Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Thomas d'Azayes
Chapelain
Nombre de messages : 305
Age : 35
Localisation : Reims, Rome ou Paris
Date d'inscription : 31/10/2008

Arrivée du chapelain

le Mer 21 Oct - 9:02
Le chapelain avait reçu une missive de la baronne, qui souhaitait l'entretenir de sujets à propos de l'archevêché de Reims.
Du travail était en train d'être réalisé sur la Province, et notamment un recadrage du personnel. Des missives avaient été échangées avec l'actuel duchesse de Champagne.
Visiblement, ce n'était pas aujourd'hui qu'il gouterait à la sérénité des terres de Villemor, ni un repos auquel il aspirait. Mais il ne désesperait point que la tranquillité revienne en sa province.

Mais c'est de bonne grâce qu'il se présenta en terre de Villemor, ravi de voir la baronne et sa fille.
avatar
Onaël
Nombre de messages : 109
Date d'inscription : 19/06/2007

Re: Arrivée du chapelain

le Mer 21 Oct - 9:26
La Baronnie était vivante ces derniers jours.Depuis la fin du mandat ducal de sa mère,la jeune fille attendait le jour de son arrivée avec une certaine impatience.
Un messager était arrivé a l'aube,alors qu'elle revenait de l'Eglise Saint Louis ou Mâtines fut célébrée,comme à chaque aurores.Il fallait dire que ,loin de la vie monastique,Mâtines n'était pas célébrées au milieu de la nuit,laissant aux fidèles le loisir du repos.

La Demoiselle,ne voyait pas les jours passer,apprenant à gérer des terres,entre deux preuves de piété.La Foi gardait en elle toute sa force,et pour cause,l'éducation qui fût la sienne l'y prédisposait,et son esprit,toujours tourmenté entre l'enfance et l'âge adulte,l'y obligeait pour ne pas se perdre.
Le messager était porteur d'espoir,la baronne était en chemin,après avoir fait un détour par Conflans,pour régler une affaire de prime importance,elle arrivait ce jour,attendant la venue d'une personne.

Onaël ne savait pas qui était la dite personne,mais le découvrirait bien assez tôt.Laudes étant passé,la jeune fille retourna à l'Eglise pour l'office de Prime.
Un Prieur d'une Abbaye voisine prenait le relais en l'absence du Chapelain,qui ,depuis qu'il était Primat de France,se faisait aussi rare que la Baronne en ses terres.
Après l'avoir écouté,et avoir prier avec lui et quelques grades qui l'escortaient et se prêtaient loyalement aux services religieux,elle s'apprêtait a repartir.Alors qu'elle allait prendre la route du Castel,elle reconnu une silhouette qui descendait d'un carosse aux armes qu'elle avait appris a bien connaître.La joie l'envahit,de cette joie qui ne l'habitait plus que rarement,au détour d'instants privilégiés passés auprès de Jeanne ou d'Alice.
Ses pas la menèrent très rapidement auprès de la silhouette,qui malgré le temps ne semblait pas courber,et se tenait toujours aussi droite.

Ce qu'elle donnerait pour l'étreindre,son maître à penser,cet homme si sage a ses yeux.Mais l'étiquette,lui barrait la route,tant et si bien,que la fille de la Baronne se contenta de plonger dans une révérence et de frôler de ses petites lèvres,l'anneau qui ceignait le doigt épiscopal de la main du Chapelain,tentant d'ignorer les battements de ce petit coeur qui résonnait à sa poitrine à cet instant.


Monseigneur,mon coeur se réjouit de vous revoir.Je ne m'attendais pas à votre venue,et la surprise n'en est que plus agréable.

Alors que ses yeux bleus se posaient sur le visage du Prélat,sa voix reprit,ornée d'un sourire sincère

Vous avez raté l'office de Prime,c'est fort dommage.Seriez vous la personne que ma mère se doit de rencontrer a son arrivée,ce jour?J'ai eu message de sa part avant l'aube en ce sens.

_________________
avatar
Thomas d'Azayes
Chapelain
Nombre de messages : 305
Age : 35
Localisation : Reims, Rome ou Paris
Date d'inscription : 31/10/2008

Re: Arrivée du chapelain

le Mer 21 Oct - 21:29
La jeune Onaël fut la première à l'acceuillir, et l'archevêque n'en attendait pas moins de la jeune fille. C'était un plaisir de la revoir, et c'est à ce moment là qu'il prit conscience que cela ne faisait que trop longtemps qu'il n'était pas venu la visiter.

Bonjour, jeune Onaël, je suis également ravi de vous revoir. Comment vous portez-vous depuis tout ce temps ?

Il se retint cette fois, de lui tapoter gentiment la tête, comme il le faisait quand elle était petite. Elle semblait avoir passé l'âge de cela.

Je ne sais si c'est moi que votre mère à prévu de voir aujourd'hui. Elle m'a demandé de venir, et je suis là. Et cela me permet en plus de vous voir...
avatar
Onaël
Nombre de messages : 109
Date d'inscription : 19/06/2007

Re: Arrivée du chapelain

le Mer 21 Oct - 22:08
Le sourire qui parait à présent ses lèvres resta posé sur le visage juvénile de la demoiselle,alors que son regardse promena sur sa propre silhouette,revenant sur le Primat,alors qu'une main nerveuse passait dans une des boucles châtains qui tombaient sur son épaule

Oh,et bien,comme vous pouvez le voir Monseigneur,Thomas,le Très Haut veille sur moi.Et je veille sur lui,à ma façon,en priant aux six offices dont nous gratifie l'Abbé Morin.

Son nez se leva vers le ciel chargé,ce qui lui permit de masquer la légère teinte rosée qui s'était posée sur ses joues aux derniers mot de Bombadil.Elle se permit de prendre le bras du Chapelain,pour l'entraîner,comme à chaque fois,vers une destination,jetant un bref regard a un des gardes,qui comprit sa mission et s'éloigna vers le Castel

Permettez que je vous mène au presbytère,le ciel est capricieux ces derniers jours,mieux vaut se préserver d'une averse

Onaël reposa son regard sur lui,s'attardant sur des détails du visage de Bombadil,d'un air songeur.Son esprit,cependant,ne l'était pas lui,et le silence n'eût pas le temps de s'installer vraiment,alors qu'ils s'approchaient du seuil de la bâtisse

Et vous,comment allez vous?Comment se porte le Diocèse de Reims?Et votre fille,avez vous des nouvelles?

_________________
avatar
Siva
Maitres des lieux
Nombre de messages : 1558
Date d'inscription : 19/06/2007
http://sivadechampmarin.forumsactifs.net

Re: Arrivée du chapelain

le Jeu 22 Oct - 9:00
Le carosse allait,a un rythme rapide,sur la demande de sa maitresse.Parti de Conflans aux aurores,elle esperait bien etre a Villemor avant la mi journée.
Depuis les depart,son regard n'avait pas quitté le paysage defilant,songeant a ce qui se bousculait en son esprit.

Une discussion la veille resonnait dans sa tete.Celle la meme qui avait motivé le depart prompt d'un messager pour l'Archeveque de Reims.Une question lui revenait souvent en tete: Que faisait donc les descendant des Apotres de Christos?Quel démon les avait vicié au point de laisser leur diocese tomber dans la decheance,et ce qui semblait etre une honte?
Elle avait confiance en lui,homme de Foi,elle lui avait confié sa fille,touchée par son humilité et sa grande piété.Lui,l'humble curé de ville,devenu depuis Eveques,puis Archeveque,et aujourd'hui Primat de France accompli.Apprendre qu'il etait un Azayes,ne l'avait pas surprise,et expliquait peut etre,cette impression de noblesse et de dignité que ses traits transpiraient,caché derriere une fine barbe blanche,et un regard mysterieux et profond.
Encore une etrange coincidence dans la vie de la Baronne,comme si placer cette famille sur son chemin,avant meme qu'elle ne rencontre Arman,avant meme qu'elle sache qui etait Thomas Bombadil,etait un signe.

Petit apparté vite renflouer,quand son esprit remua de nouveau le dilemne qui l'amenait a le rencontrer ce jour.Comment avait il pu agir ainsi?S'en etait il meme rendu compte?Savait il vraiment ce qui se tramait en Reims?Elle espera un instant,qu'ilne le sache pas,qu'elle le lui apprenne,afin de ne pas ressentir la deception qu'elle avait ressenti en apprenant la nouvelle.

Villeneuve l'Archeveque etait passée,bientot Villemor...C'ets alors u'elle entendit un eclat de voix au dehors.Le carosse ne ralentit pas,et Siva passa la tete par l'ouverture,afin de voir ce qui se tramait.Un homme arrivait au grand galop,rattrapant le petit cortege gardé par trois cavaliers.Il portait une livrée,c'etait un messager.L'homme fut bientot a leur hauteur,et l'attelage ralentit,pour lui permettre de remplir sa mission


Un pli pour vous,Baronne,arrivé a l'aube a Conflans,le Baron m'a fait venir a vous,pour vous le porter.


La Dame fronca les sourcils,en se saisissant du rouleau que lui tendait le messager.Un signe de tete suffit a le congedier,et alors que la monture ralentissait,le carosse ,lui ,reprenait son rythme.Saint Jean cassa le cachet de cire rouge qui scellait le pli,sans qu'aucune scel n'y figure.Elle le parcouru,et resta un instant perplexe.Se devait etre une bonne nouvelle,a n'en pas douter,mais au vu des evenements,et de ce qui la tracassait depuis la veille au soir,la nouvelle etait teintée par une ombre.Encore une tache qui se portait a Reims.Decidement,c'etait a se demander si le Tres Haut ne faisait pas expres de lui donner toute les raisons du monde de s'inquieter.Pourquoi elle?Elle ne le savait pas.

Le parchemin s'enroulait doucement de nouveau,par un geste delicat de ses doigts,alors que ses yeux noirs se plantaient de nouveau sur le paysage defilant.Ses levres s'etaient pincée de desappointement,alors qu'un murmure couvert par le bruit des roues sur la terre des chemins les passerent


Vivant...Le Diacre de Compiegne a présent s'y met...Jusqu'ou baffoueront ils le Droit Canon..?

Ses yeux se fermerent le temps d'une courte priere,avant de seposer de nouveau sur les alentours.Que cesse ce voyage et vite,en esperant que le Chapelain soit arrivé,tant son sang bouillait et lui brulait les veines.
avatar
Thomas d'Azayes
Chapelain
Nombre de messages : 305
Age : 35
Localisation : Reims, Rome ou Paris
Date d'inscription : 31/10/2008

Re: Arrivée du chapelain

le Jeu 22 Oct - 9:28
L'archevêque eut un sourire quand la jeune fille lui dit qu'elle veillait sur le Très-Haut en priant pour lui ; comme si le Très-Haut avait besoin que l'on veille sur Lui. Mais tant qu'elle lui donnait tout son Amour, alors, c'était l'essentiel.

Vous avez raison, nous ferions bien de nous abriter. Le temps semble menaçant.

Il suivit la jeune fille jusqu'au presbytère, accordant son pas aux sien.

Les choses vont, à Reims... cela ne progresse guère comme je le souhaiterai... mais j'ai bon espoir...

Il avait tenté de gommer de sa voix toute trace de lassitude ou d'accablement. Il n'avait point envie de s'épencher sur la vie du diocèse. Il répondit donc à l'autre question.

Ma Fille semble se porter on ne peut mieux. Au dernières nouvelles, elle faisait partie de Conseil de sa province, mais je crains que les dernières nomminations ne se soient pas passés comme elle l'entendait.


Et vous, votre vie ici, comment se passe-t-elle ? Suivez-vous toujours les enseignements de votre precepteur ?
avatar
Onaël
Nombre de messages : 109
Date d'inscription : 19/06/2007

Re: Arrivée du chapelain

le Jeu 22 Oct - 10:15
L'Archevêque semblait dissimuler quelque chose en parlant de son Diocèse,mais la jeune fille se garda de creuser.Malgré toute la curiosité qu'elle éprouvait pour bien des choses,elle avait appris dernièrement,que si on n'entamait pas un sujet,il ne fallait l'aborder,au risque de blesser son interlocuteur,ou de le braquer.Dur apprentissage que celui-ci,pour elle.
Alors qu'il ouvrait la porte de la bâtisse,la laissant entrer la première,elle l'écouta parler de sa fille,et le sourire revint sur ses lèvres,pour mieux masquer la gêne que ce sujet occasionnait chez elle,sans oser en chercher la réelle cause d'ailleurs.

Un garçon s'affairait dans le presbytère,et à leur arrivée,se mit à leur service,tout en ajoutant du bois dans un âtre.Onaël lâcha le bras de son maître et se dirigea vers le feu,pour donner l'impression qu'elle avait un besoin soudain de se réchauffer,et qui lui permettait de tourner le dos à Thomas,excellent moyen,s'il en était de ne pas voir trahi ce qu'on ressentait,quand on pouvait l'être.Leçon apprise de sa mère qui avait souvent usé de ce stratagème notamment pour lui annoncer quelque départ à la guerre ou pour de lointaines destinations.Un soupir la secoua alors qu'elle lui repondît


J'espère avoir un jour,la chance de la rencontrer,j'en serais ravie.

Elle s'en mordît la langue,tant ces paroles peu sincères lui infligeaient une certaine souffrance.Elle entreprît sans attendre de répondre a la question suivante,pour ne pas s'attarder sur un sujet qui lui déplaisait quelque part.
Ses épaules fines se haussèrent,alors qu'elle otait la cape qui les couvrait,pour la déposer sur un banc non loin


Si mon précepteur continue de me conseiller,il se préserve de m'instruire vraiment encore.Il m'a annoncé la semaine dernière que j'étais fin prête.Quand je lui ai demandé a quoi j'étais fin prête,il m'a répondu que j'etais à présent "bonne à marier"!


Une boule serra sa gorge en repensant à cet instant où les mots lui avait glacé le sang

Monseigneur Thomas,à ce sujet,il me faudra vos conseils par la suite.Je n'aurais pas cru que cela viendrait si vite.Et je ne sais comment aborder la chose,je l'avoue.Vous êtes sage,homme de Foi,et Père.Vous avez donc sans doute vécu deux vies,ces deux la même qui s'offrent à une jeune fille de ma condition.

Le garçon avait apporté deux cornes remplie de Sydre .Onaël prit la sienne,et la porta à ses lèvres pour en boire un peu et desserrer ce qui semblait nouer sa gorge

_________________
avatar
Thomas d'Azayes
Chapelain
Nombre de messages : 305
Age : 35
Localisation : Reims, Rome ou Paris
Date d'inscription : 31/10/2008

Re: Arrivée du chapelain

le Jeu 22 Oct - 20:37
Le prélat entra en premier dans l'édifice lorsque la jeune femme le laissa passer. Il la remercia d'un geste de la tête. Réajustant la cape qui couvrait qui couvrait ses épaule, comme pour en chasser la fraicheur qu'elle avait pu accumuler à l'extérieur, il répondit à sa question.

J'espère que vous aurez l'occasion de la rencontrer un jour, oui. Je suis certain qu'elle serait ravi de voir voir également.

Et quand elle lui parla du fait qu'elle était "bonne à marier", l'archevêque ne put s'empêcher de penser que sa fille également l'était. Et qu'il serait temps, tout de même, qu'il se mette à chercher un bon parti, où qu'elle trouve d'elle-même un parti intéressant.
A cet instant, Thomas réaliser comme la jeune femme avait grandi, et la maturité qui était à présent la sienne. Pendant longtemps, il n'avait vu que la petite fille qu'il avait connu à Marmande, mais il ne releva pas...


Vous savez, Onaël, que je serais toujours là si vous avez des questions... Je pense que vous êtes encore trop jeune pour vivre deux vies. Pour l'instant contentez-vous de suivre le chemin qui est le vôtre... Et si des interrogations se font, je serais, tout comme votre mère pour vous aider à y répondre.

D'ailleurs, en parlant de votre mère, pensez-vous qu'un de vos garde lui dira que nous sommes ici ? Ou pensez-vous que je doive la retrouver dans le chateau ?
avatar
Onaël
Nombre de messages : 109
Date d'inscription : 19/06/2007

Re: Arrivée du chapelain

le Ven 23 Oct - 5:49
La demoiselle de Chailly,comme on l'appelait,sourit d'un air absent en regardant les flammes danser.Un court instant de silence s'installa avant qu'elle ne se retourne et pose son regard bleu sur le Chapelain,le coeur serré par ses pensées

Je vous remercie Monseigneur Thomas.Je viendrais en ce cas vous trouver,bientôt.Je doute que nous ayons le temps d'en parler ce jour.

Elle termina son Sydre et fît quelques pas,lentement,réfléchissant alors qu'elle reprenait la parole.

Quand je parlais de "deux vies",je songeais à celles qui s'offre à moi par deux mariages,très différents l'un de l'autre.A savoir,soit avec un bon parti,soit à mon Seigneur

Les mots moururent sur ses lèvres,étouffés,l'esprit encombré par une réflexion qui se faisait depuis l'annonce du précepteur.Ses yeux se détournèrent du Prélat,dissimulant la gêne qu'une pensée fugace provoqua,et qu'elle chassa discrètement en allant vers une des fenêtres de la pièce

Je sais mon coeur apte à aimer,à présent,d'un amour autre que celui d'une fille pour sa mère,ou d'une élève pour son maître.Mais je ne sais si mon coeur pourrait aimer plus,un homme ,notamment,que l'amour qui le fait déjà vibrer.

Elle sentit une chaleur monter à ses joues,et retint un soupir de soulagement en entendant un bruit de sabots au dehors.Onaël se râcla la gorge,pour dissiper son embarras,et se retourna d'un geste vif vers l'Archevêque,un sourire enfantin,comme ceux qu'elle avait souvent dans son enfance

Je pense que je n'ai guère besoin de répondre à votre question.La voilà.

Elle se retint de se jeter au dehors,pour aller embrasser la Baronne qui arrivait,heureuse d'enfin la retrouver apres toutes ces semaines passées loin d'elle.Elle attendit donc,non sans impatience que sa mère entre.

_________________
avatar
Siva
Maitres des lieux
Nombre de messages : 1558
Date d'inscription : 19/06/2007
http://sivadechampmarin.forumsactifs.net

Re: Arrivée du chapelain

le Mar 27 Oct - 11:20
Enfin Villemaur s'etait dessiné.Enfin les portes en furent passées,et enfin le Castel se dressait devant eux.Un garde leur fit signe,arretant le cortege vivement.La Baronne pencha la tete par l'ouverture,et le capitaine lui signifia que sa fille se trouvait avec le Chapelain,au presbytere.

La Baronne changea ses ordres,et fit repartir le carosse vers le bourg.Quand il stoppa devant le presbytere,et qu'on l'aida a descendre,elle avisa rapidement le ciel menacant au dessus de sa tete.


Attendez un instant là.Vous raccompagnerez ma fille

Un simple hochement de tete en reponse,et la Dame se rendit sur le perron,apercevant a la fenetre l'ombre bouclées d'Onaël.Un sourire se dessina sur ses levres,en songeant qu'elle revoyait enfin sa fille apres tant de temps.Quand la porte s'ouvrit,et qu'elle entra,elle se permit de donner la priorité a son sang,et alla enlacer la jeune fille.Ses yeux la regarderent un court instant,brillant de fierté a la vue que celle ci lui offrait

Ma fille,tu es plus belle et plus grande de jour en jour...Ton précepteur avait raison dans son dernier pli.

Elle percut dans le regard bleu d'Onaël,une réponse teintée a ses mots.Passant une main maternel dans une meche bouclée,elle s'ecarta doucement,et pris conscience de la présence de Bombadil dans la piece.
Un sourire cordial,malgré la tension qu'elle ressentait en songeant aux sujets qui l'amenaient,et la Baronne s'avanca pour deposer un baiser sur l'anneau episcopal


Monseigneur,je suis bien aise de vous trouver icelieu.J'espere que vous me pardonnerez le ton pressant de la missive,mais il me fallait vous voir prestemment.Moi meme,je suis venue toute affaire cessante ,en Villemor...

Alors qu'elle se redressait,Siva se tourna vers Onaël,et posa sur elleun regard desolé

Nous devons parler d'affaires privées ,Onaël...Le carosse t'attend dehors,il te ramenera au Castel.Je t'y rejoins...
avatar
Onaël
Nombre de messages : 109
Date d'inscription : 19/06/2007

Re: Arrivée du chapelain

le Mar 27 Oct - 11:33
L'étreinte tant attendue ces dernières semaines avait enfin lieue.Sentir son odeur,entendre le son de sa voix,réchauffait le coeur d'enfant qu'elle portait encore.Sa mère brisait toute défense,tout rempart,d'un seul mot,d'un seul geste.
Elle lui excusait tout,même les propos pinçants qu'elle lui servi,la ramenant à l'annonce de son précepteur.

A peine arrivée,et déjà affairée.Les mots qu'elle prononça à sa fille ne laissaient guère doute,ni nul autre choix que d'obéir.C'est qu'elle n'aurait pas voulu la décevoir en se montrant curieuse,sa mère lui expliquerait tout,quand elle le lui demanderait plus tard.Onaël s'exécuta donc.Elle se dirigea vers le Chapelain et s'inclina pour déposer un baiser,de nouveau,sur l'anneau épiscopal.


Ce fût un plaisir que de vous revoir,Monseigneur Thomas.Je viendrais vous mander conseil bientôt sans doute.

Alors qu'elle prononçait la phrase, son regard était posé sur l'Archevêque.Elle se rendît compte que sa main qui soutenait l'anneau ne s'était pas détachée.Ses yeux bleus s'attardèrent légèrement sur elles,quand elle se repris vivement,tout en allant chercher sa cape,abandonnée non loin,et qu'elle en couvrit ses épaules.
Un dernier sourire adressé au Primat de France,qui teinta légèrement ses joues,suivi d'un autre pour sa mère


Je t'attends au Castel.

La porte s'ouvrit,puis se referma derrière elle,alors que ses pas la menaient à l'attelage,et qu'une goutte annonça une averse.Quand le carosse repartit,c'est l'esprit troublé par la rencontre inoppinée avec son Maître religieux,qui lui fît voir un jour comme un autre,devenir un tout autre jour.

_________________
avatar
Thomas d'Azayes
Chapelain
Nombre de messages : 305
Age : 35
Localisation : Reims, Rome ou Paris
Date d'inscription : 31/10/2008

Re: Arrivée du chapelain

le Mar 27 Oct - 21:34
La baronne pénétra dans le presbytère, tandis qu'Onaël la désignait. L'archevêque lui adressa un sourire, sachant que ce serait là la fin de leur entrevue. Puis il se tourna vers Siva, attendant patiemment qu'elle eut congédié sa fille. Thomas salua la jeune Onaël avant qu'elle ne parte.

Le plaisir fut partagé, demoiselle Onaël. J'espère vous revoir très vite, et me ferai une joie de répondre à toutes vos questions.

Il la salua d'un signe de tête, la regardant s'éloigner. Puis, son attention revint sur la baronne. Elle s'excusait du ton pressant de sa missive.

Je vous en prie, baronne. Après tout je suis votre chapelain, et me rends bien compte que je devrais vous visiter bien plus que je n'ai pu le faire ces derniers temps. L'abbé Morin s'acquitte-t-il donc convenablement de sa tâche ?
Contenu sponsorisé

Re: Arrivée du chapelain

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum