant référence. Peut être une personnalité local, pour sur un mystère pour elle qu'elle se voulait éclaircir.

Mais l'heure n'était pas aux intrigues et autre détournement, le silence tout entier avait envahie le saint édifice, ce silence qui lui donnait toute sa majesté et sa valeur. Cette communion égoïste avec Dieu qu'elle aimait a s'accorder avant ou après avoir tant donné aux autres.

Laissant la porte clos, elle refit face a la croix pour s'agenouiller et remercie Dieu une nouvelle fois du cadeau donné en faisant d'elle son serviteur, de guider ses enfants pour les mener vers lui. De recevoir par cette implication bien plus qu'elle ne donnait, parce que le simple sourire d'un baptisé avait plus de valeur que la main qui lui avait octroyé ce même sourire. Elle ferma les yeux quelques secondes, clôturant sa prière par une pensée pour sa mère qui fut chapelaine avant elle. La vie se répète sans cesse, elle en était la preuve vivante.

Un signe de croix, Mytia se releva pour rejoindre la sacristie troublant le silence de l'echos sourd de ses pas sur le sol pavé puis referma la porte sur un soupire. Une charge supplémentaire s'annonçait, une quantité de travail accru, mais n'était pas la aussi qu'elle arrivait a s'épanouir ? sans cesse elle cherchait a combler toujours ce manque, être active a chaque seconde de sa vie pour oublié que si elle n'avait fait ce choix, elle en aurai fait un autre qui l'aurai peut être tout autant comblé.

Machinalement, elle déposa la cape qui l'avait protégé du froid pour revêtir l'habit de ceremonie blanc qui convenait a une célébration qui verrai une naissance, fut elle celle d'un lieu, un lieu qui recevrai bientôt le Seigneur en son sein.
avatar
Mytia de Béarn
Chapelain
Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 30/08/2008

Re: Eglise Saint martin : Consecration

le Lun 29 Sep - 16:21
L'aide proposé par la baronne fit son entrée dans l'église a grand renfort de pas de course claquant sur le sol pavé, troublant l'état de concentration dans laquelle l'abbesse s'était plongé. Elle passa sa tête par la porte de la sacristie pour tombé sur le jeune garçon affichant un grand sourire, les joues rougit par sa course.
Elle aurai voulut faire preuve de sévérité afin de lui faire comprendre que l'église n'était pas les rues de la ville et qu'une certaine conduite y était a tenir, mais la mine enjoué du gamin lui tira un sourire. Elle marqua tout de même le coup avec un semblant de reproche avant de prendre connaissance de ses références en matière de sonnage de cloches sur un ton léger.

Satisfaite de ses réponses, elle l'envoya faire son office tout pendant qu'elle se rendit sur le parvis attendant l'arrivée des fidèles conviés a la ceremonie et surtout la baronne qui avait tenue a y assister.

Déjà le son mélodieux des cloches couvrait tout les autres bruit de la ville entourant l'église.
avatar
scomino
Nombre de messages : 59
Age : 59
Localisation : Conflans les Sens, [hrp]Angers (49)
Date d'inscription : 21/08/2008

Re: Eglise Saint martin : Consecration

le Lun 29 Sep - 16:32
Scomino entendant le son des cloches de l'église du village se dit que l'heure de la consécration de l'édifice religieux était venu, il cessa donc toute activité pour se diriger vers le lieu qui serait bientôt saint.
avatar
Siva
Maitres des lieux
Nombre de messages : 1558
Date d'inscription : 19/06/2007
http://sivadechampmarin.forumsactifs.net

Re: Eglise Saint martin : Consecration

le Mar 30 Sep - 10:36
La Baronne etait fin prete,et monta dans le carosse qui la menerait jusque l'Eglise,en contrebas du Castel.Les cloches retentirent alors qu'elle arrivait.Deja,devant la batisse se massait quelques villageois,les artisans pour la grande part,qui avait pu laisser de coté un instant leurs echoppes pour venir assister a la consecration de l'Eglise.
Il voyait en celle ci,l'espoir d'enfin assister a des messes regulieres,et l'accomplissement d'une promesse que leur Dame leur avait faite en arrivant.
Le Baron n'etait pas fervent,et n'avait jamais su effacer completement son penchant averroiste ,et ce ,meme en se mariant a elle.

Le cocher descendit et vint ouvrir la porte pour que Siva puisse sortir.C'est une Baronne au sourire satisfait sur le visage,malgré la fatigue qui la tenaillait,qui se presenta sur le parvis.
Sa toilette blanche,en signe du deuil qu'elle portait encore,expliquait son court trajet en carosse.Ses cheveux etaient lachés,et tombait sur ses reins ,et sa tête etait ornée de sa couronne baronnniale qui retenait un voile de dentelles transparent et fin.

Saluant a nouveaux quelques montmiraillais,allant meme jusqu'a passer une main gantée,d'un geste doux,sur la joue d'un nouveau né du village que la mere lui presentait,la Dame ne s'attarda pas,profitant de l'appel des cloches pour cacher la gene qui l'emplissait chaque fois que ses villageois lui montrait des egards.
Elle se dirigea vers la Chapelaine,inclinant la tete en passant devant elle,avant d'entrer dans la Chapelle.Siva remonta l'allée,pour se diriger vers la Cathedre qui avait ete mis en place pour elle,et adressa un sourire chaleureux a son Heraut,qui venait d'arriver.
Par sa promptitude,il lui prouvait son devouement,ce qu'elle sut apprecier.
Elle guetta la porte,debout devant son siege,observant l'entrée des fideles,et scrutant discretement l'arrivée des sujets de la Maison,tout en remettant en place la petite traine de sa robe,pour ne pas la froisser quand le temps viendrait a s'asseoir

_________________
avatar
scomino
Nombre de messages : 59
Age : 59
Localisation : Conflans les Sens, [hrp]Angers (49)
Date d'inscription : 21/08/2008

Re: Eglise Saint martin : Consecration

le Mar 30 Sep - 22:40
Scomino qui était déjà là à l'arrivée de la baronne crut percevoir un sourire quand ils croisèrent leurs regards.

Il savait que sa place était là et il n'aurait en rien manqué cette célébration. Il se positionna de façon à voir sans trop être vu. Ainsi il pourrait tout à loisir voir ce qu'il y avait à voir Wink

scomino était impatient de participer à cette cérémonie qui gravait son entrée dans la maison de Champmarin une bonne fois pour toute. En cela il en serait eternellement reconnaissant à la baronne
avatar
Cedric32
Capitaine de la garde
Nombre de messages : 62
Date d'inscription : 21/08/2008

Re: Eglise Saint martin : Consecration

le Mer 1 Oct - 14:51
Le capitaine de la garde arriva à l’église pour la célébration.

Il entra en silence dans la chapelle. Il vit la Baronne ainsi que Scomino dans la chapelle. Il prit place a Côté de la Baronne pour assuré sa protection.

Il se rappela qu’il devait parler à la baronne ainsi qu’a Mytia pour le mariage avec sa douce bien aimé.

Mais l’heure était pas a parlé mais a écouté.
avatar
Seb_Goku
Bailli
Nombre de messages : 417
Date d'inscription : 19/06/2007

Re: Eglise Saint martin : Consecration

le Mer 1 Oct - 23:01
Le Bailli arriva à l'église du domaine, accompagné de son amie Azelma.
La concécration de cette église était un grand moment pour la Maison,
et tant attendu sans doute par la Baronne.

Le couple entra dans l'église saluant à l'entrée celle qui devait être la Chapelaine.
S'avancant encore dans l'église, ils apercoivent la Baronne, ainsi que d'autre membres de sa Maison.
Arriver près d'eux, Seb les salua et souria a sa cousine qui semblait ravi et impatiente que cet évenement commence.
Ils attendaient ensuite debout a leur place, les fidèles continuaient a entrer dans l'église
avatar
azelma
Nombre de messages : 101
Date d'inscription : 02/08/2007

Re: Eglise Saint martin : Consecration

le Mer 1 Oct - 23:31
au coté de seb azelma ,avancée cette église été belle ,comme a son habitude ,elle n'était pas a son aise ,mais être au coté de seb lui donner du courage .
ils s'avancer vers le centre de l'église ,souriant ,en signe de bonjour ,et la elle vit son amie la baronne vêtu d'une tenu blanche ,les cheveux lâcher ,un voile fin maintenu pas sa couronne baronnale.
elle avait le sourire aux lèvres ,l'impatience se lit sur son visage ,malgré ses traits tirer .
azelma lui sourit ,et se plaça au coté de seb .les fidèles arrivent en flot continuent.
son esprit vagabondât .
avatar
Mytia de Béarn
Chapelain
Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 30/08/2008

Re: Eglise Saint martin : Consecration

le Jeu 2 Oct - 7:04
La chapelaine, parée d'un sourire accueillant, enchainait les signes de tête pour répondre au salut des fidèles passant le seuil de l'église. Un signe un peu plus marqué quand elle reconnu le maitre du cordon de Champagne et Hérault de Montmirail, suivi d'une légère révérence quand elle aperçut la baronne. Sa mise était a la hauteur de l'événement, décidément cette femme avait beaucoup de prestance. Mytia la suivi du regard durant toute la remonté de l'église avant de saluer les derniers arrivant, dont d'un qu'elle reconnu pour être un membre actif de la Champagne mais dont elle n'avait jamais eut l'occasion de faire la connaissance.

Le flot de fidèles qui entrait dans l'édifice allant en s'arrêtant, malgré quelques retardataires qui s'excusaient poliment, le rouge colorant légèrement leurs joues, Mytia quitta le parvis pour remonter elle aussi l'allée centrale de l'Église et atteindre le cœur.

Un regard circulaire pour se rendre compte que même a Compiegne elle n'avait eut le plaisir du église aussi comble. Elle s'arrêta sur la baronne pour lire la satisfaction sur son visage, elle lui adressa un franc sourire avant de commencer la ceremonie.


Dóminus vobíscum.
Et cum spíritu tuo.
Benedícat vos omnípotens Deus Pater
Amen.

Nous sommes ce jour réuni dans ce lieu par le souhait de votre baronne, Dame Siva de Champmarin qui a voulu doté son domaine d'un saint édifice qui puisse accueillir les fidèles de Montmirail selon le respect des saintes écritures.


Je vais donc procéder a la consécration de l'église Saint Martin, ouvrant cet endroit au regard de Dieu pour en faire sa demeure.

Geste calculé, légèrement tremblant, plus intimidé qu'elle ne l'aurai cru par cette consécration, Mytia pris une bougie qu'elle alluma et déposa sur l'autel.

Que cette bougie allumé soit le témoin de la présence divine, elle est la sainte lumiere qui guide les fidèles incarnant le feu de la vie, mais également représentation du soleil, paradis promis, nous rappelant le chemin a suivre durant notre séjour sur terre pour paraitre devant notre père au jour du jugement.
avatar
Siva
Maitres des lieux
Nombre de messages : 1558
Date d'inscription : 19/06/2007
http://sivadechampmarin.forumsactifs.net

Re: Eglise Saint martin : Consecration

le Ven 3 Oct - 3:13
Siva avait salué ceux qui etaient entrés apres qu'elle ai rejoint sa place.Un sourire plus appuyé a Azelma,dont la presence lui fut une agreable surprise.Elle nota l'absence de certains,alors que la ceremonie commencait,mais peut etre s'etaient ilsperdus dans le flot de fideles.

Mytia entama la ceremonie,et Siva se mit a la suivre,attentivement,observant chaque geste de la Chapelaine,pour les garder en memoire.Elle entendit son nom de bapteme resonner dans la batisse,ce qui lui fit drole.Depuis ses noces elle portait le nom de son père,et entendre de nouveau celui de sa mère la rechauffait quelque part.

La Baronne se replongea alors dans la ceremonie,repetant les mots latin,dans un murmure inaudible.

_________________
avatar
Mytia de Béarn
Chapelain
Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 30/08/2008

Re: Eglise Saint martin : Consecration

le Ven 3 Oct - 7:39
Le regard perdu quelques secondes dans la flamme dansante de la bougie. Un regard inconnu qui parait pour se voiler aussitôt, aussi gris que le sien mais affichant une expression farouche. L'abbesse ferme les yeux pour en chasser la vision, gardant un étrange sentiment au fond d'elle alors qu'elle détachait la petite aumônière fixé a la ceinture de sa robe monastique.

Contenant un peu de la terre de la basilique Saint Titus de Rome, Mytia en pris une poignée et remontant l'allée centrale, elle en déposa quelques peu a chacun des quatre coins de l'église avant de revenir au devant des fidèles.

Par cette terre bénie, venue de la sainte cité romaine, je défini la limite a l'intérieur de laquelle s'applique cette consécration. Nul acte autre que ceux lies au sacré et au service de l'église ne pourront être pratiquer a l'intérieur de cette délimitation sans en altérer la bénédiction.

Elle porta son regard sur la baronne, puis chacun des fidèles pour être certaine que ses paroles avaient bien été compris par chacun. Puis disposa l'encensoir qu'elle avait apporté a coté de la bougie pour l'allumer.

Une volute de fumée s'en échappe laissant monté son doux parfum. Prenant a pleine main la petite poignée forgé, elle quitte de nouveau l'autel pour remonter l'allée centrale, imprégner chaque fidèle, chaque pierre qui composait l'édifice, saturant l'air, reliant l'air a l'ether. Tout le long de sa marche lente, elle avait murmuré des paroles inaudibles pour revenir devant l'autel et suspendre l'encensoir, juste a coté de la sainte croix.


L'encens comble le vide de l'air. Il est le lien qui relie le monde matériel qu'est l'eau, la terre, l'air et le feu, c'est le cinquième élément, l'ether. Celui qui apporte la quintessence divine, qui permet aux âme de rejoindre notre Seigneur.

La consécration touchait a sa fin, il ne manquait plus a présent qu'a bénir ce lieu, utiliser le dernier élément, l'eau, celle qui donne la vie au baptisé, l'ouvrant au monde des idées, le lavant de ses péchés. Ainsi comme pour un enfant du Seigneur, elle allait ouvrir ce lieu a Dieux.

Elle présenta le flacon au regard des fidèles:


Que le Très Haut protège ce lieu des impures et en fasse un lieu qui Lui est consacré !
Que le très saint Aristote, insuffle la Raison dans les pensées tourmentées qui visiteront ce lieu,
Que Notre Créateur bénisse ce lieu dédié à la diffusion de Sa parole !


Quelques gouttes d'eau tombèrent a ses pieds quand elle inclina le flacon. Empreinte d'une grande solennité, elle se dirigea vers la sainte croix pour y déverser également une once d'eau:

Que le très saint Christos insuffle la paix dans le cœur de ceux qui visiteront ce lieu !
Que ce lieu devienne le nœud principal de notre voyage vers la paix, l’amour et le paradis solaire.


Revenant devant l'autel, elle clôtura en l'aspergeant du reste d'eau bénie contenue dans la fiole:

Par Titus qui consacra la première cathédrale, et par le pouvoir qu’il nous a transmis de perpétuer ce geste,
Moi Mytia de Béarn, prêtre de la très sainte église Aristotelicienne romaine, abbesse de Compiegne, je consacre ce lieu pour qu’il soit un point d’entrée dans la communauté des fidèles.
Ce lieu est désormais un lieu consacré interdit à ceux qui n’ont pas la foi ou qui sont exclus de la communauté des fidèles. Tout acte de blasphème fait en ses lieux serra une injure envers le Très Haut lui-même.


Elle ferma les yeux quelques secondes, s'imprégnant tout entière de cette naissance donné par sa main. Laisser le temps a cette nouvelle émotion de perdre de son intensité avant de refaire face aux fidèles et a la baronne.

Au jour de cette naissance, je nomme, l'église Saint Martin, sis sur les terres de Montmirail, saint édifice de notre église. J'invite Dame Siva de Champmarin a venir nous faire partager un élément de la vie de Saint Martin, nom choisi pour dénommé la nouvelle maison du Seigneur.
avatar
Siva
Maitres des lieux
Nombre de messages : 1558
Date d'inscription : 19/06/2007
http://sivadechampmarin.forumsactifs.net

Re: Eglise Saint martin : Consecration

le Ven 3 Oct - 11:48
Siva ecouta et observa,pieusement,dans un silence de plomb.Quelques "Amen" ponctuait les dires de la Chapelaine,et bientot l'air se remplit de voluptes parfumées.

La ceremonie touchait a sa fin,et l'Abbesse se tourna vers elle.


J'invite Dame Siva de Champmarin a venir nous faire partager un élément de la vie de Saint Martin, nom choisi pour dénommé la nouvelle maison du Seigneur.

Ecarquillant les yeux,la Baronne senti un frisson lui parcourir l'echine.C'etait pas prevu ca...Genée,son esprit se mit en quete d'un morceau de vie de son Eglise.Heureusement que la Baronne aimait l'Histoire de Champagne,et avait passé quelques mois depuis ses noces a eplucher les archives de Montmirail.
Il le fallait,ses sujets et ses villageois ayant tous leur regard tournés sur elle.Sans se demonter,la Baronne de Montmirail se leva doucement,et alla se placer pres de la Chapelaine,la remerciant d'un sourire quelque peu crispé.

Se mettant face a l'assemblée de fideles,elle se racla la gorge pour assurer sa voix.A cet instant precis,elle remerciait le Seminaire qui ,actuellement,l'entrainait a officier dans le diaconnat,et lui permettait de prendre un peu d'assurance dans les discours touchant a la religion.

Levant legerement les bras,elle invitait par ce geste les personnes presentes a regarder les murs et vitraux


Saint Martin,un nom qui sonne bien,ne trouvez vous pas?Je ne l'ai guere choisi cependant...les aieux de mes predecesseurs l'ont fait pour moi...Je n'ai que logiquement,souhaité le garder,en leurs memoires,et en mémoire de l'histoire qui marque ces murs...
Je ne saurais vous conter la vie de ce Saint,aussi prefererais je vous narrer un evenement qui eu lieu ici meme,et qui pour moi,reflete parfaitement,le message que le Tres Haut nous donne,dans sa maison.


Un rapide regard entendu a la Chapelaine,qui si elle etait surprise,le marqua discretement.
Elle reprit donc,joignant ses mains devant elle,dans un geste d'humilité


Cet evenement s'est déroulé dans un temps jadis,lointain,bien avant l'avenement de la Dynastie Levanide.Le Royaume etait plongé dans une de ses nombreuses guerres...Peu de trace ecrite subsiste de cette periode qui secoua pourtant le Royaume...Mais les murmures de nos ancetres nous sont parvenus,et nous content parfois cet evenement.
Ainsi,fut un temps ou une femme,la plus pieuse des creatures de Dieu sur terre a cette époque,pourvue de toutes les vertus ,disait entendre les voix divines guider ses pas...Elle fut écoutée,car le Royaume etait a genoux,pres a rendre respi face a l'ennemi.

Cette femme,cette jeune fille meme,dont la bravoure n'avait de limite,mena bataille et guerre,au devant de tous soldats.Son charisme etait tel que tous la suivait aveuglement,comme si le Seigneur l'avait touché de sa Grace.
Avant de mourir,elle avait ramené la France dans son bon droit,permettant au Roy de l'epoque de monter dignement sur son Trone,et a son Royaume de bientot relever la tete pour que les Levanides,a leur avenement,ait une France forte en main.

Cette femme,peu connu pourtant,oubliée presque,etait d'une grande piété.Ainsi ne passait elle pas une journée sans aller a la messe,jeunant sans fin,et se confessant a chaque fin de journée.
Tout ce qu'elle fit,elle le fit pour le Createur...Et c'est ainsi,que par un jour d'été,elle entra avec les troupes du Roy qu'elle servait,a Montmirail.
Certains anciens ici,savent de quoi je parle,et de qui.
Celle dont la piété n'avait point de limite et qui offrit son amour au Seigneur,au point de choisir de rester chaste,pour ne pas assombrir la Vertu qui l'emplissait...Les murs de cette Eglise,se rapellent encore des heures de prieres et des pleurs appelant a la misericorde de la jeune femme.Ces memes murs,qui,si on les regarde,si on les ecoute,en priant,nous insufflent la Foi inebranlable de cette guerriere,que ses parents appelaient Jehanne,et que le Peuple affectionnait sous le nom de "La Pucelle".Cette meme "Pucelle",qui a encore,dans quelques grandes villes de France,sa place,comme a Rouen,ou le Tres Haut la rappela a lui.

Pourquoi vous dire tout cela?Parce que chaque fois que j'entre icelieu,la Foi qui l'emplit me saisit entierement,et que sa présence passée,aussi lointaine et courte fut elle,m'aide a comunier.Comme si une main,posée sur moi,m'aidait a sentir l'amour de notre Seigneur.
En partageant cela avec vous,j'espere que des demain,vous aussi,sentirez cela,et trouverez en ce lieu,le refuge qui vous est proposé,et ou vos prieres seront toujours entendues...Mes amis,ne l'oubliez jamais,a present,le Tres Haut,ici vous ecoutera...


Un sourire s'etait dessiné sur ses levres,fins,a peine visibe.Celui d'une femme reconnaissante.Elle avait narré l'histoire comme une amie confie un secret.Comme une aieule confie un recit a des enfants.
Son histoire,meme si elle etait quasiment oubliée,etait bien presente en elle,et rejoignait,dans son esprit,celles dont elle s'inspirait pour mener sa vie.En sus des valeurs chevaleresque que Jehanne lui inspirait,les valeurs religieuse y avait une grande place,c'est ce qui lui donnait sa preference.
Elle etait un modele a ses yeux,de courage et de vertu,comme nul autre pareil.
Un regard a la Chapelaine qui avait ecouté son recit,et elle se recula,pour la laisser clore la ceremonie

_________________
avatar
Mytia de Béarn
Chapelain
Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 30/08/2008

Re: Eglise Saint martin : Consecration

le Ven 3 Oct - 13:05
Mytia suivi la baronne du regard alors qu'elle la rejoignait. Elle n'avait visiblement pas prévu cette éventualité, aussi l'abbesse attendit son intervention avec une certaine curiosité. Cette première mise en scène était aussi une façon pour les deux femmes d'apprendre a se connaitre, chose qui ne leur avait pas été permise par le passé.

Se plaçant légèrement en retrait, comme tous présent, elle laissa le silence s'installer avant d'être couvert par la voix de Siva. Le début commençait plutôt bien, mais au fil du discourt Mytia s'aperçut que la baronne ne s'était pas renseigné sur la vie du saint dont sa chapelle portait le nom. Peut être un légère déception, toute fois fort bien masqué, le moment et le lieu ne prêtant pas a cela. Fort curieuse, elle prêta une oreille attentive a l'histoire comté, intérêt accru en entendant le nom de "la pucelle". Ainsi donc elle allait savoir qui était cette femme dont la baronne avait deja évoqué le nom.

Elle avait pu sentir au travers de ses mots toute l'admiration qu'elle avait pour elle. Mytia en restait perplexe, au delà de l'histoire, bien souvent enjôlé au cours du temps, si cette jeune fille avait tous les méritait dont la gratifiait la baronne, peut être l'étude d'une hagio pourrai lui rendre son histoire et l'ouvrir a d'autre fidèle. Encore un sujet a aborder......

Finissant sa réflexion, elle sourit a Siva, se dirigeant vers le lutrin ou reposait le livre des vertus qui avait appartenu a sa mère, lui même venant de feu Nolivos. Elle en feuilleta quelques pages avant de prendre la parole:


Vie dans l'armée
A 15 ans, Martinus ayant fait montre d'un goût prononcé pour le métier des armes, son père décide de faire engager son fils comme soldat dans la légion.
Il va y connaître la discipline militaire et la vraie vie de soldat.
Pendant ses temps de repos militaire, on lui confie, ainsi qu'à d'autres légionnaires, un petit lopin de terre pour qu'il le cultive.
Martin commence par annexer, de gré ou de force, les lots de ses voisins, munit son domaine d'une forte palissade de piquets et en fait un sanctuaire où personne ne peut approcher sans risquer son courroux.
Toutes les fois que l'on essaye de le déranger, il sort comme un furieux et se défend pied à pied contre les intrus, si nombreux soient-ils.
La guerre il l'aime et gare à celui qui croisera son glaive !
Il participe à une campagne contre les Germains païens et barbares où il se distingue par son courage et par le nombre d'ennemis qu'il tue de sa main.
Son supérieur hiérarchique, du nom de Marcus Bonus Pistonnus, lui donne alors le grade de Circitor, officier subalterne chargé de mener les rondes de nuit et d'inspecter les gardes. C'est un poste de confiance qui n'est que rarement donné à des hommes jeunes, Martinus ayant alors tout juste vingt ans.
Affecté en Gaule, peut-être pour sa connaissance du gaulois, c’est lors d’une de ces rondes de nuit qu’un soir d’hiver 338 à Amiens, il est touché par la grâce.
Sa route croise en effet un vieil homme transi de froid dans la neige. Martin s'approche de lui, doucement. Et Martin le guerrier, celui que tous redoutaient comprend. Il comprend que l'Amitié est plus forte que tout. Devant cet être misérable et résigné à la mort, il connaît l'émerveillement.
Il s'approche du vieillard, tire l'épée du fourreau. Il défait son manteau et le tranche afin de le partager. Sa vie sera désormais consacrée aux pauvres et à Christos.
Mais cette époque est troublée par les incessantes incursions barbares.
En mars 354, Martinus participe à la campagne sur le Rhin contre les Alamans à Rauracum.
Ses nouvelles convictions religieuses lui interdisent de verser le sang et il refuse de se battre. Pour prouver qu’il n’est pas un lâche et qu’il croit à la protection divine, il propose de servir de bouclier humain. Il est enchaîné et exposé à l’ennemi et, pour une raison inexpliquée, les Barbares demandent la paix.
L’année suivante il se fait baptiser à Pâques et entre ainsi dans la grande communauté aristotélicienne.

Elle se tu, avant de clôturer sa lecture:

Une des citations de saint Martin est " plus on partage et plus on possède" par le partage de son manteau, Martin a été touché par la grâce, il a reçut bien plus de ce simple don que toute les récompenses qui aurai pu lui être octroyé. Méditez bien cela, même le plus petit geste, qui peut sembler anodin, fait avec le cœur et désintéressé, a bien plus de valeur que tant d'autre fait a grand renfort de bruit et autre manifestation en tout genre.

Elle quitta le lutrin pour rejoindre l'autel:

Je remercie madame la baronne d'avoir bien voulu nous faire partager ce fragment de l'histoire de ce lieu. Les saints nous semblent souvent bien inaccessible et il est parfois plus facile de s'identifier a des personnes proche de nous par le partage d'un lieu ou d'un passé.

A présent, je vous invite a réciter avec moi le credo pour ce premier jour qui voit Saint Martin et notre Seigneur investir ce lieu:



Je crois en Dieu, le Trés-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
le fils de Nicomaque et de Phaetis,
envoyé pour enseigner la sagesse
et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'aprés avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Eglise Aristotélicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés
En la Vie Eternelle.

AMEN
avatar
Siva
Maitres des lieux
Nombre de messages : 1558
Date d'inscription : 19/06/2007
http://sivadechampmarin.forumsactifs.net

Re: Eglise Saint martin : Consecration

le Ven 3 Oct - 13:20
Siva ecouta l'histoire de Saint Martin avec assiduité.Elle ne se lassait pas de cette derniere,et la relisait souvent a la flambée nocturne,avec celle de Saint Louis,et de tant d'autres.
Elle ne l'avait pas narrée cependant,du fait que tous a Montmirail,connaissait depuis longtemps les principes Hospitaliers de la Baronne,et qu'il tenait lieu presque de lois sur ses terres.Elle fut satisfaite toutefois de voir que la Chapelaine l'avait contée d'elle meme,rappelant cela a l'esprit des fideles.

Une fois Mytia revenu a l'Autel,elle croisa ses mains,tete baissée,assise sur sa Cathedre,et recita le Credo.Un murmure sourd s'eleva dans la Chapelle alors que tous le reprenait en choeur.


Je crois en Dieu, le Trés-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
le fils de Nicomaque et de Phaetis,
envoyé pour enseigner la sagesse
et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'aprés avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Eglise Aristotélicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés
En la Vie Eternelle.

AMEN

_________________
avatar
Mytia de Béarn
Chapelain
Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 30/08/2008

Re: Eglise Saint martin : Consecration

le Sam 4 Oct - 13:11
La profession de foi était monté au sein de l'église porté par une même voix se clôturant par un fervent Amen légèrement plus fort de la part des fidèles, attestant une nouvelle fois de leur ferveur. Mytia, dans un silence religieux prépara le pain avant d'inviter les fidèles a venir le partager.

Chacun se déplaça pour rejoindre l'allée centrale pendant qu'elle même se présenta devant la baronne afin de l'inviter au partage.


avatar
Seb_Goku
Bailli
Nombre de messages : 417
Date d'inscription : 19/06/2007

Re: Eglise Saint martin : Consecration

le Sam 4 Oct - 20:43
Seb assistait silencieusement a cette tres belle cérémonie.

La chapelaine invita la Baronne a conter un récit sur Saint Martin,
la Baronne semblait surprise, elle se leva, et conta finalement une histoire de celle nommé "La Pucelle". Seb ne connaissait pas tres bien cette belle histoire du royaume de France, et il en écouta attentivement chaque mot.

Ce récit comme celui de Saint Martin énnoncé ensuite par la Chapelaine, donnaient lieu a réfléchir et à méditer.

Seb récita ensuite le credo, en choeur avec tous les fidèles


Je crois en Dieu, le Trés-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
le fils de Nicomaque et de Phaetis,
envoyé pour enseigner la sagesse
et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'aprés avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Eglise Aristotélicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés
En la Vie Eternelle.

AMEN
avatar
azelma
Nombre de messages : 101
Date d'inscription : 02/08/2007

Re: Eglise Saint martin : Consecration

le Dim 5 Oct - 0:48
azelma était silencieuse et très intéresser par ses récits.

elle récitât le crédo ,avec les autres fidèles .


Je crois en Dieu, le Trés-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
le fils de Nicomaque et de Phaetis,
envoyé pour enseigner la sagesse
et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'aprés avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Eglise Aristotélicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés
En la Vie Eternelle.

AMEN


les voix des fidèles résonner dans l'église.
Contenu sponsorisé

Re: Eglise Saint martin : Consecration

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum