Partagez
Aller en bas
avatar
Averos de Montmirail
Maitres des lieux
Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 12/07/2007

[Archive] Lettres Mort de caribert.

le Mer 7 Nov - 22:21
Langres : J +3 après le drame.

Manu, l'un des trois seigneurs Montmirail, griffone une missive. Le visage femé, l'expression grave, il raproche sa bougie afin de mieux visualisé sa rédaction. Les nouvelles vont vite en Champagne, mais trop éloigné, le baron de Montmirail n'avait sans doute point Ouïe, la mauvaise nouvelle
.


Messire le baron de Montmirail.

En ces temps pluvieux d'autonme, j'ai eu vent d'une nouvelle fort mauvaise. cela s'est passé il y a trois jours. Le seigneur de Vaux Champs, messire caribert, à été attaqué par des loups. Malheureusement, il était seul, et paraît'il sans arme. Sans doute à t'il voulu s'isoler, se retrouver seul. Toujour est t'il que cette attaque à été particuliairement violente. La meute devait être féroce et compte de nombreux membres. C'est ainsi, que le coeur emplie de tristesse, j'ai le regret de vous annoncer, Cher baron, la mort du Seigneur de Vaux Champs. Les compiègnois l'ont amener au village, mais je ne sait pas que qu'il va se passer prochainement. Sans doute vont t'il l'enterrer dans la ville. Je pense m'y rendre assez vite afin de voir ce qu'il en est.

En attendant, je vous adresse mes sentiments distinguer, et prie pour le salut de l'ame de notre amis.

Manu, Seigneur de Marchaie-en-Brie


Manu acroche le message à la patte d'une colombe. Puis il lui soufle dans l'oreille.

Va ma belle ...





Orléanais J + 5 apres le drame.



Seigneur Marchaie-en-Brie;

votre missive me glace le sang mais bizarrement je suis réconforte de savoir qu’il reste un peu de Montmirail en Champagne, En effet notre maison traverse une période noire. Mon épouse Siva est malade, dieu soit loué sa fille Onael veille sur elle.
Mais la Mort de notre amis et vassale Caribert est un coup rude. Lui qui avait montré sa fidélité et bravoure durant la guerre de Bretagne, Traversant les frontières et les lignes ennemies pour nous apporter des informations vitale.
Hélas la dernière fois que je l’ai vu c’était a mon mariage, je ne l’ai pas remercié je m’en veux.
Merci à vous de vous préoccuper de sa dépouille, Avez-vous eu une lettre ? Un testament de la part du Sir de Vaux Champs ? Dictant ces dernières volontés ?
Quand je reviens d’orléanais je lui rendrais un dernier hommage lui apportant des chrysanthèmes sur sa tombe et j’organiserais une chasse aux loups en guise de vengeance.
Il me faut aussi trouver un nouveau seigneur a fins que ce dernier reprennes les terres de Vaux champs … Avec les événements en Bourgogne je crains une invasion de Brigand, Nos terres doivent être impérativement défendu et épargné de tout souillure de ces vils marauds.
Messire de Marchaie en Brie je vous salue et compte sur vous !

Averos de Montmirail





Sur les chemin de Champagne, à quelques lieux au sud de st Ménéhould ; J +7 après le drame

Les rayon d'un soleil d'automne pointent derrière les cimes des arbres. Manu se prépare à reprendre la route, encore épuisé par les évènement de la veille.Hier, au crépuscule, lorsque le seigneur de Marchaie était encore dans la fôrèt, un groupe de brigands, ont aissaillis l'homme. Bien tant que mal, Manu eu aussitôt fait de combattre quelque'un de ces marauds, mais leur nombre étant trop important, il a opter pour la fuite. ce n'est qu'en lisière du bois, que manu s'est alors arrèter pour reprendre des forces. Avant de reprendre la route, Il pense cependant à griffoner un mot pour le confier à sa colombe.


Baron de Montmirail.

Je suis au moment ou j'ecris ces lignes, à quelques heures de St ménéhould. normalement, lorsque vous lorez cette missive je serai arrivé à destination. Je n'ai pas réussi à obtenir des information suplémentaire quand à l'attaque de loups sur caribert, aussi j'aviseai sur place. Quand au tstament ou aux souhait, je n'ai rien eux de sa part. Je ne pense pas qu'il envisageait de mourrir si tôt. peut être sur place, des habitants en sauronst plus, ou alors peut êtres sa soeur, dame Sevria, pourrait nous éclairer sur ses souhaits et dernières volontée.

Quoiqu'il arrive, quel que soit les malheurs qui touchent notre domaine, vous pourrez compter sur moi. Cela étant dit, retrouver un autre vassal est en effet primordial pour défendre nos terres. J'espère aussi que votre dame se remetra des maux qui l'affectent.

je vous donnerai nouvelles, une fois entré en Compiègne.

Manu de Marchais-en-Brie







Averos pris le dernier morceau de parchemin, l'écriture n'était pas aussi légère, il écrivait lentement cette douloureuse lettre, le grincement de la plume sur la feuille jaunâtre s'entendait la scène était d'une tristesse.



Dame Sevria de Marbeuil,
J'espère que votre voyage à travers le royaumes n'est pas trop dur, mais je vous sais en bonne compagnie avec mon beau père San Antonio.
Je pense à vous chaque fois que mes rêves me font revenir en Champagne, ses sourires, ses vissages d'ont je n'ai plus de nouvelle. Pour ma part je suis toujours en commandement de l’armée royal et je reste à mon poste, rien ne se passe, nous nous ennuyons, nous mangeons mal, le pain est rassie, l'eau groupie enfin je vous passe les détailles, vous avez connue ça quant vous étiez louve. Mais venons au fait car parler de mon sort n'est rien comparé à celui de votre défunt frère Caribert. Déjà ne vous inquiétez pas pour sa dépouille, J'ai pu contacter messire Manu, Il me dit que le corps de votre frère sera enterrer à Compiègne, Il ma fait la promesse de s'occuper et de suivre cet enterrement. Je vous fais par de tout mon soutiens et de tout mes condoléances dans ce moment si difficiles.

Je vous salut Dame Sevria, que dieu vous protège dans votre périlleux voyage. En tout cas je prie pour que dieu accompagne aussi Caribert dans son voyage.... au de là se monde.


Averos Baron de Montmirail.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum